Mais quand va cesser cette folie destructrice ?

20 novembre 2021 | 5 Commentaires 

Alors que l’Autriche prend des mesures de confi­ne­ment géné­ra­li­sée met­tant sur le même pied d’égalité « vac­ci­nés » et non vac­ci­nés – vali­dant de fait la ques­tion de l’efficacité des pseu­do-vac­cins – l’OMS (Organisation mon­diale de la san­té) estime à 5 mil­lions le nombre de per­sonnes décé­dées du Covid-19. Un simple cal­cul arith­mé­tique de niveau cours moyen pre­mière année per­met d’évaluer le taux de mor­ta­li­té de cette mala­die, à l’échelle mon­diale, à 0,07 % ! Des chiffres déri­soires qui viennent com­plé­ter ceux du der­nier rap­port de l’ATIH (Agence tech­nique de l’information sur l’hospitalisation) mon­trant que les malades du Covid-19 n’ont impac­té l’hôpital qu’à hau­teur de 2 % du total des hos­pi­ta­li­sa­tions en 2020.

Nonobstant, les gouvernements du monde entier continuent leur fuite en avant dans la gestion ubuesque de cette grippe qui s’avère guère plus mortelle que ses homonymes saisonnières

Un an et demi après le début de la crise sani­taire, nous en sommes tou­jours au même point alors qu’on a mas­si­ve­ment « piquou­zé » les Français : 77 % ont reçu au moins une dose, 75 % ont reçu toutes les doses requises. Au 30 juin de cette année, le dépar­te­ment com­pé­tent de l’INSERM (Institut natio­nal de la san­té et de la recherche médi­cale) avait recen­sé 130 885 cer­ti­fi­cats de décès com­por­tant la men­tion « Covid-19 ». Mais ce nombre somme toute peu catas­tro­phique a la sin­gu­la­ri­té de repré­sen­ter ce que l’Institut qua­li­fie de « décès dus au Covid en cause contri­bu­tive » c’est à dire sans dis­tinc­tion entre cause prin­ci­pale et cause secon­daire. Le jour­na­liste Marc Eynaud, contri­bu­teur à Boulevard Voltaire, s’est entre­te­nu avec un méde­cin de l’hôpital public en géria­trie qui lui a confié : « On a un nombre impor­tant de patients dont le décès a été attri­bué au Covid sim­ple­ment parce qu’il sub­sis­tait quelque trace de Covid. Or, ils sont clai­re­ment décé­dés de patho­lo­gies plus lourdes com­bi­nées à un âge très avan­cé ». Une mani­pu­la­tion de la réa­li­té qui inter­roge sérieusement.

Mais chut ! S’interroger, c’est être complotiste

On ne peut ima­gi­ner que les auto­ri­tés de ce pays, sani­taires et poli­tiques, ignorent ces élé­ments fac­tuels. Notamment l’inefficacité des « vac­cins » seule­ment capables d’éviter les formes graves de la mala­die, et pas tou­jours. D’ailleurs, le pro­fes­seur Delfraissy, pré­sident du conseil scien­ti­fique, l’a admis au micro de France Inter, ce mer­cre­di 17 novembre : « Les vac­cins pro­tègent assez peu contre l’infection et la trans­mis­sion ».

Un aveu qui scelle les mauvais choix stratégiques des pays de l’Union Européenne

Au Portugal, par exemple, pays qui a vac­ci­né sa popu­la­tion à 95 %, la courbe des hos­pi­ta­li­sa­tions vient de s’inverser : ce sont désor­mais les vac­ci­nés qui rem­plissent les hôpi­taux. En Belgique, ce sont 40 % des hos­pi­ta­li­sés qui sont tota­le­ment vac­ci­nés. Nos diri­geants ne l’ignorent pas. Pour l’instant, ils écartent l’hypothèse d’un ali­gne­ment sur l’Autriche mais on les voit qui pré­parent le ter­rain. Il y a fort à parier qu’ils vont nous pour­rir les fêtes de Noël qui devront se dérou­ler une nou­velle fois en « dis­tan­cia­tion » : papy et mamie à la cui­sine pen­dant le repas comme l’avait ridi­cu­le­ment pré­co­ni­sé Jean Castex l’an dernier.

Ni la vac­ci­na­tion ni le passe sani­taire ne se montrent capables d’endiguer défi­ni­ti­ve­ment cette mala­die qui crée des formes nou­velles. Non seule­ment ces moyens sont inef­fi­caces mais la vac­ci­na­tion s’avère de plus en plus dan­ge­reuse. L’OMS (sur son site VigiAcess ) recense près de 2 mil­lions et demi per­sonnes pré­sen­tant des « effets secon­daires indé­si­rables » suite à la vac­ci­na­tion contre le Covid. Ça com­mence à faire pas mal ! En outre, le pro­fes­seur Luc Montagnier vient d’accorder un entre­tien au quo­ti­dien France Soir dans lequel il endosse à nou­veau le cos­tume de « lan­ceur d’alerte ». Cette fois, le prix Nobel de méde­cine met en garde contre les liens entre les vac­cins et des cas de mala­dies à prions. L’ancien chef du ser­vice Sida et rétro­vi­rus à l’Institut Pasteur explique : « Grâce à une étude en Espagne, on a mon­tré que l’aluminium pré­sent dans les vac­cins pou­vait, par lui-même, induire des mala­dies à prions. » Or, il est fort pro­bable qu’il y ait de l’aluminium dans les vac­cins Covid au même titre que dans les vac­cins contre la grippe. Le pro­fes­seur Montagnier affirme avoir détec­té de façon for­melle cinq cas de mala­dies à prions chez des per­sonnes jeunes et en bonne san­té, quelques semaines après avoir reçu des injec­tions Pfizer. Et d’ajouter : « Il y a des gens qui décrivent le même phé­no­mène que moi, mais ils disent : “Cela ne peut pas être le vac­cin.” C’est une folie ! C’est le vac­cin ! Il faut le ces­ser. Le plus tôt sera le mieux. […] Surtout à l’heure où l’on parle de vac­ci­ner des enfants. » Le pro­fes­seur Montagnier compte envoyer le résul­tat de ses recherches au BMJ (British Medical Journal) à tra­vers une lettre cosi­gnée par d’autres chercheurs.

Puisse-t-il être enfin enten­du. Mais il est à craindre que l’intelligentsia balaye encore ses ana­lyses d’un revers de main comme elle le fit lors de ses deux pré­cé­dentes inter­ven­tions. Si tou­te­fois les tra­vaux du pro­fes­seur Luc Montagnier trou­vaient cré­dit, alors, tous ces gens qui se sont fait vac­ci­ner pour des rai­sons égoïstes et pas du tout sani­taires, vont com­men­cer à se sen­tir une épée de Damoclès au-des­sus de la tête. Et nos gou­ver­nants qui ont rogné sans scru­pule sur les liber­tés fon­da­men­tales auront beau leur dire, comme Monsieur Delfraissy sur France Inter, « Je me suis trom­pé et je me trom­pe­rai encore », ils n’échapperont pas au scan­dale et aux tri­bu­naux quand les effets secon­daires auront entrai­né de trop nom­breux décès.

Charles ANDRÉ

« L’important n’est pas de convaincre mais de don­ner à réflé­chir. »

5 Commentaires 

  1. Quand on impose le dik­tat de se faire vac­ci­ner sans recours en res­pon­sa­bi­li­té pénale ni du gou­ver­ne­ment ni des labo­ra­toires, que ce vac­cin génique n’empêche pas de conta­mi­ner ni d’être conta­mi­né et que sa non injec­tion est subor­don­née à une amende finan­cière de 135€, oui, on est en dic­ta­ture pseu­do sanitaire.

    Répondre
  2. Mes amis pre­nez des actions sur les fabri­quants de pro­duits phar­ma­ceu­tiques et vous serez riches, comme nos diri­geants qui accu­mulent les ver­se­ments que l’on leur donne…

    Répondre
  3. Quand 100 % de la popu­la­tion sera vac­ci­née, 100% des malades hos­pi­ta­li­sés seront vac­ci­nés. On pour­ra dire que la vac­ci­na­tion est la cause de toutes les hospitalisation !!!!!!!

    Répondre
  4. J’ajoute ceci : les gou­ver­ne­ments sont pris à leur propre men­songe qui devient évident pour toute per­sonne un peu scep­tique qui pos­sède un mini­mum de com­pré­hen­sion et de luci­di­té.
    Donc ils se retrouvent avec le dilemme suivant : 

    Comment faire pour convaincre les non pikou­zés que leur thé­ra­pie génique expé­ri­men­tale (dite vac­cin) fonc­tionne et en même temps expli­quer aux pikou­zés de faire la 3e dose parce que leur « vac­cin » ne fonc­tionne pas…
    Vous avez 4 heures…

    Petite cita­tion de schwab : « Vous ne pos­sé­de­rez plus rien et vous serez heu­reux »
    Enfin Merci Nice Provence info, je constate que vous n’êtes pas du tout finan­cé par Estrozizi car Mr se per­met sur cnews de deman­der, je cite : « anti­vax, com­ment s’en débar­ras­ser ? »
    On croit rêver, là encore il n’y a aucune atteinte à la digni­té humaine, il n’est pas fou­tu de pro­té­ger sa popu­la­tion qui assiste à un feu d’ar­ti­fice mais il vient prê­cher sa haine sur une chaîne d’in­fo en continu…

    Répondre
  5. Les gou­ver­ne­ments cor­rom­pus ont tous déci­dés à l’u­nis­son (du jamais vu) d’ap­pli­quer le plan (plan­dé­mie) qui consiste ni plus ni moins qu’à éta­blir un nou­vel ordre mon­dial, le tout sous la tutelle du forum de davos et schwab qui nous entrai­ne­ra vers les abîmes du trans­hu­ma­nisme, de la robo­ti­sa­tion, intel­li­gence arti­fi­cielle et iden­ti­té numé­rique au nom du pro­grès…
    Cette crise est inédite au sens où ils ont osé confi­ner des gens sains non malades sans symp­tômes mais aus­si au nombre éle­vé d’ef­fets secon­daires et de morts de la pikouze, pas­sons sur le port du masque chi­rur­gi­cal en exté­rieur, héré­sie totale seul le ffp2 pour­rait avoir un effet béné­fique mais le vrai des­sein de toutes ces mesures liber­ti­cides est de nous faire croire qu’un retour à la nor­male est pos­sible avec la pikouze sauf que vous déchan­tez lors­qu’il s’a­gi­ra de faire la 3 puis 4 puis 5 puis 6 doses, etc…
    J’insiste sur un point : schwab le fon­da­teur du forum de davos qui a écrit covid19 le grand reset s’est expri­mé à maintes reprises et a bien pré­ci­sé qu’il n’y aurait plus jamais de retour à la nor­male, c’est un engre­nage mor­ti­fère et liber­ti­cide sans fin…
    Depuis 2 ans ils se servent de la crise du covid pour asseoir leurs res­tric­tions, leurs humi­lia­tions, leurs thé­ra­pies géniques, leurs pass sani­taire puis vac­ci­nal, leurs men­songes et mani­pu­la­tions, etc. etc, sui­vront les mêmes actes odieux confi­ne­ments, couvre-feux, fer­me­tures admi­nis­tra­tives, inter­ne­ments des dis­si­dents sans dents etc. pour cause de chan­ge­ment cli­ma­tique et le pass-car­­bone ou co2 devien­dra la norme.
    Résultat : plus aucune liber­té, cré­dit social 2.0, le secret médi­cal dis­pa­rait, fli­qué dans nos moindres faits et gestes.
    Le grand reset est fon­dé sur des men­songes dis­til­lés par des per­vers nar­cis­siques, les pikou­zés tombent comme des mouches, et nous sommes témoins d’un géno­cide pro­gram­mé et contrô­lé.
    Les peuples com­mencent à com­prendre l’im­pen­sable : la démo­cra­tie est deve­nue une fable et les droits de l’homme n’existent que sur le papier et l’o­bli­ga­tion de pikouze qui arrive est la goutte d’eau qui fait débor­der le vase sur­tout que ni l’Etat ni big phar­ma ne sont tenus res­pon­sables en cas de pro­blème, on ajoute le clas­se­ment secret défense du dos­sier covid19 et la recette obte­nue tient en un seul mot : dic­ta­ture
    Ça pète dans les Dom_​tom, en Hollande (2 morts aujourd’­hui) et en Autriche…etc. etc., la suite sera pimen­tée par la sor­tie de l’ar­mée qui appli­que­ra la Loi mar­tiale et cet évè­ne­ment fait par­tie du plan, ce n’est qu’un moyen pour nos zélites d’ins­tau­rer le chaos savam­ment entre­te­nu et orches­tré depuis des décen­nies qui leur per­met­tra d’ins­tau­rer leur ordo… leur de devise de tarés : ordo ab chaos, signi­fie l’ordre né du chaos.
    Nos zélites com­plices et cou­pables sont des igno­mi­nies qui ne jurent que par le men­songe, la mani­pu­la­tion, la mal­trai­tance, la per­ver­sion, la cor­rup­tion, la menace, la peur, le meurtre…
    Le non pikou­zé en 2021 est trai­té comme le juif en 1933 donc la suite sera iné­luc­table et l’his­toire se répète, ce n’est que pure coin­ci­dence bien sûr, nous bas­cu­lons dans le tota­li­ta­risme et nos zélites sont en roue libre… la suite coule de source et 2022 sera une année char­nière, les oppo­sants, récal­ci­trants vont mou­rir et les bour­reaux vont en jouir !
    Quelques cita­tions de micron 1er : « on les aura ces connards de fran­cais »…« faites moi sau­ter ça » en par­lant du consen­te­ment libre et éclai­ré, « la bête de l’é­vé­ne­ment est là et elle arrive »
    Ouvrez les yeux, les mou­geons ! les ordres émanent de gens com­plè­te­ment mal­sains et mal­veillants, c’est une évi­dence, non ?
    ps : bilou le phi­lan­trope dit bill gates le pote d’ep­stein nous annonce des attaques de bio­ter­ro­risme avec la variole…alors pré­pa­rez vous car nous n’a­vons pas fini d’en chier.
    Merci Nice pro­vence info

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *