Ma semaine d’observation de l’info (30 octobre 2022)

par | 30 octobre 2022 | Aucun com­men­taire

Dimanche 23 octobre 2022

On n’ar­rête pas le pro­grès, mais le pro­grès vous empri­sonne… Apple, le géant de l’in­for­ma­tique, vend désor­mais une ser­rure de porte d’entrée. Celle-ci peut être déver­rouillée grâce à un iPhone ou une Apple Watch. Il est éga­le­ment pos­sible d’envoyer des clés par SMS aux per­sonnes que vous sou­hai­tez lais­ser entrer chez vous lorsque vous n’êtes pas là. Le Level Lock+, qui coûte quand même 329 dol­lars, est le pre­mier « home key » com­pa­tible ven­du dans les maga­sins Apple.

Pour Level, la socié­té qui le fabrique, c’est l’occasion de se démar­quer en tant que socié­té tech­no­lo­gique sur un mar­ché domi­né par quelques grands fabri­cants de ser­rures plus anciens, en pro­po­sant une fonc­tion logi­cielle très deman­dée par un sous-ensemble de pas­sion­nés de la mai­son intel­li­gente. « Il y a une ques­tion qui se pose actuel­le­ment dans cette caté­go­rie, a décla­ré John Martin, PDG de Level, à CNBC. La ques­tion est de savoir si une ser­rure intel­li­gente est un appa­reil élec­tro­nique grand public ? Ou est-ce une ser­rure tra­di­tion­nelle qui est main­te­nant intel­li­gente ? »
La ques­tion que je pose­rais per­son­nel­le­ment, c’est de savoir com­ment faire le jour où l’on n’a ni Iphone, ni AppleWatch.… La pri­son dorée Apple, res­te­ra alors fermée…Apple Level Lock Key

Lundi 24 octobre 2022

Après avoir sac­ca­gé une toile de Van Gogh, des mili­tants éco­lo­gistes ont cette fois dégra­dé plu­sieurs voi­tures de col­lec­tion au Salon de l’auto de Paris, enten­dant dénon­cer le modèle de la voi­ture indi­vi­duelle. Ces der­nières avaient été prê­tées par un par­ti­cu­lier au pro­fit de la fon­da­tion Perce-Neige.
Après l’aéroport du Bourget, le groupe Extinction Rebellion (XR) s’est invi­té ven­dre­di au Salon de l’auto. Le ren­dez-vous des ama­teurs de voi­tures, et des marques pré­sen­tant leurs nou­veau­tés, a en effet été ciblé le 21 octobre par une opé­ra­tion coup de poing de l’association « éco­lo­giste ». Brandissant une ban­de­role « salon de l’auto-destruction » (quelle ima­gi­na­tion), une dizaine d’activistes cli­ma­tiques se sont col­lé les mains à des Ferrari d’ex­cep­tion qu’ils avaient aupa­ra­vant badi­geon­nées de mazout.
On voit que les limites de la bêtise chez les Verts est sans cesse repous­sée. Mais à part la des­truc­tion, la pro­fa­na­tion… que pro­posent-ils vraiment ?Salon auto 2022 - Écolos

