Ma semaine d’observation de l’info (5 décembre 2021)

4 décembre 2021 | 3 Commentaires 

Dimanche 28 novembre 2021

Encore du bou­lot pour le conseil d’État. Il va devoir tran­cher sur une ques­tion plus qu’é­pi­neuse : l’au­to­ri­sa­tion de por­ter le voile isla­mique dans les com­pé­ti­tions de la Fédération fran­çaise de foot­ball (FFF).
En effet, un col­lec­tif de spor­tives musul­manes, les « hija­beuses », réclament depuis quelques temps le droit de por­ter ce fou­lard lors de com­pé­ti­tions offi­cielles, ce que Noël Le Graët, pré­sident de la Fédération fran­çaise de foot­ball (FFF) vient de refu­ser.
Founé Diawara, co-pré­si­dente du col­lec­tif, s’est plainte dans Libération « On est exclues des ter­rains alors que l’on est comme les autres. On paye notre licence en club et on se donne à fond lors des entraî­ne­ments pour qu’au final, le jour du match, on nous dise qu’on ne peut pas jouer parce qu’on est voi­lées. À par­tir du moment où on ne fait pas l’apologie d’une reli­gion, je ne vois pas où est le pro­blème ». Faut-il lui expli­quer que por­ter le hid­jab, c’est faire l’a­po­lo­gie de l’Islam et non pas cher­cher le confort pour mar­quer des buts de la tête ?
Encore un coin qu’on enfonce dans nos lois répu­bli­caines pour les fra­gi­li­ser. Que dira le Conseil d’État ?Football féminin - Les Hijabeuses

Lundi 29 novembre 2021

La Commission euro­péenne avance de moins en moins mas­quée pour ce qui est du détri­co­tage de nos tra­di­tions ances­trales…
Une note interne com­pren­drait en effet diverses recom­man­da­tions dans le but de « reflé­ter la diver­si­té » et de « lut­ter contre les sté­réo­types pro­fon­dé­ment ancrés dans les com­por­te­ments indi­vi­duels et col­lec­tifs ».
C’est le quo­ti­dien ita­lien de droite Il Giornale qui lève ce matin le lièvre…
Les com­mu­ni­qués devront désor­mais être inclu­sifs, c’est-à-dire que tout le monde y soit valo­ri­sé et recon­nu, indé­pen­dam­ment du sexe, de la race ou ori­gine eth­nique, reli­gion ou croyance, han­di­cap, de l’âge ou de l’orientation sexuelle. Une série de règles seront donc dis­pen­sées pour l’oc­ca­sion :
• ban­nir Miss ou Mrs si la per­sonne à qui l’on s’a­dresse n’a pas don­né son accord.
• sup­pri­mer les termes comme « work­men » (ouvrier en anglais).
• Supprimer « Mesdames et Messieurs » en intro­duc­tion d’une séance.
On voit l’ur­gence de la situa­tion…
De même, les pré­noms d’origine chré­tienne doivent être rem­pla­cés par des équi­va­lents plus… cos­mo­po­lites. Ainsi est-il cité en exemple que « Marie et Jean sont un couple inter­na­tio­nal », devra être rem­pla­cé par « Malika et Jules sont un couple inter­na­tio­nal », puisque les noms de Marie et Jean pour­raient être « offen­sants » pour les non-chré­tiens.
Bien évi­dem­ment, les mon­dia­listes euro­péens n’ont pas oublié, en cette fin d’an­née le mot Noël !!! La note sug­gère ain­si de ne pas dire « la période de Noël peut être stres­sante », mais « la période des vacances peut être stres­sante ».
Pour l’heure, per­sonne en France n’a réagi… Heureusement en Italie, Mattéo Salvini et Giorgia Meloni ont publié des com­mu­ni­qués sur Twitter fus­ti­geant le conte­nu de la note.
« Marie, la mère. Jean, le père. Vive Noël », tout en iro­ni­sant : « J’espère qu’en Europe per­sonne ne s’of­fen­se­ra… » a ain­si décla­ré le lea­der de la Lega.Helena Dalli

Mardi 30 novembre 2021

« À une époque où l’im­mi­gra­tion est au cœur de tant de ten­sions poli­tiques, et alors que les Français de cou­leur font tou­jours face à la dis­cri­mi­na­tion, il fau­dra plus que l’é­lé­va­tion de Baker pour mon­trer que la République a chan­gé. » Traduction :

Comment la France peut-elle accep­ter de faire entrer au Panthéon, temple essen­tiel­le­ment réser­vé aux mâles blancs, une Joséphine Baker, femme, qui plus est noire et résis­tante ?
Ceci est-il le véri­table, mais caché, dis­cours d’une France raciste qui se sert de la vedette amé­ri­caine comme un cache-sexe sur sa supé­rio­ri­té blanche et son racisme d’État ? Joséphine Baker n’est elle juste qu’un faire-valoir, un exemple à mon­trer pour jus­ti­fier l’in­jus­ti­fiable ? Ne l’a t‑on pas ins­tru­men­ta­li­sée afin qu’elle montre son nou­veau pays et le décrive comme un para­dis à côté de son pays d’o­ri­gine où sévis­sait la ségré­ga­tion, pour faire avan­cer le mythe d’une répu­blique pré­ten­du­ment plus accueillante pour les Noirs que ne le sont les États-Unis ?

