Pédophilie, journalisme, socialisme et showbiz

6 jan­vier 2021 | 4 Commentaires 

Encore des révé­la­tions sur le cock­tail explo­sif de ces quatre milieux… Une famille de crabes, bien sous tous rap­ports (sans mau­vais jeu de mot), connus et célèbres… don­neurs de leçons à leurs heures…

Et puis un jour ça éclate, la lumière est !

C’est ce qui arrive à mon­sieur Olivier Duhamel, jour­na­liste socia­liste mon­dain, bien en vue, expert en poli­tique, patron de la Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP), qui finance Sciences Po, marié avec madame Évelyne Pisier, une spé­cia­liste de l’histoire des idées poli­tiques, décé­dée en 2017, elle-même ancienne com­pagne de Bernard Kouchner, le ministre socia­liste des sacs de riz qu’elle avait oublié dans les bras de Fidel Castro (le temps d’une aven­ture « enga­gée » de plu­sieurs mois avec le lea­der Maximo), et sœur de Marie-France Pisier, ex-actrice retrou­vée noyée au milieu de la pis­cine de sa rési­dence de Saint-Cyr (Var) enche­vê­trée « dans une lourde chaise en fer for­gé » avec des bottes en caoutchouc.Marie-France Pisier - Suicide

Déjà comme ça, ça pour­rait faire un bon début de scé­na­rio pour un polar !

Alors ajou­tons encore que Mme Évelyne Pisier et M. Kouchner étaient parents de deux enfants, jumeaux, un gar­çon et une fille, et que le gar­çon sem­blait tout a fait du goût d’Olivier Duhamel puisque celui-ci abu­sa de l’en­fant pen­dant deux ans et demi, alors qu’il n’a­vait que 13 ans. Cela était paraît-il connu de tout ce beau monde, mais bien tu par l’en­semble des médias, tous de connivence.

C’est aujourd’­hui, que la sœu­rette, deve­nue juriste et âgée de 45 ans, se décide à tout balan­cer dans un livre qui parait ces jours-ci : La Familia Grande…
Le but de ces divul­ga­tions plus que tar­dives ? Regrets ? Besoin d’argent ? Toujours est-il que le pavé jeté dans la mare de ce joli monde socia­lo-mora­li­sa­teur com­mence à faire du bruit.

Président de la Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP), pré­sident du conseil d’administration du Siècle, membre du Comité direc­teur de l’Institut Montaigne, Olivier Duhamel est un homme de réseaux et d’in­fluence, et il est amu­sant de lire les com­mu­ni­qués gênés à l’en­tour­nure, pre­nant acte de sa déci­sion de démissionner.

Olivier Duhamel - Sciences Po

Une enquête est ouverte par le Parquet de Paris pour « viols et agres­sions sexuelles ». Restera t‑elle sans suite, comme celle déjà clas­sée sans suite en 2011 ?

À noter que toute la presse à l’u­nis­son parle à pro­pos de cette affaire d »« inceste », char­mante litote, alors qu’il s’a­git tout bon­ne­ment de pédo­phi­lie, puisque l’in­ceste ne concerne en prin­cipe que des per­sonnes de la même famille.Daniel Cohn-Bendit - Olivier Duhamel

Dans cette « fami­lia grande » où l’on aime les enfants d’une manière très par­ti­cu­lière, com­ment Bernard Kouchner pou­vait-il pro­té­ger son fils alors qu’il signait des péti­tions pour dépé­na­li­ser la pédophilie ?

Patrice LEMAÎTRE

Bonus :

Le Monde publiait, le 26 jan­vier 1977, une lettre ouverte aux Parlementaires, relayée bien enten­du par Libération, pour dépé­na­li­ser la pédo­phi­lie. Parmi ces signa­taires « pro­gres­sistes » et « bien pen­sants », on trouve Bernard Kouchner.

Cliquer pour ouvrir

Alain Cuny, André Glucksmann, Anne Querrien, Bernard Dort, Dr Bernard Kouchner, Dr Bernard Muldworf, Bertrand Boulin, Catherine Millet, Catherine Valabrègue, Christian Hennion, Christiane Rochefort, Dr Claire Gellman, Claude d’Allonnes, Copi, Daniel Guérin, Danielle Sallenave, Dionys Mascolo, Fanny Deleuze, Félix Guattari, Francis Ponge, François Châtelet, François Régnault, Françoise d’Eaubonne, Françoise Laborie, Gabriel Matzneff, Georges Lapassade, Gérard Soulier, Dr Gérard Vallès, Gilles Deleuze, Gilles Sandier, Grisélidis Réal, Guy Hocquenghem, Hélène Védrine, Jack Lang, Jacques Henric, Jean-François Lyotard, Jean-Louis Bory, Jean-Luc Henning, Jean-Marie Vincent, Jean-Michel Wilheim, Jean-Paul Sartre, Jean-Pierre Colin, Jean-Pierre Faye, Judith Belladona, Louis Aragon, Madeleine Laïk, Marc Pierret, Marie Thonon, Dr Maurice Erne, Michel Bon, Michel Cressole, Michel Leyris, Négrepont, Olivier Revault d’Allonnes, Patrice Chéreau, Philippe Gavi, Philippe Sollers, Dr Pierre-Edmond Gay, Pierre Guyotat, Pierre Hahn, Pierre Samuel, Dr. Pierrette Garrou, Raymond Lepoutre, René Schérer, Dr Robert Gellman, Roland Barthes, Simone de Beauvoir, Victoria Therame, Vincent Montail.

4 Commentaires 

  1. Vous avez rai­son et je par­tage votre avis » Voilà pro­ba­ble­ment pour­quoi cet indi­vi­du était deve­nu une très émi­nente per­son­na­li­té du milieu poli­­ti­­co-média­­tique. » ain­si que le com­men­taire de « HENOU ».
    Depuis Mitterrand l’ho­mo­sexua­li­té s’af­fiche et chez les poli­tiques et dans tout le milieu des médias. Aujourd’hui le mariage homo­sexuel est légal et toute cette sphère ne s’en prive pas jus­qu’à faire faire leurs enfants…
    Pour Olivier Duhamel, le crime est bien la pédo­phi­lie inces­tueuse, et il faut que la jus­tice lui demande des comptes là dessus.

    Répondre
  2. Jusqu’à preuve du contraire, l’ho­mo­sexua­li­té est une déviance sexuelle.
    Lorsque l’on exa­mine la sexua­li­té d’un point de vue éco­lo­gique ou scien­ti­fique, elle a pour seul but la pro­créa­tion, comme la bouche a comme seule fonc­tion de se nour­rir. Toutes les autres tech­niques sexuelles sont des déviances. La gauche en léga­li­sant le mariage sodo­mique a fait entrer dans la loi la déviance sexuelle. Seule Marion Maréchal a condam­né cette loi.
    La gauche, par­ti poli­tique de la dépra­va­tion, n’a plus le sens des valeurs.

    Répondre
    • .… Le sujet dans cette affaire n’est pas l’ho­mo­sexua­li­té, mais bel et bien l’in­ceste et la pédophilie.

    • Réponse à Christine MEI :
      Mais c’est AUSSI de l’ho­mo­sexua­li­té puisque Duhamel assou­vis­sait sa per­ver­si­té avec un jeune gar­çon. Pas avec une petite fille.
      Il s’a­git donc d’homo­sexua­li­té pédo­phile… inces­tueuse, puisque la presse nous le dit. La totale !
      Voilà pro­ba­ble­ment pour­quoi cet indi­vi­du était deve­nu une très émi­nente per­son­na­li­té du milieu politico-médiatique.

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *