Ma semaine d’observation de l’info (15 août 2021)

15 août 2021 | 5 Commentaires 

Dimanche 8 août 2021

C’est une pan­carte qui a fait beau­coup réagir. Hier, dans le cor­tège des anti-pass sani­taires à Metz, une femme a été pho­to­gra­phiée avec une pan­carte dont le mes­sage a été jugé comme anti­sé­mite. Pour quelle rai­son ? Parce qu’elle affi­chait les noms de ceux qui, selon la mani­fes­tante, étaient res­pon­sables de la situa­tion actuelle. Même si tous les noms ne concernent pas des per­son­na­li­tés juives (Macron par exemple…), on pour­rait se deman­der s’il est encore pos­sible de cri­ti­quer une per­son­na­li­té issue du peuple élu sans s’at­ti­rer les foudres de la bien-pen­sance uni­ver­selle.
Est-ce de l’an­ti­sé­mi­tisme de dire que DSK est un per­vers sexuel ?
Est-ce de l’an­ti­sé­mi­tisme de dire que Fabius a du sang d’hé­mo­philes sur les mains ?
Est-ce de l’an­ti­sé­mi­tisme de dire que Cohn-Bendit a des ten­dances pédo­philes ?
Est-ce de l’an­ti­sé­mi­tisme de dire que Soros ou Attali prônent l’a­vè­ne­ment d’un gou­ver­ne­ment mon­dial ? qui siè­ge­rait à Jérusalem pour ce der­nier ;
Cette mani­pu­la­tion n’a d’autre but que de rendre intou­chables les véri­tables leviers de la poli­tique mon­diale par une mise au ban sys­té­ma­tique de toute cri­tique à leur égard.Anti-pass Metz - Pancarte antisémite

Lundi 9 août 2021

Apartheid Jour 1
À par­tir d’au­jourd’­hui, la France est par­ta­gée en deux par­ties comme je l’a­vais écrit il y a quelques temps déjà. Ceux qui me trai­taient de com­plo­tistes sont bien obli­gés aujourd’­hui de se rendre à l’é­vi­dence.
La pre­mière moi­tié des Français est com­po­sée de per­sonnes favo­rables au vac­cin. Ce groupe se divi­sant à son tour en deux sous-groupes, ceux qui l’ac­ceptent pour pou­voir conti­nuer à vivre nor­ma­le­ment et conser­ver une vie sociale, et ceux qui, depuis l’an der­nier, sont per­sua­dés que c’est pour leur bien, que le gou­ver­ne­ment ne leur a jamais men­ti, n’a jamais exa­gé­ré les faits, que les non-vac­ci­nés sont des irres­pon­sables dan­ge­reux pour la socié­té. Ces der­niers sont imper­méables à toute dis­cus­sion, à défaut de l’être au virus.
La seconde moi­tié, ce sont ceux qui sont oppo­sés au vac­cin, ceux qui ne prennent pas tout pour argent comp­tant, qui savent s’in­for­mer ailleurs que par le biais des com­mu­ni­qués offi­ciels ou par le canal des chaînes de TV aux ordres. Ils savent que le gou­ver­ne­ment a men­ti, a exa­gé­ré les faits, et que le virus n’est qu’un pré­texte à une opé­ra­tion de plus grande ampleur.
Deux moi­tiés de Français désor­mais pra­ti­que­ment irré­con­ci­liables, sépa­rées par un pas­se­port dit sani­taire mais fait pour durer. La dis­cus­sion entre les deux n’est plus pos­sible, cha­cun cam­pant de pied ferme sur ses posi­tions.
Le grand gagnant est bien sûr le Pouvoir, le Système. Il s’est assu­ré une base de sou­tien qu’il peut bran­dir face aux vagues de mani­fes­tants qui ne cessent pour­tant de gran­dir. Macron, qui aime la Chine, aime cer­tai­ne­ment la manière dont ce pays régule une popu­la­tion de 1 mil­liard 400 mil­lions d’in­di­vi­dus. Il peut créer une caste de « bons citoyens », auto­ri­sés à tout, puisque sou­mis et obéis­sants, et même un peu plus favo­ri­sés s’il savent uti­li­ser à bon escient la déla­tion. En vien­dra t‑on à l’af­fron­te­ment entre amis, dans les familles, dans la rue ? C’est plus que probable.

