Le Diable et le Vaccin

30 avril 2021 | 3 Commentaires 

Après nous avoir pro­po­sé :
Franc-maçon­ne­rie et Islam (publié le 11 sep­tembre 2020) et
La Covid19 et la fin de l’Histoire (publié le 29 octobre 2020),
Mazetto nous invite à pré­sent à voir ce qu’il se trame der­rière ces pro­grammes de vac­ci­na­tion mas­sifs avec son ana­lyse ori­gi­nale et tou­jours rigou­reu­se­ment docu­men­tée.
Encore une fois : L’essentiel n’est pas de convaincre, mais de don­ner à réflé­chir. Bonne lecture !

Le Diable et le Vaccin
par Mazetto, le 26 avril 2021

« On consi­dé­re­ra comme un symp­tôme patho­lo­gique le fait qu’un être humain se déve­loppe de façon telle qu’il en vienne à pen­ser qu’il existe un esprit ou une âme. Ces gens seront des malades, et l’on trou­ve­ra, soyez-en sûrs, le remède qui agi­ra sur ce mal. Dans le pas­sé, on a éli­mi­né l’esprit. On éli­mi­ne­ra l’âme au moyen d’un médi­ca­ment. En par­tant d’une « saine vue des choses », on trou­ve­ra un vac­cin grâce auquel l’organisme sera trai­té dès la prime jeu­nesse autant que pos­sible, si pos­sible dès la nais­sance même, afin que ce corps n’en vienne pas à pen­ser qu’il existe une âme et un esprit. »

Rudolf Steiner

Ces mots furent pro­non­cés par Rudolf Steiner à Dornach (Suisse) le 7 octobre 1917, lors d’un cycle de confé­rences qu’il don­na du 29 sep­tembre au 28 octobre 1917. Au même moment, l’Europe était rava­gée par une guerre san­glante et les Bolchéviques pre­naient le pou­voir en Russie. La trans­crip­tion de ces confé­rences fut publiée dans un livre(1) paru en 1978. Ce thème de la vac­ci­na­tion sem­bla assez impor­tant à Steiner pour qu’il en par­lât dans deux de ses confé­rences, la cin­quième et la treizième.

Comment cette idée de l’é­ra­di­ca­tion de l’âme par un vac­cin a‑t-elle pu naître dans l’es­prit de Steiner ? On peut mal ima­gi­ner un indi­vi­du nour­ris­sant de tels des­seins pour l’en­semble de l’hu­ma­ni­té. Par contre, il y a bien une enti­té malé­fique qui le pour­rait, la Synagogue de Satan, cette secte sab­ba­téo-fran­kiste pour qui le chep­tel humain doit d’a­bord être « opti­mi­sé », puis réi­fié avant sa mise en esclavage.

À la lec­ture du conte­nu de ces confé­rences, Steiner ne me semble pas avoir de noirs des­seins pour l’hu­ma­ni­té, au contraire, mais un coup d’œil à sa bio­gra­phie nous indique que la franc-maçon­ne­rie(2) a joué un rôle dans sa vie. Comme la franc-maçon­ne­rie est aujourd’hui entiè­re­ment sous la coupe de cette secte, nous savons aus­si que sa nature même la pousse à pro­mou­voir tout ce qui répugne à l’âme chré­tienne. Pensez à l’avortement, la théo­rie du genre, la sodo­mie pour tous, l’immigration for­cée, l’art contem­po­rain et tout ce que le mar­xisme cultu­rel nous a impo­sé pour détruire les fon­de­ments de notre civi­li­sa­tion. Nous avons de bonnes rai­sons de pen­ser que la vac­ci­na­tion pour­rait être éga­le­ment une de leurs noires machi­na­tions, car la vac­ci­na­tion a sus­ci­té très tôt l’in­té­rêt de la franc-maçon­ne­rie. C’est elle qui ins­pi­ra la pre­mière légis­la­tion pour impo­ser la vac­ci­na­tion obli­ga­toire aux enfants. Lord Palmerston était en son temps le pre­mier ministre anglais, mais aus­si un franc-maçon de haut rang, grand-maître de la franc-maçon­ne­rie mondiale.

