Leur château de cartes s’effondre

L’une de nos lec­trices, rési­dente en Autriche, nous fait part de ses peines et de ses espoirs.

Il se pourrait bien cette fois que tout leur château de cartes s’effondre d’un coup

Il est un avan­tage à la situa­tion actuelle : les mou­tons et les co-labos, com­pa­rables à des méduses por­tées par le cou­rant, qui n’ont aucune sub­stance propre, aiment se mettre du côté de la “majo­ri­té” où ils se croient en secu­ri­té et dis­pen­sés de pen­ser et d’agir pour les autres. Ils obéissent sim­ple­ment à tout ce qui vient, ou leur paraît venir “d’en haut”. Dès que ce qu’ils croient être la “majo­ri­té” (c.à.d. la pro­pa­gande des mer­dias) aura per­du toute cré­di­bi­li­té et tout pou­voir, ils quit­te­ront vite le navire en per­di­tion et de nou­veau se ral­lie­ront au plus fort (ou au moins la fer­me­ront, apeu­rés et ridicules).Méduses

Bien long­temps les dis­si­dents sont res­tés tout seuls, plan­tés sous la pluie au bord du che­min, en pleine cam­brousse, à pitoya­ble­ment faire du stop, avec leur petit bal­lu­chon… mais per­sonne ne s’arrêtait pour les prendre.

J’ai d’anciennes connais­sances et même des « amis » proches qui m’ont très sérieu­se­ment écrit de plu­tôt “aller me pro­me­ner” ou “aller cou­rir au grand air”, de “pro­fi­ter des musées et des ciné­mas” plu­tôt que de perdre mon temps à “écrire des mails” qui “n’intéressaient per­sonne”. Certains ont même eu l’audace de m’écrire “fais toi vac­ci­ner”. Il y en a qui m’a écri­vaient en 2020 : “il faut res­ter posi­tif”, il faut “trou­ver des solu­tions”. C’est cela même : se faire EU-tha-NAZIer, c’est une “solu­tion” “posi­tive” afin de “pas être emmer­dé avec les tests”. Et deux membres de ma paren­té m’ont sou­hai­té de “cre­ver” et aux anti­vax de “dis­pa­raître”.

Tous ceux-là, bien­tôt vain­cus par la Résistance et sur­tout la Vérité, vont prendre la fuite, la queue entre les jambes. Certains vont péter les plombs. D’autres res­te­ront dans le déni. Quelques uns, tou­jours plus nom­breux, rejoin­dront hon­nê­te­ment la Résistance pour ten­ter de sau­ver leurs petits.

1. L’Autriche renonce aux injections de force(1)

Les diri­geants autri­chiens n’imposeront pas les amendes pour crime de non-EU-Tha-NAZIe au 15 mars. Donc pas de contrôles intem­pes­tifs. Seuls les Verts s’acharnent encore contre Madeleine Petrovic, l’ancienne chef des Verts, il y a très long­temps, qui a ini­tié le pro­jet “Les Verts contre l’injection de force et 2G” (2G, com­prendre Geimpft oder Genesen, soit injec­té ou réta­bli). Madeleine Petrovic a récol­té 24 000 signa­tures de Verts, man­da­taires ou petits zélus locaux, d’anciens Verts et d’électeurs Verts. C’est magni­fique ! C’est la Bérésina pour les Verts rési­duels. Quel bon­heur ! (voir www.corona-strategie.at).

Car « Die Partei » ne tolère aucune entrave à ses dogmes, et se repré­sen­tait comme UNANIME ! Pour le coup, là ils sont… verts de fureur !
La Résistance n’est pas prête à accep­ter, car ils l’activeraient une opé­ra­tion Marburg(2). Elle exige l’abrogation ou l’annulation (par le Conseil Constitionnel).

2. CNN s’est effondré

CNN lies

CNN ment

Ce n’est plus qu’une peau de cha­grin irré­cu­pé­rable. C’est une immense vic­toire. Peut-être pas la guerre, mais au moins une sacrée bataille de taille.
Et l’Autriche a une “antenne” de CNN (OE24), qui nous rebat les yeux, les oreilles et l’âme de « pub injec­ta­blis­sime ». Croyez-moi, je vais bien le démon­trer dans un dos­sier que je pré­pare et que j’enverrai à tous les mer­dias. Et tous leurs petits jour­na­leux-mor­veux vont tom­ber dans la panique. Ces mer­dias avaient recru­té une armée de petits “repor­ters” minables, jeunes, tous mal payés, mais fiers de l’être, et qui récitent les slo­gans et les difam­ma­tions habi­tuelles comme des robots, pro­ba­ble­ment après un cours express de rhé­tho­rique à trois balles.

3. Canada : les « truckers » ont bloqué un accès de plus à la frontière US

We shall over­come par Pete Seeger, Berlin en 1967, à l’é­poque de la RDA
Seeger, de : « Sieger », qui signi­fie en alle­mand : vain­queur
Version très émou­vante, très actuelle et por­teuse d’un grand espoir

Les Allemands de l’est ont dû attendre jusqu’en 1989 pour se libé­rer de la dic­ta­ture com­mu­niste. Espérons que cela ira plus vite pour nous, car sinon bien peu seront encore là pour jouir de la victoire.

Christine

(1) Lire dans nos colonnes Autriche : le pré­sident de l’Ordre des Médecins veut atta­cher les gens et les injec­ter de force du 16 novembre 2021.
(2) En réfé­rence au châ­teau de Marbourg où envi­ron 400 tonnes de docu­ments top-secrets furent exhu­més par l’ar­mée amé­ri­caine en 1945. Nombre d’entre eux concernent une cor­res­pon­dance sou­te­nue entre le duc de Windsor et les Nazis dans laquelle ce membre de la famille royale encou­ra­geait les bom­bar­de­ments nazis contre l’Angleterre.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *