« Le Conseil de l’ordre des médecins sera supprimé »

14 août 2021 | 10 Commentaires 

«« Le Conseil de l’ordre des médecins sera supprimé »

C’était la 85e pro­po­si­tion des 110 du Programme Commun de François Mitterrand. Bien enten­du il n’en a rien été, les pro­grammes élec­to­raux étant faits pour se faire élire, puis à ne plus être respectés.

Lorsque les élus — en géné­ral de gauche — veulent prendre le contrôle de cette ins­ti­tu­tion dont le contrôle échappe à l’État, ils nous rap­pellent que c’est une loi du gou­ver­ne­ment de Vichy (7 octobre 1940) qui crée le « Conseil supé­rieur des méde­cins ». Horreur ! donc.

Du reste en 2017 Mélenchon annonce : « Le Conseil de l’Ordre des méde­cins sera abo­li parce que c’est une orga­ni­sa­tion pétai­niste » [source]. À son habi­tude Jean-Luc Mélenchon sort des for­mules qui l’ar­rangent même si elles sont erro­nées. C’est le cas ici puisque selon le Quotidien du Médecin : « Cet organe de l” “État Français” sera dis­sous par une ordon­nance du gou­ver­ne­ment pro­vi­soire de la République Française à Alger pré­si­dé par le Général de Gaulle le 18 octobre 1943 ». C’est ensuite le 24 sep­tembre 1945 qu’une ordon­nance du Général de Gaulle crée l’Ordre des méde­cins dans sa forme actuelle dont la prin­ci­pale mis­sion est de veiller au res­pect de l’éthique médi­cale. » Ainsi donc l’Ordre des méde­cins est plus une ins­ti­tu­tion gaul­liste que pétai­niste. Mais qu’im­porte, c’est sur­tout une ins­ti­tu­tion, très puis­sante et très riche, dont le contrôle échappe à l’État.

Noyautée par la franc-maçon­ne­rie, cette ins­ti­tu­tion est très cor­po­ra­tiste et très conser­va­trice. Dans le fond elle ne gêne pas l’État tant qu’elle est en phase avec les inté­rêts de ce der­nier, tri­bu­taire de Big Pharma. L’Ordre des méde­cins mena­çait en août l’an­née der­nière de sanc­tion­ner les méde­cins qui n’ap­pli­quaient pas les consignes gou­ver­ne­men­tales en matière de port du masque :

[Retranscription de l’é­change télé­pho­nique avec l’Ordre des médecins :]

Fort de cet appui, Macron peut donc dérou­ler son plan sous faux dra­peau sani­taire de pas­se­port numé­rique pour tous qui passe par la vac­ci­na­tion pour tous. Il n’hé­site même pas à prendre des mesures bar­bares telles que l’in­ter­dic­tion de l’ac­cès aux soins aux Français non vac­ci­nés (lire Le retour à la bar­ba­rie du 7 août 2021).

Mais il n’est pas conscient qu’il fran­chit là, le pas de trop pour le Conseil de l’ordre qui publie alors ce communiqué :

L’Ordre des méde­cins rap­pelle que la mis­sion de ser­vice public assu­mée par tous les soi­gnants est de garan­tir l’accès aux soins pour tous.

Les pro­fes­sion­nels de san­té quels que soient leurs modes d’exercice auront l’obligation déon­to­lo­gique de garan­tir à tous leurs patients des soins dans des condi­tions de sécu­ri­té optimales.

L’Ordre des méde­cins attend la réponse du Conseil consti­tu­tion­nel, char­gé du fait de sa sai­sine de garan­tir l’égal accès aux soins de tous les citoyens de notre pays.

Un camou­flet cin­glant pour Macron qui est plus le VRP de Big Pharma que le Président de tous les Français. Pour ce der­nier, cette rebuf­fade est insup­por­table. En quelques jours à peine il crée une nou­velle ins­ti­tu­tion qui détrône le sacro-saint Conseil de l’ordre des méde­cins : le nou­veau « Conseil National de Certification ».

Par décret pas­sé en cati­mi­ni, Macron et Véran créent le « Conseil natio­nal de cer­ti­fi­ca­tion », sou­mis au gou­ver­ne­ment, pour recon­duire ou reti­rer le droit d’exercer des méde­cins qui n’obéissent pas… Pas un mot dans les médias. [source]

Macron, plus fort encore que Pétain et Mitterrand réunis !

Mitterrand vou­lait sup­pri­mer une ins­ti­tu­tion jugée trop cor­po­ra­tiste. Macron, lui, la sup­plante par une ins­ti­tu­tion éta­tique. Trop fort ! Ce décret (que l’on peut lire ici) par­fai­te­ment dic­ta­to­rial n’a pas sus­ci­té beau­coup de com­men­taires dans la presse sub­ven­tion­née. C’est dire le niveau de sou­mis­sion dans laquelle elle se trouve aujourd’­hui. On peut dire la même chose des par­tis poli­tiques, tous sou­mis, même les « Insoumis ». Ohé, Mélenchon ? On ne vous a pas enten­du. Ah, il est peut-être en vacance(s). Mais c’est la même chose pour tous nos élus, à part quelques maires rebelles.

Il ne reste que l’in­sur­rec­tion popu­laire pour mettre fin à ces dérives dic­ta­to­riales et barbares.

Massimo Luce

Bonus :

10 Commentaires 

  1. L’ordre des méde­cins a osé cri­ti­quer notre sei­gneu­rie, évi­dem­ment il a repris la main, je ne plains pas cette cor­po­ra­tion où le copi­nage et la cor­rup­tion vont bon train, On rem­pla­ce­ra la peste par le cho­lé­ra et ce sera pire encore, plus de voies dis­cor­dantes.
    La pen­sée unique fait son oeuvre, la rébel­lion est désor­mais un cas de force majeure.

    Répondre
  2. Une Nation c’est comme une cabane en bois. Un jour une petite reine ter­mite s’installe dans un poteau de la fon­da­tion. Ensuite le temps fait son œuvre… en silence, bien que la nuit on puisse, pour une oreille sen­sible et exer­cée, entendre le bruit de fond pro­vo­qué par la colo­nie de ter­mites qui ronge la belle cabane en bois creux, qui for­cé­ment sans trai­te­ment cura­tif finit tou­jours par s’effondrer.

    Répondre
  3. Un bon sketch dans son genre mais l’i­ni­mi­table Raymond Devos avait fait mieux, en son temps, pour dénon­cer le « trop plein » de pan­neaux rou­tiers de sens inter­dits dans « l’ab­sur­dis­tan » d’a­lors : « si vous vous sen­tez mal, mon­tez dans l’ambulance » !

    Répondre
  4. C’est le siècle des lumières qui a conduit à la révolution.

    Répondre
  5. Nous aurions pu avoir une dic­ta­ture éclai­rée à la Périclès. Mais non ! On a une dic­ta­ture bar­bare de petits minets per­vers et incom­pé­tents.
    L’avenir est sombre…

    Répondre
    • Réponse à Daniel Serfaty :
      Ces « petits minets incom­pé­tents » ne sont pas arri­vés au som­met de l’État par hasard.
      Ils sont pro­mus par des forces puis­santes et dis­crètes qui assurent leur car­rière et les uti­lisent.
      Il faut donc s’at­ta­quer à celles-ci et pour cela il faut les iden­ti­fier sans appa­raître pour autant antisémites !

  6. Babylone va bien­tôt explo­ser, on a gagné, juste le temps d’é­mettre l’acte de des­truc­tion offi­ciel de cette ver­mine mon­dia­liste sata­niste ! Votre anti­cy­clone que vous avez bap­ti­sé LUCIFER avec un numé­ro d’ap­pel du gou­­verne-ment qui est le 0 800 06 66 66 prouve que vous êtes deve­nus plus fous que fous et mer­ci pour les endor­mis que vous réveillez.
    La bête va dévo­rer la prostituée !

    Répondre
  7. Macron n’a qu’une idée en tête : atteindre les objec­tifs qui lui ont été fixés par ses men­tors.
    De sur­croît il veut être le meilleur élève de la classe pour avoir les bons points qui lui ont été promis.

    Répondre
  8. Il y a cer­tai­ne­ment des méde­cins qui se sont expri­mé trop fort pour le régime en place.

    Répondre
  9. Merci pour cette infor­ma­tion incroyable !!

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

5 + 4 =