Selon Wikipedia(3) (en ver­sion anglaise) :

« Il a éga­le­ment super­vi­sé l’a­dop­tion de la loi sur la vac­ci­na­tion de 1853, qui avait été pré­sen­tée comme un pro­jet de loi d’i­ni­tia­tive par­le­men­taire et que Palmerston per­sua­da le gou­ver­ne­ment de sou­te­nir. Cette loi ren­dit, pour la pre­mière fois, la vac­ci­na­tion des enfants obli­ga­toire. »

Au vu de ces faits, que pen­ser de cette mise en garde de Steiner ? Cette secte sata­nique serait-elle sur le point de réa­li­ser le grand-œuvre de Satan, le vac­cin qui extirpe les âmes ? Ce serait alors, grâce à un bien-nom­mé virus à cou­ronne, le véri­table cou­ron­ne­ment de son génie malé­fique. Satan n’au­rait plus jamais à lut­ter pour cor­rompre aucune âme.

Aussi invrai­sem­blable que cette pro­po­si­tion puisse paraître, il y a, cepen­dant, cer­tains faits qui semblent, non pas prou­ver que cela soit pos­sible, mais qui montrent que cette secte sata­nique s’efforce bien d’y par­ve­nir par leur maî­trise d’une tech­no­lo­gie, qui ne figure pas encore dans les manuels.

Si vous visi­tez le site de Moderna, un des prin­ci­paux pro­ta­go­nistes de la cabale vac­ci­nale, vous pou­vez lire sous la rubrique “Our mRNA plat­form(4):

Notre sys­tème d’ex­ploi­ta­tion
Conscients du vaste poten­tiel de la science de l’ARNm, nous avons entre­pris de créer une pla­te­forme tech­no­lo­gique d’ARNm qui fonc­tionne comme le sys­tème d’ex­ploi­ta­tion d’un ordi­na­teur. Elle est conçue de manière à pou­voir être bran­chée et uti­li­sée de manière inter­chan­geable avec dif­fé­rents pro­grammes. Dans notre cas, le « pro­gramme » ou « appli­ca­tion » est notre médi­ca­ment ARNm – la séquence unique d’ARNm qui consti­tue le code pour une pro­téine.

Ce qu’ils appellent “vac­cin” est donc bien un sys­tème d’exploitation de notre logi­ciel humain. Comme c’est Bill Gates qui en est le four­nis­seur, il fau­dra donc s’attendre à ce que la pre­mière ino­cu­la­tion sera seule­ment la pre­mière ver­sion de base (com­pa­rez-la à MS-DOS) et qu’ensuite l’individu “vac­ci­né” subi­ra des mises à jour pour le reste de sa vie, jusqu’à ce que le sys­tème d’exploitation soit à même, dans sa ver­sion équi­va­lente à Windows 10, de sub­ti­li­ser à sa machine humaine l’entièreté de ses don­nées phy­siques et men­tales, incluant ses pen­sées les plus intimes, pour ins­tau­rer un contrôle qui devien­dra total.

Le Dr Tal Zaks, méde­cin en chef de Moderna nous expli­quait en 2017(5):

« … nous avons vécu cette révo­lu­tion scien­ti­fique numé­rique phé­no­mé­nale, et je suis ici aujourd’­hui pour vous dire que nous sommes en train de pira­ter le logi­ciel de la vie, et que cela change notre façon de pen­ser la pré­ven­tion et le trai­te­ment des mala­dies. »

Conjointement à ce sys­tème conçu pour notre “exploi­ta­tion”, Bill Gates a aus­si fon­dé une socié­té dont l’unique fina­li­té est d’im­po­ser à chaque indi­vi­du de la pla­nète un code d’identification numé­rique dis­tinct. Voilà donc le vrai dan­ger(6). Dans son conseil d’administration, il est inté­res­sant de retrou­ver une vieille connais­sance de Pierre Jovanovic : Blythe Masters(7).

Bill Gates a aus­si fon­dé la recherche du MIT(8) pour déve­lop­per le sup­port adé­quat, qui pour­ra être com­bi­né au “vac­cin”, pour l’identification numérique.

Une fois le sys­tème d’exploitation ins­tal­lé avec son dis­po­si­tif de tatouage à points quan­tiques pour l’identification numé­rique mis en place, l’individu sera pré­pa­ré pour sa fonc­tion future : deve­nir un object bio­lo­gique modi­fié géné­ti­que­ment, qui pour­ra être connec­té à l’internet et contrô­lé par l’intelligence arti­fi­cielle(9). La qua­trième révo­lu­tion indus­trielle sera l’ère du transhumanisme.

