Antibes : le Rond-Point des Gilets Jaunes se transforme en Rond-Point de la Résistance

18 juillet 2021 | 5 Commentaires 

Le lieu de regrou­pe­ment des Gilets Jaunes d’Antibes et de Cannes (lire Gilets Jaunes d’Antibes : c’est repar­ti du 21 jan­vier 2021) est deve­nu le Rond-Point de la Résistance puisque les Résistants anti-pas­se­port sani­taire (« nazi­taire » comme cela se dit de plus en plus) y ont retrou­vé — tout natu­rel­le­ment — les indé­fec­tibles Gilets Jaunes.

Cliquer sur l’i­mage pour faire défi­ler le diaporama

Comme tous les same­dis les tracts furent mas­si­ve­ment dis­tri­bués. Cette fois-ci avec un accueil par­ti­cu­liè­re­ment cha­leu­reux des automobilistes.

Cliquer sur une image pour l’agrandir

Ce Rond-Point de Provence à Antibes sera-t-il à l’a­ve­nir bap­ti­sé le « Rond-Point de la Résistance » ? Après tout, les Gilets Jaunes de Cannes et d’Antibes se retrouvent alter­na­ti­ve­ment, une semaine sur l’autre dans l’une ou l’autre ville. À Cannes le lieu de ren­contre est le Rond-point de la Victoire (lire Rond-point de la Victoire à Cannes : le bien nom­mé du 8 octobre 2019).

Massimo Luce

5 Commentaires 

  1. Bravo à toutes ces per­sonnes qui se sont dépla­cées en nombre pour dire NON à ces mesures de dic­ta­teur.
    J’espère qu’ils seront encore plus nom­breux same­di pro­chain, et chaque jour davan­tage, jus­qu’à la VICTOIRE !

    Répondre
  2. Manifester paci­fi­que­ment, dans la rue, fina­le­ment, n’ap­porte plus rien.
    D’autant qu’au­jourd’­hui, la police deve­nue poli­tique, sur ordre d’un Etat de plus en plus tota­li­taire ne prend plus de gants, et ne fait plus de dif­fé­rences entre reven­di­ca­tions quelles qu’elles soient, légi­times ou pas, vieux, femmes et enfants ou cas­seurs : tous gazés, fal­sh­bal­li­sés, matra­qués.
    Peut-être que la reven­di­ca­tion de votre désac­cord doit trou­ver de nou­velles alter­na­tives, d’autres moyens.
    Mais pour cela, il fau­dra chan­ger ses petites habi­tudes, aban­don­ner son petit confort maté­ria­liste, sou­vent médiocre, il faut donc avoir la ferme volon­té de chan­ger sa façon de voir les choses, sa façon de vivre sur­tout.
    Le « Pass sani­taire » ne vous empêche pas de vivre, il sclé­rose un peu plus l’in­di­vi­du déjà bien for­ma­té par tous les pièges ten­dus par cette Société « huma­niste » et « éga­li­taire », dété­nue par une poi­gnée de fous, qui, à terme, veulent trans­for­mer l’hu­ma­ni­té en robots (esclave), pour les ser­vir. C’est le voile der­rière tous les dis­cours pro­sé­lytes du « pro­grès » par le trans­hu­ma­nisme, tels ceux du dégé­né­rés et agent du sys­téme, cette médio­cri­té de Laurent Alexandre.
    Donc, au lieu de perdre votre temps et de cou­rir des risques dans les mani­fes­ta­tions, réin­ven­tez votre vie.
    N’obligez pas vos enfants à por­ter un masque : ne les met­tez plus dans les écoles qui l’o­bligent. De toutes façon, l’é­cole n’est plus qu’un lieu de dés­ins­truc­tion.
    Ne por­tez plus de masque vous mêmes, sauf dans le cas où vous êtes obli­gés de prendre les trans­ports en com­mun en rai­son de l’é­loi­gne­ment de votre lieu tra­vail.
    Il est vrai que le pro­blème du masque reste entier si vous devez consul­ter un char­la­tan et se rendre chez un phar­ma­cien ou dans un labo, ces nou­veaux mil­lion­naires et com­plices du Covid qui ne sou­haitent pas que le « jack­pot » cesse.
    Vous ne pou­vez plus aller, au théatre au cine­ma, au musée, ça n’est pas grave d’au­tant que la culture actuelle c’est de la M.… ! En atten­dant que ça aille mieux, faites votre pro­gramme vous-même et sans dépla­ce­ment ni pub avec le net : vous trou­ve­rez un choix immense et de véri­tables tré­sors en sur­fant un peu.
    Ne faites plus vos courses ali­men­taires sur place, cela évi­te­ra une épreuve psy­cho­lo­gique, sou­vent intense d’ailleurs : faites-vous livrer.
    Sortez de ce for­ma­tage de « l’ho­mo consom­ma­tus » qui a été mis en place depuis la révo­lu­tion téné­breuse, maté­ria­liste et mar­chande du XVIIIe siècle et ampli­fié par les temps de cer­veaux ren­dus dis­po­nibles durant des décen­nies de publi­ci­té audio-visuelle.
    En même temps, vous ferez des éco­no­mies en arrê­tant de cumu­ler inces­sam­ment toutes les conn..ies inutiles que vous ache­tez sans savoir réel­le­ment pour­quoi, et qui rem­plissent vos mai­sons et vident votre compte en banque.
    Avec tous les « temples » de la consom­ma­tion qui ont fleu­ri un peu par­tout, les gens ont oublié les pro­me­nades en forêt, dans la Nature, qui ne coutent rien et font du bien à l’âme, et passent leurs week-end (c’est le « pro­grès » du tra­vail le dimanche) dans les centres com­mer­ciaux.
    La Société est le reflet de l’humanité.
    Changez votre manière de voir, révo­lu­tion­nez vos vies, et vous chan­ge­rez la Société.
    BLOG : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/

    Répondre
    • « Il faut », « Y’a qu’à », c’est ça ? Heureusement que des Femmes et Hommes se lèvent. Les reven­di­ca­tions sont pour les syn­di­ca­listes, les Résistants veulent le Pouvoir, la liber­té et le Bien Commun. La guerre se fait sur le ter­rain pas sur un ordi­na­teur exclusivement !

  3. Bravo aux per­sonnes qui se sont dépla­cées ce same­di sur le rond-point emblé­ma­tique des GJ d’Antibes, ils ont com­pris le plan dia­bo­lique de cette caste d’o­li­garques pour nous réduire à de la valeur mar­chande
    Quant aux gilets jaunes de Cannes ils sont res­tés égaux à eux-mêmes, tenaces et par­ti­ci­pa­tifs à cette jour­née excep­tion­nelle
    De magni­fiques choses se pré­parent, la lumière jaillira

    Répondre
  4. Macron grâce à la voix de ton maître (Rothschild et Attali) que tu portes tu as réveillé des mil­lions de Français. Merci bande de cri­mi­nels ! Bientôt il vous sera impos­sible de trou­ver un ter­rier sur NOTRE belle pla­nète. Rien n’ar­rê­te­ra ce qui vient.
    La Résistance s’or­ga­nise à Antibes et la Victoire se fête­ra à Cannes !
    Vive la France Libre !

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

64 − 60 =