Plafond de verre, Zemmour reprend le flambeau

par | 23 juin 2022 | 3 Commentaires 

Mercredi 22 juin, 19h, Face à l’Info. Christine Kelly reçoit son chro­ni­queur fétiche Éric Zemmour alias Z.

Après ses deux raclées, l’une à la Présidentielle avec 7 %, l’autre légis­la­tive avec 4 %, le monde poli­tique est en émoi. Que va nous dire le nou­veau chantre de l’eSStrême droite ?

Kelly - Zemmour

Questions pour un Champion

Ouf ! Génération Z, tout son fan club, ses 130 000 adhé­rents sont sou­la­gés. Faux suspens.

Pouvait-il en être autre­ment ? Certainement pas.
Reconquête est assu­ré de res­ter en vie média­ti­que­ment, il devient le nou­veau par­ti utile au Système en repre­nant le flam­beau du pla­fond de verre que le Rassemblement National a pul­vé­ri­sé. Reconquête ! a cou­pé le cor­don sani­taire qui encer­clait le RN.
• À lui main­te­nant de subir le Front répu­bli­cain à la place de la famille Le Pen, pour les siècles des siècles, ain­si-soit-il.
• À lui main­te­nant de sup­por­ter la réfé­rence nazi­taire à la place du Rassemblement natio­nal à toute fraîche vir­gi­ni­té répu­bli­caine.
• À lui main­te­nant d’être la machine à perdre pour tous ceux qui espèrent encore sau­ver la France, leur pays.
Tout ce qui reste de la France patriote, sou­ve­rai­niste, anti immi­gra­tion, bref tous les gens encore d’une vraie droite, pour­ront conti­nuer à voter pour des can­di­dats Reconquête qui ne seront jamais élus. Comme au bon vieux temps du FN deve­nu RN quand c’é­tait un par­ti de droite avant de deve­nir le clone 2022 du Parti Socialiste des années 80.

Marine Le Pen, qui n’a pas vou­lu de lui hier, vou­dra encore moins demain de ce nou­veau pes­ti­fé­ré répu­bli­cain. Elle n’a pas jeté son père qui lui a trans­mis son busi­ness, aban­don­né tout ce qui fai­sait les fon­da­men­taux de ce par­ti pour gagner la stu­pide bataille de la dédia­bo­li­sa­tion.
Maintenant, dans cette nou­velle assem­blée natio­nale de 577 *******, tout le monde, le RN en tête, sera d’ac­cord sur tout.
On ne revien­dra pas sur l’Europe, l’Euro, la GPA, le mariage pour tous(1), l’Islam com­pa­tible avec la République, le sou­tien à l’OTAN, la double peine, l’é­cri­ture inclu­sive, le wokisme, la can­cel culture, le lob­by LGBT, etc.
Tout au mieux, on y dis­cu­te­ra du prix du die­sel ou des dates d’ou­ver­ture de la chasse et encore, si Wonder Leyen est d’accord.

Heureusement, dans ce mari­got, il reste un petit espoir. Plus de la moi­tié des Français se sont abs­te­nus. Ni RN, ni R!, ni LR, ni NUPES, ni LREM, plus une seule de ces ordures qui nous écrasent de leurs élections.Résultats législatives 2022

Abstentionnistes, vous êtes notre seul espoir, la rue vous appar­tient et pas besoin de bul­le­tin de vote pour y des­cendre.
Prochain ren­dez-vous en mai 2024, pour les Européennes. Prévoyez une sor­tie pêche à la ligne ce jour-là.

Michel Lebon

(1) L’Assemblée natio­nale est heu­reuse d’ac­cueillir des dépu­tés en couple :
- Raquel Garrido et Alexis Corbière pour la NUPES
- Sébastien Chenu, fon­da­teur de la GayLib et Emmanuel Taché de la Pagerie pour le Rassemblement natio­nal.
- Gabriel Attal et le dépu­té euro­péen Stéphane Séjourné pour LREM

Les articles du même auteur

Michel Lebon

3 Commentaires 

  1. Sur le fond, stu­pide de vili­pen­der le RN : une fois au Ppouvoir, on ver­ra.
    Sur la forme, stu­pide de sau­pou­drer ce laïus d’anglicismes.
    L’humour poli­tique, pour­quoi pas ? Mais pas un tis­su de conne­ries M. Lebon.

    Répondre
    • Je ne vois d’anglicisme que le mot « won­der » qui est plu­tôt flat­teur.…
      Y ver­­rait-on une petite ven­geance per­so Lira ?

  2. La dédia­bo­li­sa­tion de Marine Le Pen est enfin abou­tie. Son ras­sem­ble­ment natio­nal devient le par­ti du pou­voir d’a­chat, bref il reprend le bou­lot du PS mori­bond. Demain, il fau­dra voter RN pour faire bar­rage à l’ex­trême droite zem­mou­rienne.
    Il n’y a plus rien à espé­rer de cette repré­sen­ta­tion natio­nale, l’abs­ten­tion est le seul vote contes­ta­taire qui devrait prendre le plus d’ampleur.

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

six + deux =