Sur la page 7 d’un docu­ment du Forum Économique Mondial, on peut lire :

Les récentes avan­cées tech­no­lo­giques ont ouvert une nou­velle ère, celle de « l’in­ter­net des corps » (IoB=”internet of bodies”), avec un nombre sans pré­cé­dent de dis­po­si­tifs et de cap­teurs connec­tés qui sont fixés, voire implan­tés ou ingé­rés dans le corps humain. Cela a trans­for­mé le corps humain en une pla­te­forme tech­no­lo­gique. Cet inter­net des corps va géné­rer une énorme quan­ti­té de don­nées, qu’elles soient bio­mé­triques ou rela­tives au com­por­te­ment humain.

Maintenant, en dehors du contexte tech­no­lo­gique des choses, qui est suf­fi­sam­ment inquié­tant, il y a aus­si des indices trou­blants, qui semblent aller dans le sens de la nature dia­bo­lique du « vac­cin ». Dans un entre­tien avec un rab­bin israé­lien, l’a­vo­cat alle­mand Reiner Fullmich a récem­ment fait part d’un cer­tain nombre de témoi­gnages qu’il aurait reçus de la part de témoins de per­sonnes vac­ci­nées disant « qu’elles avaient été com­plè­te­ment cho­quées par la vac­ci­na­tion et que Dieu avait quit­té leur corps. »(10)

On peut aus­si s’in­ter­ro­ger sur cette insis­tance sus­pecte de la secte à vou­loir ino­cu­ler tout le monde, y com­pris les enfants. Leur stra­té­gie est pour­tant uni­que­ment basée sur le men­songe, selon lequel, même les per­sonnes saines ne pré­sen­tant aucun symp­tôme, peuvent éga­le­ment être por­teuses du virus et consti­tuer un dan­ger « pour les autres ». Ils en appellent donc, hypo­cri­te­ment, à notre fond de morale chré­tienne pour nous inci­ter à nous sacri­fier pour notre pro­chain et à sacri­fier nos enfants pour sau­ver grand-maman. Pourtant, le simple bon sens nous dit qu’une per­sonne en bonne san­té ne peut infec­ter per­sonne avec sa bonne san­té. Une étude(11) por­tant sur 10 mil­lions de per­sonnes est bien là pour confir­mer cette bana­li­té toute simple, mais les médias évi­dem­ment ne vont pas la clai­ron­ner sur les toits, puis­qu’ils ne sont pas auto­ri­sés à pro­pa­ger tout ce qui pour­rait por­ter pré­ju­dice à la stra­té­gie vac­ci­na­toire de la secte.

On a donc suf­fi­sam­ment d’élé­ments pour com­prendre l’im­por­tance de la « vac­ci­na­tion » dans l’a­gen­da mon­dia­liste et sur­tout l’im­por­tance pour nous de com­prendre qu’il ne peut y avoir de posi­tion neutre, tolé­rante ou miti­gée par rap­port à cette abo­mi­na­tion. Quiconque n’y est pas farou­che­ment oppo­sé est, consciem­ment ou incons­ciem­ment, notre enne­mi mor­tel. Cela devrait aus­si s’ap­pli­quer à tous les vac­cins « conven­tion­nels » obli­ga­toires pour les enfants, car com­ment avoir encore confiance dans ce que ces sata­nistes leur injectent.

On voit donc que la « Grande Réinitialisation », qui devra mettre en place la mesure non encore réa­li­sée du pro­gramme de Weishaupt, qui fut reprise plus tard par le Manifeste Communiste, à savoir l’a­bo­li­tion de la pro­prié­té pri­vée, ne pour­ra se faire que lorsque chaque indi­vi­du sera équi­pé de son logi­ciel ad hoc. Seulement alors, l’é­co­no­mie mon­diale pour­ra être sabor­dée et les « corps connec­tés » pour­ront com­men­cer à rece­voir leur reve­nu uni­ver­sel, alloué en mon­naie numé­rique par l’en­tre­mise de la marque de la bête, qu’ils auront reçue à la « vaccination ».

Voilà pour­quoi la « vac­ci­na­tion » est la pierre angu­laire du mon­dia­lisme et la « Grande Réinitialisation » sera annon­cia­trice de « la fin de l’his­toire ». Ce concept vient de la kab­bale, qui est la source d’ins­pi­ra­tion de la secte judéo-sata­niste. « L’histoire n’a jamais été une évo­lu­tion vers un but quel­conque. L’histoire tend vers sa fin, et le nou­vel état qui s’en­sui­vra sera le résul­tat d’une mani­fes­ta­tion tota­le­ment nou­velle du divin. Dans les Prophètes, cette étape est appe­lée le « Jour du Seigneur », qui est tota­le­ment dif­fé­rent des autres jours : il ne peut arri­ver qu’a­près que l’an­cienne struc­ture ait été rasée. Ainsi, à l’a­vè­ne­ment du « Jour du Seigneur », tout ce que l’homme a construit dans l’his­toire sera détruit. »(12)Bouton Reset détouré