Bouche de dénonciation - Palais des Doges à Venise

Les bouches de dénon­cia­tion à Venise étaient des sortes de boites aux lettres faites pour rece­voir les témoi­gnages écrits des délateurs

Mardi 10 août 2021

Jeudi der­nier, à la suite du déclen­che­ment du « plan blanc » dans les hôpi­taux de PACA, BFM TV a invi­té sur son pla­teau une infir­mière et un chi­rur­gien pour par­ler de la charge hos­pi­ta­lière qui est paraît-il insup­por­table dans la région et de la vac­ci­na­tion, jamais assez pra­ti­quée, et sujette à une forte oppo­si­tion, il n’y a qu’à voir les mani­fes­ta­tions à Nice et à Marseille. Mais, ce que la chaine amie du Pouvoir n’a­vait pas pré­vu, c’est que les invi­tés ne devaient pas être ceux choi­sis par les auto­ri­tés. C’est ain­si que Maria Cloarec, infir­mière, et Pascal A., chi­rur­gien, tous deux membres du col­lec­tif soi­gnant 05, ont pu décrire hors de toute pres­sion la réa­li­té du quo­ti­dien dans le ser­vice Covid pour elle, et la réa­li­té vac­ci­nale pour lui.…
Quand on clique aujourd’­hui sur le lien de la page cor­res­pon­dante, on tombe sans éton­ne­ment sur la fameuse « erreur 404 | page introu­vable » parce que les diri­geants de la chaine ont rapi­de­ment fait dis­pa­raître cet inter­view pas assez fidèle aux ordres don­nés, comme vous pou­vez le consta­ter ici :
https://www.bfmtv.com/bfm-dici/replay-emissions/bonsoir-dici-alpes-du-sud/pass-sanitaire-et-vaccination-les-soignants-des-hautes-alpes-demandent-plus-d-informations_VN-202108050372.html
Heureusement, il existe encore des lieux sur Internet où la cen­sure ne sévit pas. Le « face­book russe » vk.com avait déjà récu­pé­ré la vidéo que je vous laisse apprécier :

Mercredi 11 août 2021

Grand bruit hier, après l’ar­res­ta­tion d’un Rwandais assas­sin d’un prêtre en Vendée.
Ce Rwandais était réfu­gié en France depuis 2012.
Il a donc vécu pen­dant 9 ans grâce à l’aide sociale payée par nos impôts.
Auteurs de 50 petits délits, il a été condam­né à l’ex­pul­sion en 2019. Mais cette expul­sion n’a jamais été effec­tive. En 2020 le non-expul­sé incen­die la cathé­drale de Nantes !
En 2021 « re-expul­sé » mais encore tou­jours là, jouis­sant d’être libre après avoir incen­dié une cathé­drale, il a assas­si­né avec une bar­ba­rie inouïe un prêtre catho­lique.
Peut-on dire encore après cela qu’il n’y a pas de pro­blème de jus­tice en France ? Peut-on croire les magis­trats qui se disent débor­dés, mais qui sont capables en quelques heures de révo­quer de l’en­sei­gne­ment une prof qui porte une pan­carte que l’on taxe d’an­ti­sé­mite ? Peut-on encore avoir confiance en une jus­tice inca­pable d’ex­pul­ser un Rwandais incen­diaire et meur­trier ?
Au fait… il était Hutu ? Ou Tutsi ?Rwandais - Assassin prêtre

Jeudi 12 août 2021

Le pro­fes­seur Luc Montagnier, prix Nobel de méde­cine, a décla­ré que les per­sonnes vac­ci­nées pou­vaient être conta­mi­nées par le virus, ou conta­mi­ner à leur tour d’autres per­sonnes, et cela autant que les per­sonnes non vac­ci­nées !
Une nou­velle démons­tra­tion de ce que le gou­ver­ne­ment ne veut pas entendre s’est dérou­lée chez nos amis belges, à cause d’une nou­velle muta­tion venue allon­ger la liste des variants du Covid-19. Un variant dit « colom­bien » a en effet cau­sé la mort de sept per­sonnes depuis le 21 juillet dans une mai­son de repos en Belgique, d’a­près la chaîne VRT NWS. Si le foyer d’in­fec­tion est désor­mais maî­tri­sé, les sept vic­times avaient la par­ti­cu­la­ri­té d’être toutes entiè­re­ment vac­ci­nées contre le coro­na­vi­rus, pré­cise le média flamand.Non vaccination obligatoire

