Insupportable liberté d’expression

6 avril 2021 | 5 Commentaires 

La ministre de la culture – ancienne « grosse tête » de Ruquier, pour la réfé­rence cultu­relle –, Roselyne Bachelot, a deman­dé le 29 jan­vier der­nier, le réexa­men du sta­tut de média d’« infor­ma­tion poli­tique et géné­rale » dont béné­fi­cie France Soir, ancien quo­ti­dien géné­ra­liste fran­çais créé en 1944, deve­nu site d’information depuis 2011. Rappelons que France Soir est un quo­ti­dien indé­pen­dant (non sub­ven­tion­né), plu­tôt cri­tique à l’égard des pou­voirs en place. Trop, sans doute, aux yeux de Roselyne Bachelot qui aime­rait lui rabais­ser le caquet. Sa démarche vient s’ajouter à toutes les actions visant à affai­blir le quotidien.

Roselyne Bachelot - Cyril Hanouna

L’initiative de la ministre de la culture vient en sou­tien du dis­cours offi­ciel qui entend pré­sen­ter une ver­sion unique de la lutte contre la Covid-19. Comme France soir, tous ceux qui osent de s’en écar­ter sont immé­dia­te­ment qua­li­fiés de « com­plo­tistes » (lire Dire la véri­té, c’est être com­plo­tiste, du 19 jan­vier 2021), caté­go­rie qui, de nos jours, exclut défi­ni­ti­ve­ment du cercle de la res­pec­ta­bi­li­té ceux qu’on y range. Et pour éta­blir cette clas­si­fi­ca­tion de la honte, s’est créée une nou­velle ligue de ver­tu enga­gée dans la lutte contre les médias « déviants ». Elle s’est don­né pour nom, les « Sleeping Giants » et son che­val de bataille est la « lutte contre la haine ». À par­tir de là, tout est bon :
• le refus de l’immigration de masse, c’est de la haine,
• le refus du mul­ti­cul­tu­ra­lisme, c’est de la haine,
• le refus de la dic­ta­ture sani­taire, c’est de la haine,
• la pru­dence vis-à-vis des vac­cins, c’est de la haine, etc.

Censure Presse

Cette ligue de vertu n’a d’autre ambition que de nuire pour détruire.

Très pré­sente sur Twitter, elle fait pres­sion sur les annon­ceurs publi­ci­taires. En février der­nier, les « Sleeping Giants » ont donc entre­pris de dénon­cer France Soir qui serait, selon eux, un média « com­plo­tiste ». Plusieurs jours de suite, des annon­ceurs ayant fait acte de publi­ci­té sur le site de France Soir (Free, Euromaster, Intermarché, la MACIF, Hertz, Vinci…) ont été inter­pe­lés par un cer­tain Antoine Debx. Et ça marche, hélas. La peur de ne plus se situer dans les clous du poli­ti­que­ment cor­rect a fait réagir cer­tains comme la MACIF qui a reti­ré ses publi­ci­tés du site avec cette expli­ca­tion d’une veu­le­rie crasse : « France Soir ne cor­res­pond abso­lu­ment pas aux valeurs de notre entre­prise » !

Notons par ailleurs les attaques par­ti­cu­liè­re­ment sour­noises de la confré­rie média­tique du sec­teur public qui, avec l’argent du contri­buable, poi­gnarde dans le dos ses col­lègues non res­pec­tueux de la pen­sée obli­ga­toire. En tête, l’infâme France Inter qui consacre des émis­sions aux « Sleeping Giants » pour leur pas­ser la brosse à reluire. Le titre de la der­nière émis­sion pro­mo­tion­nelle, celle de Sonia Devillers (L’instant M), est sans équi­voque : « Attaquer les dis­cours de haine au por­te­feuille ». Pour ces gens qui pré­tendent consti­tuer le camp du Bien, la liber­té d’expression est une chose insup­por­table. Priver de res­sources ceux qui entendent la défendre est leur prin­ci­pal objec­tif afin de les anéantir.

Bien enten­du Nice Provence Info sou­tient son confrère bas­se­ment atta­qué et relaie dans ses colonnes la lettre ouverte publiée par l’Observatoire du jour­na­lisme (OJIM), des­ti­née à défendre le plu­ra­lisme et la liber­té d’expression ouver­te­ment atta­qués par le Pouvoir en place.

Charles ANDRÉ

« L’important n’est pas de convaincre mais de don­ner à réflé­chir. »

5 Commentaires 

  1. Bachelote est depuis tou­jours au ser­vice des labos et de la grande finance.
    Rappelons nous les 100 mil­lions de doses de vac­cins ache­tés et dont les 34 ont fini à la pou­belle
    Elle doit avoir un beau compte en banque caché dans un para­dis fis­cal, comme tous ceux qui nous gou­vernent depuis 50 ans et plus.

    Répondre
  2. Merci pour votre article.
    Par ailleurs je sou­tiens France soir. Quant à la Ministre, que fait-elle pour défendre la culture, à part vou­loir tuer la presse qui dit la véri­té et sup­pri­mer les chiffres romains dans les musées ?

    Répondre
    • Elle est égale à elle-même après avoir juré depuis 10 ans sur tous les pla­teaux qu’en aucun cas elle ne refe­rait de la poli­tique et au pre­mier coup d’oeil de Macron elle s’est pâmée et a rem­pi­lé comme si elle n’at­ten­dait que ça
      Aucune confiance dans ce genre de per­sonne qui met son inté­rêt au-des­­sus de tout !

  3. Ce matin j’ouvre mon ordi­na­teur et je vois sur la page cen­trale une nou­velle pho­to Google avec des logos
    Je clique des­sus et je m’a­per­çois qu’il y a un texte du gou­ver­ne­ment sur la Covid
    Serait-ce un logi­ciel espion ou du subliminal ?

    Répondre
    • Je sup­pose que vous par­lez de la page prin­ci­pale de votre navi­ga­teur. Pas impos­sible que Google ait pas­sé un accord avec le gou­ver­ne­ment, comme Twitter, pour pla­cer son nou­veau spot publi­ci­taire de sen­si­bi­li­sa­tion sur l’im­por­tance des gestes barrières.

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

8 + 1 =