Nice Matin insulte nos aînés

16 sep­tembre 2021 | 5 Commentaires 

Chaque jour nous plonge un peu plus dans la bar­ba­rie (lire Le retour à la bar­ba­rie du 7 août 2021). Une étape hon­teuse vient d’être fran­chie aujourd’­hui par la pro­pa­gande d’État relayée par la PQ-R :Nice-Matin - 16 septembre 2021 - Séniors têtus

Rendez-vous compte ? Nos aînés ne se font pas vac­ci­ner aus­si doci­le­ment que nos diri­geants le vou­draient ! Il en est par­mi eux qui réflé­chissent — il en reste encore quelques uns, peut-être trop nom­breux ? — et qui :
• savent bien que les « vac­cins » ne sont pas des vac­cins et qu’ils ne sont pas vali­dés par l’AMM, et par suite ces pseu­do-vac­cins ne pro­tègent pas du virus puis­qu’on est conta­mi­né et conta­gieux tout en étant vac­ci­né, si ce n’est plus du reste,
• ne veulent pas ser­vir de cobayes à on ne sait quelle potion obs­cure et
• pré­fèrent se lais­ser por­ter dou­ce­ment vers la sor­tie puis­qu’ils savent qu’ils sont les plus dure­ment tou­chés par le virus, sans faire l’ob­jet, de sur­croît, de mani­pu­la­tions géniques.
Il est insup­por­table au Pouvoir et aux médias sub­ven­tion­nés que de trop nom­breux p’tits vieux res­tent imper­méables à la pro­pa­gande mas­sive qu’ils leur assènent pour­tant quotidiennement.

Ce sont des vieillards séniles et têtus !

Ces séniors inutiles et récal­ci­trants empêchent d’é­cou­ler les stocks de fioles que l’Europe a ache­tées les yeux fer­més (mais bourses déliées !) aux grands labo­ra­toires qui ont impo­sé toutes leurs condi­tions (lire notre article du 9 sep­tembre 2021 très ins­truc­tif à ce sujet : Analyse de l’accord-cadre de la Commission euro­péenne pour l’achat de vac­cins Pfizer). Fabrication usine médicament

La France tente de four­guer ses stocks super­flus à l’Afrique, mais l’Afrique n’en veut pas non plus. Alors les vieux qui, de toutes façons vont bien­tôt cre­ver, pour­raient au moins ser­vir à écou­ler les sur­plus. C’est ça, non ? Du reste la une de Nice Matin nous montre bien quelques gen­tils séniors mas­qués qui font la queue pour prendre leur deux ou troi­sième dose, en atten­dant la quatrième.

Jusqu’où notre socié­té est-elle capable de s’en­fon­cer dans l’ignominie ?

Massimo Luce

5 Commentaires 

  1. Retraité, je par­ti­cipe aus­si à toutes les manifs depuis le début. Je suis un « vilain récal­ci­trant, égoïste ». Pour moi, ce n’est pas com­pli­qué mais un de mes enfants a dû se faire piquer. Mise à pied sans salaire quand il y a 4 bouches à nour­rir. Devant pareil dilemme, vous auriez fait quoi, vous ?
    Il résis­te­ra autant qu’il pour­ra pour ses enfants mais ça va être de plus en plus dur car la pres­sion est forte et les gosses se sentent exclus. Au col­lège l’appartenance au groupe est psy­cho­lo­gi­que­ment essen­tielle.
    Macron, c’est Machiavel puis­sance 10 !

    Répondre
  2. Je fais par­tie de ces vilains récal­ci­trants, égoïstes de sur­croit et je n’ai abso­lu­ment pas l’in­ten­tion de me faire injec­ter ces cock­tails « bien­fai­sants ». C’est vrai que je ne tra­vaille plus et je suis donc beau­coup plus libre (si le mot liber­té a encore un sens) mais j’ai des enfants, des petits enfants et pour eux et pour ceux de France, dont beau­coup de parents, hélas, ne mesurent pas la dan­ge­ro­si­té et sur­tout l’i­nu­ti­li­té des ces injec­tions, j’ai le devoir de les défendre et d’es­sayer de les éclai­rer. Celui aus­si de sou­te­nir toutes ces pro­fes­sions mises à mal par ce pré­sident et sa clique et de ne pas céder à leur chan­tage.
    Je suis de toutes les marches anti­pass depuis le début et j’ai bien l’in­ten­tion de conti­nuer le temps qu’il fau­dra !
    On com­prend les Africains, ils se débrouillent très bien comme ça, beau­coup mieux que nous mais sans vac­cins et avec des trai­te­ments, inter­dits chez nous.

    Répondre
    • Je te ras­sure et confirme ta déci­sion de résis­ter ! J ai eu un covid long le 4 Octobre 2020 et depuis R.A.S., tout va bien, pas de masque, je fais et reçois bises et apé­ros col­lec­tifs ! Bref je vis très bien sans piquouze – soupe ! COURAGE car tout ce qui résiste est vivant !

  3. André ROBERT a rai­son. La résis­tance a ses limites quand on a une famille à nour­rir. La poli­tique du cou­teau sous la gorge a payé et les récal­ci­trants ont cédé. Qui pour leur jeter la pierre ?
    Bravo à ces 15% de séniors qui résistent… sachant que la retraite tombe de toute façon à la fin du mois. Le gou­ver­ne­ment ira-t-il jusqu’à leur supprimer ?

    Répondre
  4. « Têtu comme un senior » ? Non, pas plus que les autres ! La dif­fé­rence, c’est que la plu­part des sala­riés sont allés se faire piquer par peur de perdre leur tra­vail. Les jeunes, pour pou­voir conti­nuer à sor­tir et finir leurs études.
    Mais on peut faire confiance aux psy­cho­pathes au Pouvoir pour trou­ver d’autres moyens de coer­ci­tion envers les anciens !

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

 + 24 = 28