Encore un énorme mensonge sur les vaccins révélé

par | 6 décembre 2022 | 21 Commentaires 

Je vous avais par­lé il y a quelques semaines (mar­di 23 sep­tembre 2022) de la CADA. Il s’a­git de la Commission d’Accès aux Documents Administratifs. Une loi, votée le 17 juillet 1978 a consa­cré un droit d’accès aux docu­ments admi­nis­tra­tifs de l’État au béné­fice de tout citoyen, sous réserve d’exceptions telles que le secret-défense, le droit au res­pect de la vie pri­vée ou encore le secret médi­cal.CADA - Commission Accès Documents Administratifs
Tout citoyen peut en effet deman­der à l’Administration de lui four­nir les docu­ments le concer­nant. En cas de refus de celle-ci, le citoyen peut alors sai­sir la CADA, ins­ti­tuée pré­ci­sé­ment pour veiller au res­pect de ce droit d’accès.

Et bien celle-ci vient de don­ner la preuve (une de plus !), que l’on nous ment depuis des mois sur l’ef­fi­ca­ci­té de la vac­ci­na­tion anti-Covid.

Décembre 2020, la campagne vaccinale contre le Covid démarre

Olivier Véran - Emmanuel Macron - Tous vaccinés Tous protégés

Tous men­teurs, tous tricheurs

Et tout de suite cer­tains, en France com­mencent légi­ti­me­ment à se poser des ques­tions sur l’efficacité et la sécu­ri­té de ces nou­veaux vac­cins à ARNm. 

Dès le 8 février 2020, Nice Provence Info — pre­mier site régio­nal de réin­for­ma­tion et d’é­veil des consciences — aler­tait sur la mani­pu­la­tion mon­diale fomen­tée autour de ce virus dans un article, for­cé­ment com­plo­tiste, inti­tu­lé Coronavirus : on ne nous dit pas tout. Le 1er août 2020, nous publiions un article inti­tu­lé : Objectif Covid : sou­mis­sion et robo­ti­sa­tion de la popu­la­tion planétaire

La vac­ci­na­tion ayant été impo­sée par nos diri­geants à des mil­lions de per­sonnes (à des mil­liards dans le monde), deux ans plus tard, peut-on faire un bilan objec­tif, tenant compte en par­ti­cu­lier des éven­tuels effets indé­si­rables ? La réponse offi­cielle a tou­jours été en faveur des bien­faits de cette vac­ci­na­tion, on l’a assez enten­du. Mais com­ment peut-on en être sûr, avec des réponses sta­tis­tiques satis­fai­santes et offi­cielles, puisque pour l’ins­tant les réponses sont don­nées sur la base des seules études réa­li­sées par les labo­ra­toires phar­ma­ceu­tiques pro­dui­sant les vac­cins ? Pourtant, un nombre inédit d’effets indé­si­rables étaient remon­tés auprès des centres de phar­ma­co­vi­gi­lance fran­çais, euro­péens et amé­ri­cains. Mais aucune sta­tis­tique offi­cielle n’est dis­po­nible.
Afin de pou­voir mener une étude scien­ti­fique indé­pen­dante et de nature à répondre aux inquié­tudes, Laurent Toubiana cher­cheur fran­çais de l’Institut natio­nal de la san­té et de la recherche médi­cale, a sol­li­ci­té auprès du minis­tère de la Santé, l’accès aux sta­tis­tiques d’hospitalisations et de décès toutes causes appa­riées au sta­tut vac­ci­nal Covid. Directeur de l’équipe SCEPID (Système com­plexes et épi­dé­mio­lo­gie) et de l’IRSAN (Institut pour la valo­ri­sa­tion des don­nées de san­té), Laurent Toubiana a réité­ré cette demande pen­dant plus d’un an afin d’a­voir accès à ces chiffres dans le cadre de l’étude SurViVal menée dans le cadre du SCEPID.

La pro­cé­dure a d’abord consis­té à sai­sir offi­ciel­le­ment Madame la ministre de la Santé (à l’époque, Mme Bourguignon) de la demande. Elle n’a jamais répon­du.
La CADA a ensuite été sai­sie de la même demande, charge à elle de s’adresser elle-même à la ministre de la Santé et, dans le cas d’un silence ou d’une réponse néga­tive, de sta­tuer sur le bien-fon­dé du refus. Celle-ci est elle-même res­tée silen­cieuse pen­dant le délai d’un mois pré­vu par les textes pour sta­tuer sur les demandes qui lui sont sou­mises. Mais elle a quand même fini par répondre :
En gros, (voir détail ci-des­sous), les sta­tis­tiques sur les per­sonnes décé­dées ou hos­pi­ta­li­sées depuis décembre 2020 selon leur sta­tut vac­ci­nal anti-Covid n’existent pas !

• Donc, depuis deux ans, Macron et sa clique, Buzyn, Véran, Salomon et consorts, nous ont men­ti sur le nombre de décès des per­sonnes selon leur état vac­ci­nal.
• Pendant deux ans, on nous a men­ti, accu­sant les non-vac­ci­nés d’être des dan­gers pour le pays.
• Pendant deux ans, on a refu­sé des soins à des per­sonnes non vac­ci­nées.
• Pendant deux ans, on a reje­té des soi­gnants non vac­ci­nés, sans la moindre preuve pour jus­ti­fier de tels actes.

Il fau­dra s’en souvenir.

Patrice LEMAÎTRE

Donc, depuis deux ans, Macron, Véran etc, nous ont menti, accusant les non-vaccinés d'être des dangers pour le pays. CADA - Commission Accès Documents Administratifs - Document

Cliquer sur les images pour les agrandir.

Les articles du même auteur

Patrice Lemaître

21 Commentaires 

  1. Il n’y aurait pas de sta­tis­tiques ? Mon œil ! Ces sata­nistes les gardent pour eux. Ils peuvent ain­si se délec­ter du Mal injec­té dans le mou­ton humain. Nous arri­vons à la fin du film d’hor­reur et tous ces psy­cho­pathes vont rendre des comptes rigou­reux pour leurs crimes pré­mé­di­tés. La Vérité est à quelques mètres du Mensonge.

    Répondre
    • J’espère vivre ces moments où ces cra­pules devront rendre des comptes vu le nombre de vic­times de ces poi­sons injectés !

  2. Les sta­tis­tiques ne sont pas acces­sibles en France ?
    C’est effec­ti­ve­ment très sus­pect, mais à la limite peu importe car elles doivent bien l’être dans l’un ou l’autre pays, et il serait très inté­res­sant de savoir ce qu’elles disent…

    Répondre
  3. N’ayant aucune confiance dans ceux qui nous » gou­vernent », je n’ai pas été vac­ci­né, sur les 2 ans je l’ai eu 2 fois. Bah avec un peu de Doliprane et des vita­mines, c’est un rhume, ça dure deux jours, c’est moins nocif que leur vac­cin avec des doses tous les trois mois.
    Mais comme le dit Bill Gates.. Y a trop de monde sur terre… Donc il essaie de trou­ver une solution…

    Répondre
  4. Malheureusement il reste encore beau­coup de gens et pas que des igno­rants qui croient encore à l’efficacité des ces pseu­do-vac­cins !!
    Et qui sont per­sua­dés, ayant eu le covid, qu’ils n’ont pas fait de forme grave grâce à ces injec­tions !! en oubliant de pen­ser que le virus est encore moins viru­lent qu’a­vant et pour­tant.….
    Pourtant mal­gré cela je connais plein de gens qui ont eu le del­ta (plus viru­lent), dont moi, et très peu ont fait de formes graves (per­son­nel­le­ment 74 ans, en 5 jours c’é­tait réglé) et je ne connais pas de décès de ce temps là !!
    Il y a fort à pen­ser que si les sta­tis­tiques ne sont pas acces­sibles, c’est qu’elles ne sont pas favo­rables à ces pro­duits expé­ri­men­taux, sinon nul doute qu’on nous les bran­di­rait à tout va !!

    Alors après nous avoir men­ti sur les trai­te­ments, sur l’ef­fi­ca­ci­té des vac­cins, ne pas vou­loir par­ler des effets indé­si­rables, nier la sur­mor­ta­li­té consta­tée chez les moins 40 ans en Europe depuis l’o­bli­ga­tion des injec­tions etc., etc.. Il ne leur reste plus qu’à brailler que cela pro­tège des formes graves… mais sans aucune preuve apportée !!

    Répondre
    • J’ai aus­si attra­pé le Covid, en juillet der­nier, après avoir fait de la résis­tance au masque pen­dant 2 ans et par­ti­ci­pé à un grand nombre de manif contre le passe sani­taire. J’ignore tota­le­ment quel était le variant en cause, ce n’est pas indi­qué dans les résul­tats des tests. Est-ce seule­ment recher­ché ?
      À part une nuit de fièvre, pas d’autres effets qu’un goût amer dans la bouche pen­dant une dizaine de jours… et j’ai 72 ans ! Donc « per­sonne à risque » comme on dit. La rhi­no­pha­ryn­gite contrac­tée le mois der­nier m’a beau­coup plus fait souf­frir.
      Alors, le Covid tueur de vieux : vaste propagande !

  5. Et encore une fake-news pour les benêts. Pourquoi se gêner, ça marche à tous les coups avec ces gens limi­tés intellectuellement 😂

    Répondre
    • Avouez cepen­dant qu’a­lors que fin 2021 on nous avait dit et répé­té que les non-vac­­ci­­nés étaient majo­ri­taires en réa, qu’a­lors que depuis aout 2020 on a sys­té­ma­ti­que­ment tes­té tous les hos­pi­ta­li­sés toutes causes confon­dues, rajou­té une case « Covid oui non » aux cer­ti­fi­cats de décès et alors que tous les Français vac­ci­nés ont été fichés (lors du vac­cin et lors de leur demande de Pass vac­ci­nal), il est un peu sur­pre­nant qu’au­jourd’­hui la CADA réponde qu’elle n’a pas le don­nées vac­ci­nales des per­sonnes hos­pi­ta­li­sées ou décé­dées. Alors com­ment peuvent-ils cal­cu­ler le taux effec­tif de pro­tec­tion des vac­cins sur la popu­la­tion ? Et com­ment l’ANSM peut-elle assu­rer son contrôle de phar­­ma­­co-vigi­­lance sans ces données…?

    • Ben voyons… un repère de voyous dangereux.

  6. Le covid existe peut-être, pro­ba­ble­ment car il affai­blit et laisse des séquelles, mais il n’a pas rem­pli son rôle d’exterminateur. Il fal­lait trou­ver un outil effi­cace et si besoin l’injecter de force pour réa­li­ser le génocide.

    Répondre
  7. Le scan­dale, c’est qu’on a inter­dit aux méde­cins de faire leur métier et de soi­gner les gens comme pour une pneu­mo­nie. Ils n’a­vaient le droit que de pres­crire du Doliprane (encore un médi­ca­ment fabri­qué en Chine !). Et ceux qui ont fait leur métier, soi­gné et gué­ri leurs patients et ont eu la naï­ve­té de le dire, ils ont été sanctionnés !

    Répondre
  8. J’ai 74 ans, avec ma femme nous avons refu­sé cette injec­tion et toutes qui ont sui­vi. Je m’in­forme tou­jours en dehors des soi-disant jour­na­leux et je reste dans le coup. Depuis le début je soup­çon­nais nos diri­geants de men­tir, j’ai été accu­sé de com­plo­tisme, je suis en accord avec moi-même et j’ai fait le ménage dans nos rela­tions. Là, je suis de plus en plus serein car les infor­ma­tions nous disent de plus en plus que nous étions dans la véri­té. Je me lève le matin en me disant que si j’a­vais un sou­ci de san­té, ce ne serait pas dû à l’in­jec­tion, comme beau­coup de per­sonnes que je connais.

    Répondre
  9. Je me suis dou­té depuis le début que les gou­ver­nants sont cor­rom­pus et mani­pu­lés par les lob­bies. Aujourd’hui les preuves ne manquent pas !.….

    Répondre
  10. Encore un men­songe et une mani­pu­la­tion
    Merci de votre inté­gri­té pour le diffuser

    Répondre
  11. Non seule­ment les Français sont mani­pu­lés par la pro­pa­gande, mais ils ont aus­si la mémoire courte sur nos diri­geants actuels.
    La majo­ri­té du peuple fran­çais sont des moutons.

    Répondre
    • Malgré tous ces men­songes, les mou­tons ont élu Macron

    • Doucement les basses. Qu’avez vous fait d’utile pour le Bien Commun pour vous lais­ser aller à de sem­blables consi­dé­ra­tions ani­ma­lières ? Sans doute votre indé­niable supé­rio­ri­té vous fait elle oublier que dans les trou­peaux, il y a des mou­tons à gueule de loup. Pas for­cé­ment à grande gueule.

    • NON et NON, les Français N’ONT PAS ÉLU UN VOLEUR NOMMÉ MACRON en 2017, ni en 2022.
      Regardez le résul­tats de 2017 avec 70% de votes scru­tés à 20h45, Macron était à 1,3 % donc impos­si­bled’être pré­sent au 2eme tour, et regar­dez bien cette vidéo d’une rédac­tion (Sud-Ouest) qui a bien fait son tra­vail, et en par­ti­cu­lier à la fin avec « MADAME » macro­na et sa belle robe blanche.
      https://rutube.ru/video/3ef8b34a7c940cb583f38a2137c53beb/
      Les machines DOMINIUM (made in PTT Suisse) ont fait le reste depuis les E.U.
      Et là : https://www.marianne.net/politique/macron/presidentielle-2017-apres-mckinsey-les-huissiers-ont-ils-finance-la-campagne-demmanuel-macron
      Pour 2022, c’est en direct de la pré­fec­ture de Paris sur le jour­nal de TV-A2 en « Martinique ou Gouadaloupe » dans la soi-disant « bourde » MLP est rétro­gra­dée de 1.134.636 voix en avance sur Macoui, sans bou­ger l’autre : https://youtu.be/m1pu57wU-w4

  12. Je n’ai jamais vou­lu me faire vac­ci­ner j’ai 76 ans je le savais que c’é­tait un vac­cin dan­ge­reux et encore expé­ri­men­tal.
    Je dis que c’est une sacrée mafia qu il fau­drait virer. Ils sont res­pon­sables de nom­breux décès.

    Répondre
    • J’ai 76 ans, non piqou­sé, et je me suis don­né beau­coup de mal durant 6 mois en 2021 pour attra­per le covid. Et c’est vers la fin de l’an­née que ma phar­ma­cienne m’a décla­ré archi-posi­­tif. Je l’ai invi­tée à mon enter­re­ment… L’affaire s’est sol­dée par 3 nuits de fièvre mais exemptes de mal de tête… Il est vrai que j’ai tou­jours veillé à ne pas être caren­cé en vita­mine D et en zinc et à dis­po­ser de com­pri­més d’Ivermectine… voi­là tout ! Lisez « Big Pharma démas­qué » de Xavier Bazin.

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *