Macron et la culture

3 mars 2017 | Aucun com­men­taire

Pierre LanceLe 5 février, à Lyon, Emmanuel Macron a décla­ré péremp­toi­re­ment : « La culture fran­çaise, ça n’existe pas. Il y a une culture en France et elle est diverse. »
Certes, nul n’ignore que M. Macron est un spé­cia­liste de la grosse gaffe, plus encore que son ex-men­tor François Hollande, ce qui n’est pas peu dire.
Il avait déjà dit d’une dame ren­trée dans sa Guadeloupe natale qu’elle était une « expa­triée », alors que la grande île est par­tie inté­grante de notre République.
N’avait-il pas aus­si décer­né l’épithète d’« anal­pha­bètes » aux ouvrières d’une usine qu’il venait de visi­ter ?
Ne reve­nons pas sur la gaffe monu­men­tale qu’il fit récem­ment à Alger en affir­mant que la colo­ni­sa­tion avait été un « crime contre l’humanité ».
Bien plus qu’une gaffe, c’était une véri­table tra­hi­son.
Mais qu’un ancien ministre, de sur­croît époux d’une pro­fes­seur de fran­çais qu’il sédui­sit pen­dant ses cours, ait le culot mons­trueux de nous dire que « la culture fran­çaise, ça n’existe pas », me semble dépas­ser les bornes de l’indécence et de la sot­tise.
Chacun sait (sauf, appa­rem­ment, M. Macron) que la langue écrite et par­lée par un peuple est la base intan­gible de sa culture spé­ci­fique. Langue et culture sont insé­pa­rables. Non seule­ment il existe une culture fran­çaise, mais elle est une de celles qui ont le mieux rayon­né sur le monde et l’on est cha­gri­né de devoir énon­cer une telle évi­dence.
Or, Emmanuel Macron n’étant pas plus igno­rant que stu­pide, on en vient à se deman­der qu’est-ce qui peut bien le pous­ser à pro­fé­rer de telles énor­mi­tés. Je suis obli­gé d’en déduire qu’il s’agit là de déma­go­gie pous­sée à l’extrême, de manière à s’attirer la sym­pa­thie et le sou­tien de tous ceux qui habitent en France sans être de culture fran­çaise. Autrement dit, Emmanuel Macron se met une fois de plus, comme il le fit à Alger, à plat ventre devant les immi­grés de tous âges et de toutes ori­gines, et par­ti­cu­liè­re­ment devant les « com­mu­nau­ta­ristes » qui refusent la culture fran­çaise pour conser­ver celle de leurs ori­gines.
Et cet homme-là veut deve­nir Président de la République fran­çaise ? Que Toutatis nous en préserve !

Pierre LANCE

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

4 + 4 =