Ces délires ont pour ori­gine Rokhaya Diallo, qui estime que l’entrée de Joséphine Baker au Panthéon « n’efface pas le racisme omni­pré­sent en France ». Dans le même article publié par le Washington Post, elle déplore éga­le­ment que la chan­teuse « ait tou­jours expri­mé sa gra­ti­tude à la France ».
Par contre, elle ne se pro­nonce pas sur le fait que l’ar­tiste, bisexuelle reven­di­quée, ait reje­té un de ses fils adop­tifs homo­sexuel, de peur qu’il ne conta­mine ses frères…
Mystères et logique du wokisme…
Fermez le ban !Joséphine Baker - Revue nègre

Mercredi 1er décembre 2021

Du verre et de l’a­cier pour les éco­los bor­de­lais, qui ont déci­dé de ne plus ins­tal­ler de véri­table sapin de Noël, place Pey-Berland, bien plan­té devant la cathé­drale, comme un défi à l’art au cours du temps. En sep­tembre 2020, le maire vert nou­vel­le­ment élu, Pierre Hurmic avait annon­cé : « Nous ne met­trons pas d’arbres morts sur les places de la ville. Je garde le sou­ve­nir de cet arbre mort qu’on fai­sait venir tous les ans… Ce n’est pas du tout notre concep­tion de la végé­ta­li­sa­tion. »
Ainsi soit-il ! Le verre et l’a­cier, maté­riaux qui ne sont pas vrai­ment natu­rels rem­pla­ce­ront la ver­dure végé­tale, c’est sa concep­tion pour les futurs espaces natu­rels cita­dins ? Il a beau nous racon­ter que tout est recy­clable, l’es­thé­tique y est lar­ge­ment per­dante, d’au­tant que le bois est au moins aus­si recy­clable que le verre et l’a­cier, sans la néces­si­té d’o­pé­ra­tion indus­trielle. Quant au prix… il est tou­jours incon­nu !
Mais quand l’i­déo­lo­gie rem­place le bon sens…Sapin Noël écolo Bordeaux

Jeudi 2 décembre 2021

C’est plié en deux chez LR : Éric Ciotti et Valérie Pécresse se dis­pu­te­ront la place unique pour être can­di­dat à l’é­lec­tion pré­si­den­tielle.
C’est plié en quatre pour ceux qui sou­te­naient la morgue de Xavier Bertrand, domi­na­teur et sûr de lui, qui se voyait déjà en haut de l’af­fiche. Lors du der­nier débat, il n’a jamais regar­dé les deux jour­na­listes, ne quit­tant pas la camé­ra qui lui était allouée, d’un air de dire : « Voyez comme je suis beau, comme je suis le meilleur ». Les élec­teurs LR n’ont pas été de cet avis puis­qu’ils lui ont attri­bué la qua­trième et avant der­nière place du clas­se­ment, un score sans appel qui ramène le baron des Hauts de France dans ses cordes.
La pre­mière réac­tion du franc-maçon du nord a été d’af­fir­mer haut et fort qu’il ne sou­tien­drait pas Ciotti mais Pécresse au second tour. Les élec­teurs lui ont lar­ge­ment repro­ché son va et vient « hors et en » LR, ain­si que les 46 500 lits d’hô­pi­taux trans­for­més en ambu­la­toires lors­qu’il était ministre de la Santé, et qui font cruel­le­ment défaut aujourd’­hui.
On parie que d’i­ci peu, on va le voir quit­ter LR pour rejoindre Estrosi, Muselier et les autres lèche-bottes macro­nistes auprès d’Édouard Philippe ?
Résultats com­plets : Éric Ciotti 25,59%, Valérie Pécresse 25%, Michel Barnier 23,93%, Xavier Bertrand 22,36% et Philippe Juvin 3,13%.Xavier Bertrand

Vendredi 3 décembre 2021

En avril der­nier, la déli­bé­ra­tion n°28 du Conseil dépar­te­men­tal, auto­ri­sait le ver­se­ment de 2 000 euros à l’as­so­cia­tion cultu­relle « Les Amis de la Roya ».
À l’heure où, entre la France et la Grande Bretagne, on s’é­charpe pour savoir que faire des immi­grés clan­des­tins qui occupent Calais avec l’es­poir de tra­ver­ser la Manche, plu­sieurs solu­tions par­laient de cou­per d’a­bord le robi­net d’en­trée au niveau de la fron­tière ita­lienne.
Et notam­ment avec la val­lée de la Roya, fief de Cédric Herrou, pas­seur notoire, déco­ré pour ses actions illi­cites, ce qui est un comble.
Subventionner ain­si ceux qui ont orga­ni­sé sans crainte ni honte un « fes­ti­val Passeurs d’hu­ma­ni­té » sur six jours est donc vrai­ment mal­ve­nu en ces temps de ten­sion en Europe (lire Les macro­nistes invé­té­rés de la val­lée de la Roya du 9 juillet 2019). Cette asso­cia­tion qui milite pour qu’il n’y ait pas de délit de soli­da­ri­té et par­ti­cipe aux États géné­raux pour des alter­na­tives aux poli­tiques migra­toires, devrait être dis­soute et inter­dite, au lieu d’être sub­ven­tion­née.
Mais il est plus facile de dis­soudre « Génération Identitaire » qui elle, défen­dait au moins nos fron­tières contre l’in­va­sion migra­toire. À noter que le conseiller régio­nal Philippe Vardon, bien seul, a écrit au pré­sident du Conseil dépar­te­men­tal pour lui signi­fier son indignation.

Cliquer sur l’i­mage pour l’agrandir

Samedi 4 décembre 2021

Le résul­tat vient de tom­ber, c’est, sans vrai­ment de sur­prise après les résul­tats du pre­mier tour, Valérie Pécresse qui aura la charge pour LR d’al­ler câli­ner Macron au mois d’a­vril. Un score sans appel de 6040 envi­ron, rien à dire.
Si j’a­vais été encar­té chez LR, voi­ci au moins quatre rai­sons qui m’au­raient empê­ché de voter pour elle aujourd’­hui :
• D’abord, pour remon­ter le plus loin dans le temps, sa par­ti­ci­pa­tion à « La manif pour tous ». Elle y était ! Elle avait même envi­sa­gé de faire défaire les couples homos une fois mariés… Mais ça, c’é­tait avant… sitôt la loi votée, elle avait fini par chan­ger d’avis : « L’abrogation n’est pas humai­ne­ment réa­liste » et s’é­tait fina­le­ment ran­gée.
• Ensuite, son départ de LR à la suite de celui de Laurent Wauquiez après la raclée his­to­rique aux élec­tions euro­péennes, et son retour non inté­res­sé quelques semaines avant le congrès du par­ti qui devait dési­gner le can­di­dat à la pré­si­den­tielle. De ce côté, il faut avouer qu’elle a mieux joué que son cama­rade nor­diste, qui pour­tant, se pro­mène sur la même lon­gueur d’onde… L’infidélité n’a pas tou­jours les mêmes consé­quences…
• Et enfin, celle qui se dit la prin­ci­pale adver­saire, et la seule capable de battre Macron, semble oublier que celui-ci a une carte d’a­tout magis­trale en main. On se rap­pelle de la vente par le Président d’Alsthom à General Electric Renewable… Mais qui se sou­vient du nom du direc­teur lais­sé en place par Macron ? Il s’ap­pelle Jérôme Pécresse, et il est le mari de.… Pensez-vous que le couple ira vrai­ment mordre la main de celui qui les nour­rit ?
Valérie Pécresse sera t‑elle suf­fi­sam­ment vin­di­ca­tive face à Macron pour espé­rer atteindre le second tour et le battre ensuite ? Et en cas de non qua­li­fi­ca­tion, appel­le­ra t‑elle à voter contre celui qu’elle désigne comme son unique enne­mi ? Ou appel­le­ra t‑elle encore à voter pour lui comme en 2017 ? Une ques­tion qu’au­cun jour­na­liste n’a osé lui poser !
• Quant à la qua­trième rai­son, là voici :Valérie Pécresse - islam religion française

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain…
Patrice LEMAÎTRE

3 Commentaires 

  1. Concernant les migrants, je vou­lais pro­po­ser au pré­fet de les ins­tal­ler pro­vi­soi­re­ment dans les 5 forts de Tende pour qu’ils apprennent un métier de maçons, d’élec­tri­ciens, de char­pen­tiers, de plom­biers, de peintres, Chauffagistes, etc., etc. Ils seraient enca­drés par des for­ma­teurs à ces métiers et en pro­fi­te­raient pour loger dans ces 5 forts qui tombent en ruine actuel­le­ment, et une fois ter­mi­né, ils pour­raient retour­ner dans leur pays avec un vrai métier. C’est du néo­co­lo­nia­lisme de faire venir des migrants en France pur des métiers que les Français ne veulent plus faire

    Répondre
  2. Pouvez vous dire à madame Helena Dalli que Noël ne veux pas dire jésus mais « nou­vel helios », « Nouveau soleil ».
    Si on ne sait pas cela, on rentre à la maison.

    Répondre
  3. La com­mis­sion euro­péenne planche sur la sup­pres­sion du code de Nuremberg afin d’im­po­ser la vac­ci­na­tion obli­ga­toire…
    C’est beau la can­cel culture… en démo­cra­tie fas­ciste
    A quand la sai­sie des livres dont le sujet est le nazisme, la shoah, etc. afin de les brûler ???

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.