Mardi 25 octobre 2022

S’il est un pro­jet cri­ti­qué autant à droite qu’à gauche, c’est bien celui visant à effec­tuer des contrôles auto­ma­ti­sés pour sanc­tion­ner les véhi­cules trop pol­luants dans les aires urbaines. Il faut vrai­ment l’i­né­nar­rable maire EELV de Grenoble pour y être en revanche plu­tôt favo­rable.
Les ZFE (com­pre­nez Zones à Faible Émission) sont paraît-il une néces­si­té pour des rai­sons éco­lo­giques et de san­té publique, comme l’a affir­mé aujourd’­hui lors d’un point presse, le ministre délé­gué aux Transports Clément Beaune.
Actuellement, 11 agglo­mé­ra­tions ont déjà mis en place des res­tric­tions pour les véhi­cules pol­luants, dont Paris et la petite cou­ronne où les véhi­cules arbo­rant les vignettes Crit’Air 4 et 5 n’ont théo­ri­que­ment plus le droit de rou­ler. Jusqu’à pré­sent, aucune sanc­tion n’a été prise. Mais le ministre insiste : « Il faut faire le maxi­mum pour que le contrôle sanc­tion auto­ma­ti­sé soit déve­lop­pé le plus rapi­de­ment pos­sible ».
Y aura-t-il des por­tiques ou des camé­ras pour effec­tuer les contrôles auto­ma­ti­sés ? Le ministre de la Transition éco­lo­gique Christophe Béchu assure que les « carac­té­ris­tiques tech­niques des pro­jets rete­nus seront pré­sen­tées lors­qu’ils seront connus ».
La grande majo­ri­té des Français n’ayant pas les moyens de chan­ger leur véhi­cule, nous allons donc abou­tir à plu­sieurs zones, où les Français les plus riches pour­ront cir­cu­ler sans avoir la mau­vaise sur­prise de croi­ser sur leur route les Français les plus pauvres. Les salauds de pauvres qui n’ont pas les moyens de s’a­che­ter une bagnole neuve ne pour­ront plus aller où vivent les riches.
Vive la Macronie !Zones Faible Émission - ZFE

Mercredi 26 octobre 2022

Alors qu’en France, c’est depuis long­temps la valse hési­ta­tion sur le sujet, per­sonne n’o­sant vrai­ment le prendre à bras le corps, en Russie, c’est une autre paire de manches. Un nou­vel arse­nal de lois de pro­tec­tion de la jeu­nesse vient de voir le jour, cer­nant d’une manière franche et pré­cise le pro­blème (parce qu’il s’a­git bien d’un pro­blème!). Qu’on en juge :
- L’amende pour la pro­pa­gande LGBT chez les adultes sera jus­qu’à 4 mil­lions de roubles, chez les mineurs – jus­qu’à 5 mil­lions.
- Les étran­gers seront expul­sés de Russie pour avoir pro­mu les LGBT et la pédo­phi­lie.
- Pour la pro­mo­tion du chan­ge­ment de sexe chez les enfants en ligne, une amende pou­vant aller jus­qu’à 4 mil­lions de roubles est pré­vue. Il est éga­le­ment pos­sible de punir sous la forme d’une arres­ta­tion pou­vant aller jus­qu’à 15 jours.
- La plus grosse amende – jus­qu’à 10 mil­lions de roubles – menace de pro­mou­voir la pédo­phi­lie sur Internet.
- Sur les ser­vices payants, des res­tric­tions d’ac­cès aux infor­ma­tions LGBT pour les enfants seront intro­duites.
- Il est inter­dit de déli­vrer une attes­ta­tion de loca­tion pour les films conte­nant de la pro­pa­gande LGBT.
- Il est pro­po­sé d’in­tro­duire une inter­dic­tion de la pro­pa­gande LGBT dans les médias et la publi­ci­té.
On ima­gine assez faci­le­ment le tra­vail qu’il y a à faire dans notre pauvre pays.LGBT -Russie

Jeudi 27 octobre 2022

Rachat de Twitter par Elon Musk, suite du feuille­ton.
Elon Musk, le mil­liar­daire pro­prié­taire de Tesla et SpaceX, a mis en ligne hier une vidéo le mon­trant dans les locaux de Twitter, dont il doit bou­cler le rachat d’ici ven­dre­di, et il s’est nom­mé « Chef Twit ».
Elon Musk s’est ren­du au siège de la socié­té… avec un lava­bo dans les bras.
Il joue ain­si sur le mot « sink » (lava­bo), uti­li­sé dans une expres­sion amé­ri­caine qu’il a pos­tée sur le mes­sage accom­pa­gnant la vidéo.
« J’entre au siège de Twitter – je vous laisse absor­ber l’information ! », ou bien : « Let that sink in » en anglais, a‑t-il écrit, sur son compte. Jeu de mot dif­fi­ci­le­ment tra­dui­sible, disons « Laisse cou­ler » et en même temps « Réfléchissons y ».Elon Musk - Twitter - lavabo sink

Vendredi 28 octobre 2022

La Cour suprême de l’État de New York a deman­dé la réin­té­gra­tion d’employés qui avaient été licen­ciés pour avoir refu­sé de se faire vac­ci­ner contre le Covid-19. Il s’a­git là d’une déci­sion majeure dont les réper­cus­sions pour­raient s’é­tendre bien au-delà des fron­tières des États-Unis. La Cour a en outre ordon­né le ver­se­ment de tous les arrié­rés de salaire, jugeant que les droits de ces employés avaient été bafoués.
La base de cette déci­sion prise le 24 octobre, est le fait qu’être vac­ci­né n’empêche pas un indi­vi­du de contrac­ter ou sur­tout de trans­mettre le Covid-19, comme je l’a­vais écrit suite aux décla­ra­tions de Janine Small, la pré­si­dente des mar­chés inter­na­tio­naux déve­lop­pés chez Pfizer
Il faut dire qu’à elle seule, la ville de New York avait licen­cié envi­ron 1 400 employés (comme en France prin­ci­pa­le­ment des pom­piers et des soi­gnants) parce qu’ils n’é­taient pas vac­ci­nés, après l’a­dop­tion d’une obli­ga­tion vac­ci­nale par l’an­cien maire Bill de Blasio.
En France, les per­son­nels soi­gnants non vac­ci­nés sont tou­jours sus­pen­dus sans salaire. Fin avril, Emmanuel Macron avait pro­mis d’en­vi­sa­ger leur réin­té­gra­tion quand la « phase aiguë » du Covid-19 serait pas­sée. Où en est-on ?
À noter que l’o­mer­ta média­tique a une fois de plus par­fai­te­ment fonc­tion­né après la vic­toire du doc­teur Perronne contre la mafia médi­cale fran­çaise. Il a en effet rem­por­té l’en­semble de ses pro­cé­dures devant la Chambre dis­ci­pli­naire de pre­mière ins­tance de l’Ordre des méde­cins.
Toujours la même tech­nique : quand un méde­cin « récal­ci­trant » est sanc­tion­né, cela fait les choux gras de la presse aux ordres. Si le même méde­cin est dédoua­né de tout ce dont on l’ac­cuse, c’est le silence médiatique.Dr Christian Perronne

Samedi 29 octobre 2022

Communication cette semaine de deux docu­ments inté­res­sants envoyés par un pho­to­graphe pro­fes­sion­nel rou­main, spé­cia­li­sé dans les pho­to­gra­phies par drones. Celui-ci doit régu­liè­re­ment s’en­qué­rir auprès des auto­ri­tés des zones où les vols de drones sont inter­dits.
À 10 jours d’é­cart mi-octobre, les consignes furent les suivantes :

Autorisation vol drones Roumanie Autorisation vol drones Roumanie

Il n’est pas besoin d’être grand clerc pour voir l’aug­men­ta­tion de la sur­face des­dites zones. Ni de s’a­per­ce­voir qu’elles cor­res­pondent au nord-est à la zone fron­tière avec la Moldavie, et au sud-est, aux ports sur la Mer Noire et à la fron­tière avec l’Ukraine, toutes zones occu­pées par l’OTAN.
Pour mémoire, il est bon de rap­pe­ler ceci :OTAN 1990-2020

Qui doit se sen­tir agressé ?

Bonne semaine à tous, et à dimanche prochain…
Patrice LEMAÎTRE

Les articles du même auteur

Patrice Lemaître

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *