Vaccination : modèle pour le consentement éclairé

1 mai 2021 | Aucun com­men­taire

Rappelons un point essen­tiel : nul ne peut se faire vac­ci­ner sans son consen­te­ment. Ce droit fon­da­men­tal est rap­pe­lé par l’Académie Nationale de Médecine :

Consentement vaccination

À cette fin le site suisse Égalité des citoyens face aux lois a pré­pa­ré un modèle de docu­ment de consen­te­ment pour les per­sonnes qui sou­haitent se faire vacciner :

1. Je com­prends que je reçois un vac­cin expé­ri­men­tal, entiè­re­ment nou­veau, avec des ingré­dients inédits qui n’ont jamais été admi­nis­trés en masse avant l’été 2020.

2. Je consens à par­ti­ci­per à une expé­rience inter­na­tio­nale menée par des entre­prises phar­ma­ceu­tiques et des poli­ti­ciens qui n’assument aucune res­pon­sa­bi­li­té pour tout dom­mage causé.

3. Je suis d’accord de four­nir mes don­nées médi­cales per­son­nelles pen­dant une durée de deux ans, au cours de cette étude post-auto­ri­sa­tion de phase 3 puis 4.

4. Je com­prends que les vac­cins sont encore en phase expé­ri­men­tale et que les essais cli­niques de phase 3 sont en cours – leurs achè­ve­ments pré­vus en octobre 2022 pour Moderna et en jan­vier 2023 pour Pfizer-BioNTech Comirnaty.

5. Je suis au cou­rant que les résul­tats défi­ni­tifs de la sécu­ri­té et de l’efficacité de ces vac­cins expé­ri­men­taux sont incon­nus à ce jour.

6. Je prends conscience que ce vac­cin expé­ri­men­tal est un pro­duit de génie géné­tique 100% syn­thé­tique – c’est un OGM, un orga­nisme géné­ti­que­ment modi­fié, qui sera injec­té dans mon corps.

7. Je com­prends que ce vac­cin expé­ri­men­tal peut :
• ne pas me pro­té­ger de la mala­die Covid-19 (ne pro­té­ge­rait poten­tiel­le­ment que des formes graves),
• ni pré­ve­nir la trans­mis­sion du virus SRAS-CoV‑2.

8. Je recon­nais que l’analyse du ratio béné­fice-risque de ce vac­cin expé­ri­men­tal est fon­dée sur des risques incon­nus et mini­mi­sés, et des avan­tages sur­es­ti­més et pré­su­més. Les risques poten­tiels incluent l’atteinte à la fer­ti­li­té, troubles de la coa­gu­la­tion et troubles neurologiques.

9. J’accepte l’idée fausse selon laquelle être humain signi­fie être tou­jours un conta­mi­nant poten­tiel et un vec­teur de mala­die, idée faite pour sus­ci­ter la peur.

10. Je com­prends qu’avec le vac­cin, je dois gar­der les mesures bar­rières : règles de dis­tan­cia­tion sociale, du port du masque, PCR et qua­ran­taine si je suis testé(e) positif(ve) à l’avenir.

11. Je recon­nais qu’à ce jour, des mil­liers de décès ont été signa­lés à la suite de cette cam­pagne de vac­ci­na­tion expé­ri­men­tale, ain­si que des cen­taines de mil­liers de bles­sés souf­frant de troubles neu­ro­lo­giques, d’inflammations sévères et d’effets indé­si­rables car­dio­vas­cu­laires (throm­boses, AVC, infarctus).

12. Je com­prends que la mala­die de Covid n’est à haut risque que pour les per­sonnes âgées et les immu­no­dé­pri­més, et que pour que plus de 99,7% de la popu­la­tion le décès n’est pas un risque : 99,7% de survie !

13. Je com­prends qu’il pour­rait s’avérer impos­sible de pour­suivre le fabri­quant de cette injec­tion contre le Covid-19 au cas où elle serait res­pon­sable d’un dom­mage sur ma san­té, ou d’un décès.

14. Je com­prends et j’ai lu la liste des effets indé­si­rables signi­fi­ca­tifs signa­lés en lien avec les injec­tions contre le Covid-19.
Les effets indé­si­rables connus com­prennent : l’infection au Covid-19, l’anaphylaxie, des pro­blèmes neu­ro­lo­giques, troubles car­dio-vas­cu­laires graves, mala­dies auto-immunes, affec­tions chro­niques, la céci­té et la sur­di­té, pro­blèmes de fer­ti­li­té, dom­mages sur les fœtus, fausse-couches, mort-nés et décès.

15. Je suis informé(e) que la pro­ba­bi­li­té sta­tis­tique de décès par Covid-19 est de 0,003% pour les jeunes (entre 0 et 19 ans), 0,02% entre 20 et 49 ans, 0,5% pour des indi­vi­dus âgés de 50 à 69 ans, 5,4% pour les seniors âgés de 70 ans et plus s’ils sont non soignés.

16. J’ai pris connais­sance que bien que ven­dues sous le nom de « vac­cins », ces injec­tions Covid-19 ARNm sont des thé­ra­pies géniques expé­ri­men­tales.
Les fabri­cants de vac­cin décrivent offi­ciel­le­ment l’approche ARNm, jamais auto­ri­sée aupa­ra­vant, comme un moyen de « pro­gram­mer les cel­lules d’un indi­vi­du » ou, en usant de la ter­mi­no­lo­gie de la socié­té Moderna, comme le déploie­ment d’un nou­veau « logi­ciel ».
Dans la recherche pas­sée, les injec­tions de ARNm ont mon­tré qu’elles avaient un élé­ment inflam­ma­toire intrin­sèque, ce qui rend dif­fi­cile la déter­mi­na­tion d’une balance bénéfice/​risque « acceptable ».

17. En tant que cobaye, je suis bien conscient(e) que, contrai­re­ment à tout autre essai thé­ra­peu­tique de médi­ca­ment, je ne serai pas payé(e)/défrayé(e) par le labo­ra­toire pour cet essai de phase 3 dans la popu­la­tion générale.

J’ai bien lu et com­pris, je donne mon consen­te­ment éclai­ré et j’accepte de me faire vac­ci­ner en toute liber­té avec le vac­cin expé­ri­men­tal [pré­ci­ser ici le fabri­cant] et décharge entiè­re­ment mon méde­cin de toute res­pon­sa­bi­li­té civile et pénale concer­nant cette injec­tion et ses pos­sibles conséquences.

Fait à [pré­ci­ser ici la date]

Le [pré­ci­ser ici le lieu]

Signature du patient/​de la patiente

Télécharger ici le docu­ment au for­mat PDF.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

17 − 8 =