Le dis­cours peut sem­bler reli­gieux, mais détrom­pez-vous, l’in­ver­sion règne en maître chez les adeptes de la secte. Écoutez ce que dit George Soros, un adepte bien pla­cé dans la hié­rar­chie, à 10:33(13) : il n’est pas reli­gieux et il ne croit pas en Dieu. Cela reflète la situa­tion pré­sente en Israël, cet État à la fois maçon­nique et sio­niste, comme le montre cette vue de la Cour Suprême(14), qui fut offerte au jeune État par Lord Rothschild, réci­pien­daire de la Déclaration Balfour(15). Les vrais juifs ortho­doxes ont tou­jours été oppo­sés au sio­nisme et à la sodo­mie uni­ver­selle, qui est le mar­queur sata­nique le plus appa­rent de cette secte, qui contrôle toutes les ins­tances du judaïsme mon­dial et s’a­brite der­rière le rideau de fer de l’an­ti­sé­mi­tisme. Pourtant c’est bien cette secte qui a finan­cé le nazisme et col­la­bo­ré avec lui pour jeter les bases d’une nation juive en Palestine.

Ceux qui ont tou­jours confiance dans le dis­cours QAnon sur Trump doivent tenir compte des faits : Norman Vincent Peale était le pas­teur d’une église réfor­mée et le men­tor spi­ri­tuel de Trump(16). Peale était aus­si un franc-maçon du 33e degré(17). Dans son der­nier mes­sage pré­si­den­tiel (18), Trump accré­dite la situa­tion de pan­dé­mie, qua­li­fie les vac­cins de mira­cu­leux et demande de res­pec­ter l’é­tat de droit. Trois men­songes dans une seule phrase, c’est beau­coup, même pour un grand patriote.

En 1917, les Bolchéviques pre­naient le pou­voir en Russie. En 2020, ils ont pris le pou­voir mon­dial, appuyés par tous les ven­dus du monde.

Mazetto

(1) Rudolf Steiner, “La Chute Des Esprits Des Ténèbres”, page 105. http://transfert.meybeck.net/bd/cosmobacchus/docs/steiner/Steiner%20Rudolf%20-%201917%20-%20La%20chute%20des%20esprits%20des%20t%c3%a9n%c3%a8bres.pdf
(2) https://www.universalfreemasonry.org/en/famous-freemasons/rudolf-steiner
(3) https://en.wikipedia.org/wiki/Henry_John_Temple,_3rd_Viscount_Palmerston
(4) https://www.modernatx.com/mrna-technology/mrna-platform-enabling-drug-discovery-development
(5) https://principia-scientific.com/modernas-top-scientist-we-are-hacking-the-software-of-life/
(6) https://www.mondialisation.ca/la-pandemie-de-coronavirus-covid-19-le-vrai-danger-est-lagenda-id2020/5642924
(7) https://id2020.org/leadership
(8) https://news.mit.edu/2019/storing-vaccine-history-skin-1218
(9) http://www3.weforum.org/docs/WEF_IoB_briefing_paper_2020.pdf
(10) https://brandnewtube.com/watch/reiner-fullmich-interviews-rabbi-chananya-weismann_2NjGQXFvedDlDKj.html, à 45:25
(11) https://www.nature.com/articles/s41467-020–19802‑w
(12) Gershom Scholem, The Messianic Idea in Judaism, p.59
(13) https://youtu.be/OT1Qn6COp6Y
(14) https://fr.wikipedia.org/wiki/Cour_supr%C3%AAme_d%27Isra%C3%ABl
(15) https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_Balfour_de_1917
(16) https://www.youtu.be/Chq9C7s
(17) https://en.wikipedia.org/wiki/Norman_Vincent_Peale
(18) https://youtu.be/hDNiNdsPHNA

[NDLR‑1] Baudelaire nous aver­tit avec per­ti­nence : « La plus belle des ruses du diable est de vous per­sua­der qu’il n’existe pas. »Baudelaire

[NDLR‑2] Notre illus­tra­tion à la une : Le Sabbat des sor­cières par Goya vers 1797

3 Commentaires 

  1. Le plan sata­niste est en route c’est évident et je pense que beau­coup de gens se réveillent enfin, pas suf­fi­sam­ment mais il y a pro­gres­sion des consciences et du dan­ger de cette super­che­rie cri­mi­nelle. Pour Trump et Q je ne suis pas de l’a­vis de Mazzeto car grâce à lui des mil­lions de gens ont com­pris ce qu’est l’État pro­fond. Pourquoi réveiller les gens si l’on sou­haite en faire des esclaves ?
    Mazetto pour­rait répondre à cette ques­tion. Trump n’a fait que prou­ver la fraude et lais­sons lui au moins le temps de finir le tra­vail.
    Pour conclure, à cha­cun de se bou­ger et ne comp­ter que sur soi, le jour où l’a­dage « tous pour un un pour tous ! » sera com­pris spi­ri­tuel­le­ment alors la bête sera détruite à jamais.

