Variant Delta : propagande de guerre

9 juillet 2021 | 3 Commentaires 

Il y a quelques jours à peine, les Français se met­taient à rêver de la libé­ra­tion des contraintes sani­taires. À l’ap­proche de l’é­té, le port du masque n’é­tait plus obli­ga­toire en exté­rieur. Les ministres eux-mêmes don­naient l’exemple en ne por­tant plus leur muse­lière ridi­cule, y com­pris lors de ras­sem­ble­ments publics. Les Français allaient enfin pou­voir se détendre un peu en vacances :

NIce-Matin - 27 juin 2021 - Été sans souci

Certes un nou­veau « variant » fai­sait par­ler de lui. Mais après tous les variants anglais, bré­si­liens, indiens, qu’on n’a même pas vu pas­ser, après ces deuxième et troi­sième vagues tant annon­cées et tou­jours atten­dues, les Français s’ha­bi­tuaient à ce que les médias crient « Au loup ! ».

Crier au loup

Illustration de la fable « L’enfant qui criait “Au Loup !” » par Francis Barlow (1687)

Le der­nier variant en date, dénom­mé « Delta » (peut-être en réfé­rence au del­ta­plane) n’in­quié­tait pas, pas encore. Le 19 juin 2021, le Professeur Olivier Guérin, Président de la Société Française de Gériatrie et de Gérontologie, chef du ser­vice de géria­trie au CHU de Nice, membre du Conseil scien­ti­fique Covid-19, décla­rait sur Europe 1 : « Le variant Delta ne sera pas inquié­tant en France pour cet été ». C’était il y a quelques jours.

Notre pro­fes­seur niçois s’est fait sévè­re­ment reca­drer lors du Conseil de Défense sani­taire qui se tenait le 7 juillet 2021 à Paris et il déclare à pré­sent avec autant d’a­plomb : « Pour évi­ter la catas­trophe, il n’y a pas une minute à perdre. La vac­ci­na­tion est notre seule chance de salut. » C’est vous dire la rigueur scien­ti­fique des membres de ce comi­té « scien­ti­fique ». Nice-Matin consacre une pleine page le len­de­main à cette girouette et titre à la une :Nice-Matin - 8 juillet 2021 - Variant Delta

Nice-Matin a dû se faire reca­drer aus­si. Mais cela peut se com­prendre puis­qu’il vit des sub­sides publics. Tout comme une autre girouette niçoise :

Chacun a en tête la féro­ci­té avec laquelle le jour­na­liste Emmanuel Dechypre veut vac­ci­ner tout le monde : « On vous vac­ci­ne­ra de force, je vous ferai emme­ner par 2 poli­ciers au centre de vac­ci­na­tion. Faut aller les cher­cher avec les dents et avec les menottes s’il le faut ». Ce zéla­teur n’a pas été condam­né pour ses pro­pos aus­si outran­ciers parce qu’ils ne font que reflé­ter l’am­biance qui règne à la Cour.

Peu à peu se des­sine en France ce que nous connais­sons bien en période de guerre, car « nous sommes en guerre » ain­si que nous pré­ve­nait le Président de la République le 16 mars 2020. Tout d’a­bord :
une pro­pa­gande de guerre
et
une scis­sion entre les col­la­bo­ra­teurs et les résistants.

Comme tou­jours les col­la­bo­ra­teurs seront les plus nom­breux, c’est dans la nature humaine. Il y aura les col­la­bo­ra­teurs actifs, comme ceux que nous venons de pré­sen­ter, et les col­la­bo­ra­teurs plus ou moins pas­sifs. Par exemple : ceux qui se feront vac­ci­ner pour être tran­quilles ou pour ne pas se pri­ver de voya­ger. Et puis il y aura aus­si les résis­tants, ou les dis­si­dents, les vrais, tels ceux de la pre­mière heure en France ou Alexandre Soljenitsyne en URSS. Et puis il y aura aus­si les résis­tants de la der­nière heure, comme en France à par­tir de juin 44 : Mitterrand et tant d’autres.

Combien de temps durera la dictature dans laquelle nous entrons ?

Quelques mois encore avant que tout ne s’ef­fondre ? 5 ans comme les années les plus sombres de notre Histoire ou le quin­quen­nat de Macron ? Ou 60 ans comme le com­mu­nisme en Russie ? Qui peut le dire ? Nous vivons une période captivante.

Georges Gourdin


[NDLR] Notre illus­tra­tion à la une est extraite de l’af­fiche du film docu­men­taire Propaganda, La fabrique du consen­te­ment.
Propaganda - Fabrique consentement

3 Commentaires 

  1. À un moment, il faut savoir se mon­trer rai­son­nable et accep­ter de vivre avec les dan­gers, véri­tables ou sup­po­sés, de l’exis­tence sur­tout pour 0,075% de décé­dés AVÉRÉS du Corona en 18 mois!!

    Répondre
  2. L’expérience de Millgram à échelle mondiale. 🙄

    Ni dieu ni maître, j’as­sume que la mort puisse être une fin et je vis ma vie en homme debout !

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

 − quatre = quatre