Pas de panique ! La victoire est proche !

13 juillet 2021 | 7 Commentaires 

J’entends de jeunes intel­los pari­siens (mais pas seule­ment, il y a aus­si des Bretons, ou des Basques, etc.) qui se croient de « droite » et qui sont per­sua­dés de don­ner le ton de ce qu’il convient de pen­ser à leurs petits copains tout aus­si incultes qu’eux, décou­vrir que la socié­té fran­çaise risque de se voir limi­ter dans ses liber­tés essen­tielles par une dic­ta­ture qui n’a pas ces­sé de pro­cla­mer ses pro­jets depuis des années sans que ces benêts aient eu le cou­rage, ou l’intelligence, de réagir avant les autres. Et ils y vont de leurs ana­lyses d’autant plus sub­tiles qu’elles pro­viennent de ceux qui les ont éla­bo­rées 18 mois avant eux, seuls contre tous, dans l’opprobre et le déni­gre­ment des Bien-Pensants.

Je lis sur Facebook les mes­sages de vieux bris­cards de « l’ex­trême-droite » habi­tuel­le­ment occu­pés à racon­ter leurs sou­ve­nirs d’an­ciens com­bat­tants qui n’ont jamais com­bat­tu, mes­sages inquiets de la tour­nure que prennent les évé­ne­ments qu’ils n’ont pas su pré­voir, sans que rien de nou­veau sus­cep­tible de les faire évo­luer ne soit inter­ve­nu dans leur façon de voir le monde.

Je déplore enfin la dérive confor­miste d’un par­ti en lequel les Français avaient mis tant d’es­poirs ne se pré­oc­cu­per que de pro­blèmes secon­daires (his­toire de res­sem­bler aux autres par­tis « res­pec­tables ») pen­dant qu’une dic­ta­ture comme la France et le monde n’ont en jamais connue se met en place.

Tous ces gens-là : jeunes cons vani­teux, boo­mers confits dans leurs cer­ti­tudes, mili­tants d’un jour deve­nus car­rié­ristes pour tou­jours, n’ont eu de cesse de trai­ter d’hur­lu­ber­lus, d’irresponsables, de rêveurs, de rigo­los, de com­plo­tistes, de tarés, d’ob­sé­dés de l’an­ti­co­vi­disme, etc. ceux qui pre­naient la peine et le risque de dénon­cer en temps vou­lu, c’est-à-dire depuis le début de l’an­née 2020, la gigan­tesque mani­pu­la­tion(1) qui avait pris le monde dans ses filets. On le sait : on a tou­jours tort d’avoir rai­son trop tôt.

Ce que les cou­ra­geux lan­ceurs d’alerte ont fait, et font encore, pour le Bien Commun, est admi­rable ; ils ne consti­tuent, hélas, sur le plan numé­rique, qu’une infime par­tie de la popu­la­tion, celle qui est res­tée lucide et sur laquelle la pro­pa­gande mise en place avec des moyens colos­saux, n’a pas pu agir.

Mais il y a un espoir : quand les résis­tants de la der­nière heure, ceux qui sortent des maquis confor­tables dans les­quels ils se vau­traient, atten­dant le moment de se poser en libé­ra­teurs, lorsque ces oppor­tu­nistes com­mencent à se mani­fes­ter, c’est que la roue est en train de tour­ner ; ces gens-là ne se sont jamais trom­pés quand il était ques­tion d’être du côté du vain­queur.

Pierre-Émile Blairon

(1) Lire par exemple dans nos colonnes : Objectif Covid : sou­mis­sion et robo­ti­sa­tion de la popu­la­tion pla­né­taire du 1er août 2020, ou encore : Mais quelle est cette secte qui dirige le monde ? du 6 février 2021.


Pierre-Émile Blairon a éga­le­ment publié :

7 Commentaires 

  1. La gas­tro­no­mie fran­çaise est un ins­tru­ment raciste au ser­vice des Blancs. Savez-vous qui dif­fuse cette affir­ma­tion déli­rante ? Sciences-Po Paris !

    Mathilde Cohen a accu­sé la cui­sine fran­çaise de ren­for­cer « la blan­chi­té comme iden­ti­té raciale domi­nante » Cette logor­rhée est utile car elle montre toute l’absurdité de la culture woke venue des États-Unis

    🔸 SOURCE :
    https://www.valeursactuelles.com/politique/blanchite-alimentaire-le-syndicat-etudiant-uni-denonce-la-derive-racialiste-de-sciences-po
    https://www.youtube.com/watch?v=HEtFwIjtW7s

    Répondre
  2. Bienvenue en dictature !!!

    Répondre
  3. Excellent résu­mé de la situa­tion et le paral­lèle que l’on peut faire entre juillet 1942 pour les juifs et juillet 2021 pour les non vac­ci­nés (= les Résistants) est fla­grant. Le Pass Nazi ne pas­se­ra pas, c’est écrit ! La marque de la Bête que Macron invo­quait il y a deux ans je crois c’est ce « vac­cin » 5G contrô­lé par le Pass Nazi, mais il a oublié, ses maîtres sur­tout l’Apocalypse de St Jean. Attali son père créa­teur, repré­sen­tant de l’État pro­fond pour la France n’au­ra pas de cachette lorsque d’i­ci peu la Révélation, la Lumière lui brû­le­ront les yeux entrai­nant ain­si toute la ver­mine devant les tri­bu­naux. La vic­toire est proche, très proche, ils le savent, nous le savons !
    Vive la France Libre !

    Répondre
  4. Je pense que Macron sait déjà qu’il n’est pas aimé de la popu­la­tion et qu’il va perdre en 2022. Il joue le rôle du méchant, pous­sant ses pions tyran­niques, jusqu’à la révolte. Puis il ne se répré­sen­te­ra pas, et Edouard Philippe, que les Français aiment bien, sor­ti­ra du cha­peau, sera élu, et pour­ra conti­nuer le macro­nisme avec Bill Gates et toute la clique de psychopathes.

    Répondre
    • Édouard Philippe ou Xavier Bertrand, enfant ché­ri de Big Pharma, sont déjà dans les star­ting blocks.

  5. Bien enten­du les résis­tants de la der­nière heure, les oppor­tu­nistes en herbe se mani­fes­te­ront et chan­ge­ront leur fusil d’é­paule c’est ça aus­si la bas­sesse humaine, Macron est pous­sé dans ses der­niers retran­che­ments, il pousse les lois liber­ti­cides à leur paroxysme, son seul sou­hait : ame­ner la divi­sion donc le chaos, mais mon sub­cons­cient m’o­blige à pen­ser qu’il y a panique à bord du navire LREM, le vent tour­ne­ra, la téna­ci­té de tous ces résis­tants fini­ra par éveiller les consciences, un très grand moment dans l’Histoire de l’hu­ma­ni­té approche, la Lumière fini­ra par triompher

    Répondre
    • Eussiez-vous rai­son…

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

5 + 3 =