    Répondre
    • En réponse à liber­té d’expression :
      Le fait de pou­voir accé­der à l’é­lec­tion pré­si­den­tielle, via les ins­ti­tu­tions maçon­niques de la répu­blique, est déjà, en soi, le signe de la sélec­tion approu­vée.
      Il est vrai que Trump, lors de sa cam­pagne élec­to­rale, a dit cer­taines véri­tés, mais une pro­pa­gande effi­cace doit aus­si en com­por­ter. On lui doit l’ac­cep­ta­tion du concept « d’État pro­fond » par les médias « mains­tream » et que même Macron main­te­nant uti­lise.
      Ce concept, qui vient de la poli­tique turque et fut popu­la­ri­sé par Peter Dale Scott, a, en fait, un avan­tage : il est abs­trait. Avant Trump, l’État pro­fond s’ap­pe­lait le lob­by juif ou plus poli­ment, israé­lien. Souvenons-nous du livre de Mearscheimer/​Walt démon­trant que ce lob­by était res­pon­sable de la guerre contre l’Iraq. En France, c’est pareil, invo­quer l’État pro­fond est plus pudique que dire : le lob­by juif.
      Est-ce donc vrai­ment réveiller les gens que de sub­sti­tuer un terme pré­cis par un autre plus vague ? N’y a‑t‑il pas là aus­si une mani­pu­la­tion ? Quand on entend main­te­nant, sur les pla­teaux, un Michel Onfray se gar­ga­ri­ser du terme et évo­quer avec aisance un État pro­fond mon­dial, qui serait le capi­ta­lisme, les
      mul­­ti-natio­­nales etc…, n’a‑t-on pas là la preuve que c’est un exer­cice d’enfumage ?
      Trump est aus­si un sio­niste chré­tien pro­tes­tant, autre­ment dit un chré­tien judaï­sé au ser­vice du sio­nisme, qui est une créa­tion de la secte judéo-sata­­nique, gou­ver­nant Israël depuis 1948. Il fré­quen­tait l’Église d’un pas­teur franc-maçon de haut rang, qu’il couvre d’é­loges, et il est le pré­sident qui a fait le plus pour concré­ti­ser le rêve de Jacques Attali pour Jérusalem :
      https://www.temple-coins.com/products/the-70-years-israel-redemption-temple-coin-silver-plated
      Rappelons aus­si son sup­port empres­sé pour la vac­ci­na­tion de la popu­la­tion amé­ri­caine, ce que la secte consi­dére comme une prio­ri­té abso­lue pour son pro­jet de domi­na­tion totale :
      https://www.businessinsider.com/operation-warp-speed-us-coronavirus-vaccine-program-pfizer-moderna-2020–11
      Considérant tous ces élé­ments, QAnon, avec Trump comme figure cen­trale en ange sal­va­teur, res­semble fort à une opé­ra­tion psy­cho­lo­gique ser­vant à immo­bi­li­ser une bonne par­tie de l’op­po­si­tion et aus­si de l’ar­mée avec le géné­ral Flynn.

  2. Rudolf Steiner à écrit qu’il y avait une cor­res­pon­dance avec les juifs et les mon­gols, je pense qu’il fai­sait allu­sion aux Kazars voir le livre d’Arthur Koesler.
    Nous allons être confron­tés bien­tôt à l’ar­ri­vée d’une enti­té qui pren­dra le contrôle total du monde, peut-être par le sys­tème infor­ma­tique et par d’autres tech­niques, les vac­cins per­met­tront cer­tai­ne­ment de faire croire et voir aux gens des choses qu’ils n’au­raient pas vu ordi­nai­re­ment, toutes les reli­gions ne feront plus qu’une, un pou­voir mon­dial sera ins­tau­ré, tout ceux qui ne seront pas sous la vibra­tion requise dis­pa­raî­tront, mais cela ne dure­ra qu’un temps avant l’é­crou­le­ment définitif.

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

3 + 2 =