Ma semaine d’observation de l’info (11 juillet 2021)

11 juillet 2021 | 2 Commentaires 

Dimanche 4 juillet 2021

C’est aujourd’­hui la fête natio­nale aux États-Unis, et elle cor­res­pond cette année à un évé­ne­ment de taille : le retrait des troupes US d’Afghanistan où elles étaient pré­sentes suite aux atten­tats du 11 sep­tembre 2001.
Encore un échec pour les troupes amé­ri­caines qui n’ont pas connu de suc­cès depuis la der­nière guerre mon­diale si on excepte la demi-vic­toire en Corée. Une fois de plus, les Américains repartent la queue entre les jambes, mon­trant ain­si que la plus puis­sante armée du monde n’a rien pu faire face à des maqui­sards enga­gés. La dif­fé­rence entre les deux armées est pour­tant gigan­tesque : l’u­ti­li­sa­tion de toutes les nou­velles tech­no­lo­gies pos­sibles du côté des US, l’u­ti­li­sa­tion de toutes les res­sources rus­tiques du ter­rain chez les Talibans.
Alors qu’est ce qui a fait la dif­fé­rence ? Tout sim­ple­ment la vision de la socié­té de chaque peuple. D’un côté un fana­tisme reli­gieux intran­si­geant, indui­sant un esprit de conquête du monde de plus en plus exa­cer­bé. De l’autre le nihi­lisme d’une socié­té qui ne croit plus en rien, ron­gée par la des­truc­tion de l’in­té­rieur de ses propres valeurs. D’un côté un Occident qui ne croit plus dans les valeurs qu’il cher­chait à impo­ser dans le monde entier, deve­nant his­to­ri­que­ment un exemple dans tous les pays qu’on disait alors « tiers-monde ». De l’autre des peuples qui, voyant que l’exemple d’au­tre­fois tourne à la comé­die, où les hommes se marient entre eux, où la culpa­bi­li­té a rem­pla­cé l’hon­neur, où le pas­sé comme la culture sont l’ob­jet de décons­truc­tion, ne se recon­naissent plus du tout.
Cette guerre entre deux concep­tions du monde ne sera pas la der­nière, et cette défaite, cet aban­don, ne seront pas les der­niers si nos socié­tés ne recom­mencent pas à se mon­trer res­pec­tables, et fières de leur pas­sé, soit-il colonial !Troupes américaines

Lundi 5 juillet 2021

Nous avons ici, sou­vent vili­pen­dé cet « art contem­po­rain », où la course au ridi­cule et au pognon a rem­pla­cé la recherche de la beau­té et de l’es­thé­tique. Ces der­nières ont été aban­don­nées en gros, à la fin du siècle der­nier, quand « l’art » a déci­dé de repré­sen­ter l’hu­meur, les sen­ti­ments, la per­son­na­li­té, ou les déboires de l’ar­tiste à l’ex­clu­sion de tout le reste. On ne revien­dra pas sur les dérives que cela a engen­drées, des pages entières de Nice Provence Info n’y suf­fi­raient pas.
Une der­nière anec­dote mérite quand même l’at­ten­tion ces der­nières semaines, illus­trant de la plus belle manière com­ment les « artistes » prennent les gens pour des gogos !
Au début du mois de juin, un hur­lu­ber­lu ita­lien Salvatore Garau a déci­dé de mettre aux enchères sa nou­velle œuvre d’art. Celle-ci est inti­tu­lée « Io sono » en ita­lien, « Je suis » en fran­çais. Vous décrire cette sculp­ture tient de l’im­pos­sible car… elle n’existe tout sim­ple­ment pas ! Mais, sui­vez bien le rai­son­ne­ment. « L’oeuvre » mesure 150 cm de dia­mètre et doit être ins­tal­lée « au centre d’une pièce vide dans une mai­son indé­pen­dante et doit être déli­mi­tée par un ban­deau col­lé sur le sol ». Le tout — ou plu­tôt le rien ! — est quand même éva­lué à 15 000€.
On arrête là le ridi­cule et l’ir­res­pect ? Non !
Un autre « artiste », amé­ri­cain celui-là, menace de pour­suivre en jus­tice l’ar­tiste ita­lien pour lui avoir « volé » son idée d’une œuvre inexis­tante. Lui, avait pré­sen­té en 2016 une sculp­ture invi­sible inti­tu­lée« Nothing » (« Rien ») dans la ville de Gainesville, en Floride.
C’est la jus­tice qui dépar­ta­ge­ra les deux escrocs, mal­heu­reu­se­ment pas le public !Exposition art conceptuel

