Mais quelle mouche a piqué notre Président ?

5 août 2021 | 9 Commentaires 

L’intervention récente du Président de la République fran­çaise sur le réseau social TikTok, sous contrôle du Parti Communiste Chinois, dépasse toutes les bornes de l’inconvenance :

Au secours ! Jusqu’où nous entraîne ce Président pernicieux ?

Après nous avoir fait son numé­ro d’en­fant de chœur à Lourdes

Macron - Prière - Lourdes - Juillet 2021

[copie d’é­cran d’une image lar­ge­ment dif­fu­sée sur internet]

le voi­ci trans­for­mé en quelques jours en « tik-tokeur » !

Tout est bidon dans la mise en scène

Le ton faus­se­ment « jeun’s » est ridi­cule de sa part. De plus Macron est sen­sé faire un « sel­fie » en tenant son télé­phone au bout d’une perche…Selfie

… comme s’il n’y avait per­sonne auprès de lui pour lui tenir la perche. Ne serait-ce que Brigitte ! Mais en fait il ne tient rien du tout, il mime.

C’est bidon ! Ce tik-tok, c’est du toc !

Macron le Toquard a bien tra­vaillé sa mise en scène et a déli­bé­ré­ment choi­si de por­ter CE tee-shirt. Pourquoi pré­ci­sé­ment celui-ci ? Un tee-shirt à l’ef­fi­gie du Bohemian Club. C’est impos­sible que ce soit un hasard.

Quel est le message que Macron a voulu faire passer en s’accoutrant ainsi ?

S’agit-il d’une pure pro­vo­ca­tion ? Mais alors à l’en­contre de qui ? Des « jeun’s » à qui il est sen­sé s’a­dres­ser ? Mais ceux-ci ne sont pas conscients de la sym­bo­lique qui entoure cette chouette sty­li­sée.
S’agit-il plu­tôt d’un signal d’ap­par­te­nance à l’é­gard de ses amis du Bohemian club ? ce club secret qui réunit les hommes les plus puis­sants de la pla­nète.
Dans tous les cas, ce choix est déli­bé­ré — quoi qu’en dise la presse sub­ven­tion­née venue à la res­cousse du pré­sident en per­di­tion —et il s’a­git bien d’une nou­velle pro­vo­ca­tion par­fai­te­ment calculée.

Où ce Président fan­tasque nous mène-t-il ?

Georges Gourdin

9 Commentaires 

  1. Mais quelle chouette me pique ? Je suis entiè­re­ment d’ac­cord avec Jack. Il faut don­ner les clés aux lec­teurs ! D’une part repre­nons le contexte et les para­mètres pour « ini­tier » notre réflexion. Depuis son arri­vée au Pouvoir, peu de per­sonnes savent que le nombre de conseillers spé­ciaux à l’Elysée à explo­sé. On va sépa­rer le grain de l’i­vraie en éli­mi­nant les « emplois fic­tifs » donc 23. Il en reste quand même pas mal et ce sont des jeunes loups assoif­fés de Pouvoir (l’his­toire des dents sur le plan­cher!) ou des vieux loups bien retors (plus de dents mais des dos­siers!). Donc une cel­lule « com » ÉNOOORME où cha­cun à sa « spé » : les jeunes, les réseaux, les psy­cho­logue, les spé­cia­listes du com­por­te­ment, les rois des son­dages, etc…
    Intéressons-nous aux « Initiés » et com­pre­nons que chaque appa­ri­tion, chaque inter­ven­tion de ces repré­sen­tants du Pouvoir (sauf cer­tains qui feraient mieux de tour­ner leurs langues avant de l’ou­vrir ! ils sont reca­lés ensuite donc rien à craindre). Donc, à chaque inter­ven­tion de communication/​propagande, le « pro­duit » (quand je dis pro­duit, ce n’est pas le mot car selon le vieil adage, le pro­duit c’est nous!) qui nous est offert est magni­fique de créa­ti­vi­té où la lec­ture se fait à plu­sieurs niveaux de manière à ce que cha­cun y lise ce qu’il veut y voir. Les ini­tiés comme les profanes.

    Répondre
  2. Dans la caté­go­rie farces et attrapes de mau­vais goût, il est assu­ré­ment bien pla­cé sur le trône de la bêtise humaine.
    Pour divi­ser les citoyens aus­si. Il prend une grosse res­pon­sa­bi­li­té en jouant à ce jeu minable.

    Répondre
  3. « Buté, c’est buté”, et le gars qui est chouette avec le buté a beau être chouette, lui disant « on te veut par­mi nous et non devant les tri­bu­naux », le buté res­te­ra peut-être buté. Vu ce jour sur Pro Fide : « Le Verbe s’est incar­né pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemp­tion de la sot­tise ? » Léon Bloy (1846 – 1917) roman­cier et essayiste fran­çais.
    Après colère, peut venir la paix et la com­pre­nette. Cordialement à tous!!

    Répondre
  4. Faut arrê­ter de déli­rer. La chouette sur le tee-shirt de Macron n’a rien à voir avec le sym­bole du Bohemian club.

    Répondre
    • OH JACKODE LA FAMILLE A JACK LANG ?
      Un jour tu com­pren­dras que le tri­bu­nal du Peuple juge­ra la chouette malé­fique et non le bel ani­mal qu’est la chouette.
      Par contre arrête de déli­rer : la libé­ra­tion approche et on te veut par­mi nous et non devant les tribunaux.

    • Ah bon ? Vous croyez ça ?

    • Et bien, vous appor­tez la preuve de ce que je dis : 2 gra­phismes tota­le­ment différents !

    • A Jack Nobody :
      Donnez moi votre adresse email, je vous com­mu­nique l’a­dresse d’un bon opticien

    • M. Serfati, si vous connais­sez un bon opti­cien, dépê­chez vous d’aller le consul­ter, votre cas est préoccupant !

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

 − 5 = 3