Vendredi 13 août 2021

L’Église de France accepte tous les fidèles, y com­pris les assas­sins de leurs prêtres…
Tous ? Non. Seule une petite caté­go­rie de fidèles n’a pas le droit de par­ti­ci­per aux offices célé­brés : les non vac­ci­nés, asso­ciés désor­mais aux infi­dèles !
C’est la consigne pas­sée par Mgr Ballot (ça ne s’in­vente pas), pour assis­ter à une messe au cha­let de la Paix aux Balmes dans la petite com­mune savoi­sienne d’Aussois mar­di dernier.

Samedi 14 août 2021

Pour finir la semaine, un peu de légè­re­té face au virus et aux vac­cins. On nous assomme depuis deux jours avec l’ar­ri­vée de Messi (du mes­sie ?) au PSG. Les mil­liar­daires arabes ont recru­té la vedette argen­tine de Barcelone qui joue­ra désor­mais à Paris, auprès de nom­breux autres Parisards de souche comme Mbappé, Neymar, Di Maria, Icardi, Verratti, Marquinhos…
Les affaires cou­rant tou­jours, la vente des maillots flo­qués au nom de la Merveille a com­men­cé, et pro­voque déjà des files d’at­tente devant la bou­tique offi­cielle, com­men­çant parait-il dès les cou­loirs du métro. Je ne connais pas, et ça ne m’in­té­resse pas, le prix du car­ré de tis­su tant convoi­té, mais parions que la prime d’al­lo­ca­tion de ren­trée sco­laire devrait faci­le­ment en réduire le coût.

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain…
Patrice LEMAÎTRE

5 Commentaires 

  1. Je suis curé de paroisse, je célèbre sans masque, je ne suis pas vac­ci­né. Ceux qui se pré­valent de rele­ver une ini­tia­tive dou­teuse, puisque le passe sani­taire n’est pas exi­gé pour les lieux de culte, pour faire un amal­game avec tous les membres du cler­gé, se dis­cré­ditent eux-mêmes. Le « pas d’a­mal­game » est sou­vent uti­li­sé pour les migrants délin­quants par les asso­cia­tions qui les défendent. Beaucoup de confrères sont loin d’être des « bien pen­sants » et des« poli­ti­que­ment cor­rects ». L’ancien enfant de chœur ferait bien de retour­ner un peu plus sou­vent à la messe.
    J. B. LÉON

    Répondre
  2. Si jésus reve­nait, le cler­gé ain­si que son pape le cru­ci­fie­raient à nou­veau et ils s’en lave­raient les mains
    J’ai fait toutes mes com­mu­nions j ai été enfant de chœur mais le pou­voir cor­rompt comme l’a tou­jours dit ma mère :
    « Le cler­gé ce sont des cor­beaux »
    Exemple : pen­dant la guerre d’Espagne le cler­gé s’est mis du côté de Franco et non à côté du peuple

    Répondre
  3. Merci de l’info!!
    et plein sou­tien à Cassandre Fristot!!

    Répondre
  4. Soutien total à Cassandre ! Elle ne fait que citer des noms et cela n’est en rien RACISTE. Nos diri­geants sont dans l’hys­té­rie totale et font une insulte envers les Juifs. Ça suf­fit ce délire ! Les Français sou­tiennent Cassandre.
    Jésus le Juif aimé de toute l’hu­ma­ni­té sou­tien­drait Cassandre. Véronique Lévy, femme lumi­neuse et sœur du médiocre et cynique BHL, pro­ba­ble­ment aus­si.
    CRIF, LICRA, pour­quoi vous posi­tion­nez vous dans la secte du MAL ? Et comme vous le savez, votre Babylone va brû­ler. C’EST LA LOI !

    Répondre
    • De tout cœur avec ELLE
      A LE MOT « QUI » Pour inte­li­gen­cia nau­sea­bonde et ANTISEMITE

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

 − 6 = 4