Mardi 6 juillet 2021

Ce n’est pas une bonne quin­zaine pour Éric Dupont-Moretti. Après s’être fait habiller pour tous les hivers à venir lors des der­nières élec­tions régio­nales (9,13% des voix), après s’être vio­lem­ment accro­ché avec Gérald Darmanin lors d’un conseil des ministres plus que hou­leux, voi­là que le ministre de la Justice est convo­qué par… la Justice pour être mis en exa­men le 16 juillet pro­chain.
En cause, des soup­çons de prise illé­gale d’in­té­rêts. On reproche en effet à Éric Dupont-Moretti d’être inter­ve­nu en sa qua­li­té de ministre pour s’in­gé­rer dans des dos­siers qu’il avait trai­tés aupa­ra­vant en tant qu’a­vo­cat, ce qui fait un peu désordre. Cette convo­ca­tion a été déci­dée après une per­qui­si­tion en bonne et due forme dans les bureaux du minis­tère par trois magis­trats de la Cour de Justice de la République, seule juri­dic­tion a être habi­li­tée à juger des ministres.
Au cours de cette per­qui­si­tion cer­taines sources affirment que le télé­phone du ministre a été sai­si, ses mails « aspi­rés » et une jour­na­liste de TF1 affirme au JT que des coffres ont été ouverts à la dis­queuse…
Le ministre ne s’en déclare pas moins serein : « L’un des syn­di­cats de magis­trats qui a dépo­sé plainte avait décla­ré, après ma nomi­na­tion, qu’elle était une « décla­ra­tion de guerre. » Ce même syn­di­cat a dit jeu­di que la plainte n’a été dépo­sée que dans le seul but que je sois mis en exa­men. Tout est là. »
Règlement de comptes en cours donc, sur la place Vendôme…Éric Dupont-Moretti

Mercredi 7 juillet 2021

On connais­sait les soi-disant « valeurs répu­bli­caines », ten­dues sys­té­ma­ti­que­ment à bout de bras dès qu’il s’a­git de condam­ner tel ou tel mou­ve­ment ou idée iden­ti­taires. Quelles sont ces valeurs ? Personne n’est capable de les citer exac­te­ment. Nous en sommes à la cin­quième répu­blique, dif­fé­rente des quatre autres. Se réfère t‑on uni­que­ment à celle-ci ? Faut-il comp­ter l’in­ven­tion de la guillo­tine, le géno­cide ven­déen, le colo­nia­lisme, la prise du pou­voir par la haute finance, toutes choses réso­lu­ment répu­bli­caines par­mi ces « valeurs » ? Qui se déci­de­ra un jour à les défi­nir d’une manière nette et pré­cise ?
Ajoutées à celles-ci, on trouve aujourd’­hui d’autres valeurs de réfé­rence, ce sont les « valeurs euro­péennes ». La Slovénie pre­nant la direc­tion de l’Union Européenne le 1er juillet, le pre­mier ministre slo­vène s’est aus­si­tôt fait le défen­seur des pays d’Europe cen­trale (en par­ti­cu­lier de la Hongrie), accu­sés par les pays occi­den­taux d’at­teintes aux « valeurs euro­péennes ».
Janez Jansa pré­cise : « L’Union euro­péenne ras­semble des pays aux tra­di­tions dif­fé­rentes, aux cultures dif­fé­rentes. Il y a des dif­fé­rences qui doivent être prises en compte et res­pec­tées et je pense qu’il y a une divi­sion claire entre les com­pé­tences natio­nales et euro­péennes ».
Pan sur le bec d’Ursula von der Leyen, qui s’est ouver­te­ment oppo­sée à Janez Jansa lors du point de presse, arguant que les « valeurs euro­péennes » fon­da­men­tales devaient être défen­dues.
Y aura t‑il quel­qu’un pour les défi­nir ? À l’est comme à l’ouest ?Valeurs Europe

Jeudi 8 juillet 2021

Un bon point pour Marlène Schiappa, j’es­père qu’elle ne nous en vou­dra pas…
La ministre délé­guée en charge de la Citoyenneté a en effet remis en place la direc­tion de Disneyland Paris, après la condam­na­tion d’une femme prise en fla­grant délit… d’al­lai­ter son bébé qui s’é­tait mis à pleu­rer.Blanche-Neige
Cette Australienne s’é­tait assise sur un banc pour don­ner le sein à l’en­fant quand des vigiles sont inter­ve­nus, lui deman­dant de se cou­vrir ou d’al­ler ailleurs, pré­tex­tant que des gens d’autres cultures ou d’autres reli­gions (on aime­rait bien savoir les­quelles…) pour­raient la voir !
La jeune femme a racon­té son aven­ture sur les réseaux sociaux qui se sont un tant soit peu enflam­més.
Et c’est là que Mme Schiappa a déci­dé d’in­ter­ve­nir : « Allaiter un bébé n’est pas un délit. Que vous ayez des salles dédiées c’est bien, mais on ne décide pas où et quand un bébé va avoir faim », a‑t-elle twee­té à la direc­tion du parc qui a fina­le­ment pré­sen­té ses excuses à la maman.Marlène Schiappa

Vendredi 9 juillet 2021

90,5% de réus­site au bac 2021 dans l’a­ca­dé­mie… c’est pas mal, mais c’est moins bien que l’an der­nier parait-il ou 95,7% des lycéens étaient res­sor­tis bache­liers… Pourtant, ce n’est pas faute d’a­voir pré­ve­nu les ensei­gnants sur la conduite à tenir !!!Notes recommandées - Baccalauréat

Samedi 10 juillet 2021

La CNIL y était réti­cente, mais sous la pres­sion des syn­di­cats et du gou­ver­ne­ment, elle a fina­le­ment cédé : l’Assurance Maladie va pou­voir trans­mettre aux méde­cins trai­tants la liste de leurs patients non vac­ci­nés !
L’institution qui se disait au départ défa­vo­rable « par prin­cipe » à ce genre de pra­tique, a fait une excep­tion à ses « prin­cipes », en rai­son de la crise sani­taire, et en y met­tant quelques condi­tions :
- la trans­mis­sion ne doit pas être auto­ma­tique et ne doit se faire que sur demande du pra­ti­cien dans une visée de sen­si­bi­li­sa­tion.
- la liste doit être sup­pri­mée par le méde­cin « dès la fin de l’action de sen­si­bi­li­sa­tion. »
Et sachez que doré­na­vant, pour toute consul­ta­tion de l’Assurance Maladie, vous subi­rez une inter­ro­ga­tion très ouverte pour vous pro­po­ser un cré­neau de vac­ci­na­tion.
Un petit pas de plus pour cer­ner les réti­cents et atteindre la vac­ci­na­tion obli­ga­toire… mais vous pou­vez tou­jours vous défendre…

Courrier Caisse Nationale Assurance Maladie-1
Cliquer sur les images pour les agran­dir [source : reaction19.fr]

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain…
Patrice LEMAÎTRE

2 Commentaires 

  1. Quelques nou­velles de la Turquie ?
    Vers un ren­for­ce­ment de la coopé­ra­tion mili­taire entre le Pakistan et la Turquie… Le 07/​07/​2021, les com­man­dants des forces ter­restres turques et pakis­ta­naises ont conve­nu d’ac­croître leur coopé­ra­tion mili­taire, notam­ment en matière de for­ma­tion et de lutte contre le ter­ro­risme !
    Le 3 juillet se sont clô­tu­rées les manœuvres mili­taires conjointes annuelles « Aigle d’Anatolie », orga­ni­sées sous la hou­lette d’Ankara. Y par­ti­ci­paient le Pakistan, l’Azerbaïdjan et, pour la pre­mière fois, le Qatar. Or les pilotes de l’émirat étaient venus avec leurs Rafale. Un appa­reil dont les Grecs viennent d’acquérir dix-huit exem­plaires. Le jour­nal Le Point de début juillet l’a bien rele­vé.
    je dis ça, je dis rien !

    Répondre
  2. les meilleurs spé­cia­listes en géos­tra­té­gie ont don­né une four­chette de 6 mois à 3 ans avant de voir renaitre un nou­veau kha­li­fat qui retrou­ve­ra enfin les moyens (opium!) de ren­voyer ses émis­saires par­tout dans le monde et repar­tir sur de nou­velles vagues d’at­ten­tats meur­triers.
    les conquêtes ou recon­quêtes des régions entières de l’Afghanistan vont bon train depuis quelques semaines. l’exode mas­sif des anciens sol­dats afghans ayant « œuvré » contre les Talibans, vers les pays limi­trophes est significatif.

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

74 +  = 83