La République en Marche vers Staline ? ou vers Mao ?

21 décembre 2020 | 3 Commentaires 

Nous dénon­cions récem­ment les dérives sta­li­niennes de notre République en Marche (lire Au secours, Staline revient ! Où ? En France ! du 15 décembre 2020). L’un de nos lec­teurs nous fait par­ve­nir ce com­men­taire qui s’in­quiète des dérives maoïstes de notre régime.

Le Professeur Christian Perronne démis de ses fonctions

« Notre État est un État de dic­ta­ture démo­cra­tique du peuple » (Citation de Mao Zedong – Petit Livre Rouge)

Après le pro­fes­seur Didier Raoult mena­cé de paraître devant le Conseil de l’Ordre des méde­cins, après les raille­ries adres­sées au pro­fes­seur Luc Montagnier (prix Nobel), après l’é­li­mi­na­tion média­tique du pro­fes­seur Henri Joyeux, après l’in­ter­ne­ment pen­dant quelque temps du pro­fes­seur Jean-Bernard Fourtillan, et j’en oublie, voi­là que Martin Hirsch, direc­teur géné­ral de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris, vient de mettre fin aux fonc­tions du chef de ser­vice de l’hô­pi­tal R. Poincaré de Garches, le Professeur Christian Perronne. Il est accu­sé d’a­voir tenu des pro­pos consi­dé­rés comme indignes de la fonc­tion qu’il exerce dans un contexte de crise sani­taire. Une plainte a éga­le­ment été dépo­sée contre lui devant l’ordre des méde­cins (le pro­fes­seur Perronne a effec­ti­ve­ment dénon­cé dans un docu­ment récent ce qu’il consi­dère comme les men­songes et exa­gé­ra­tions du gouvernement).

Souvenez-vous qu’au tout début de l’é­pi­dé­mie, Ai Fen, la chef du ser­vice des urgences de l’hô­pi­tal de Wuhan en Chine, avait, en tant que lan­ceuse d’a­lerte, vou­lu aver­tir la popu­la­tion sur les méfaits réels de la Covid-19. Elle a été convo­quée par la dis­ci­pline de l’é­ta­blis­se­ment qui l’a accu­sée de « répandre des rumeurs, de créer des pro­blèmes et de man­quer à la dis­ci­pline d’é­quipe ». Elle a reçu l’ordre de se taire.

Alors, comme Mao Zedong en son temps qui semble tou­jours d’ac­tua­li­té ou d’autres régimes tout aus­si auto­ri­taires, va-t-on ins­tau­rer en France des séances d’au­to­cri­tique et peut-être même des camps de réédu­ca­tion où la popu­la­tion récal­ci­trante pour­rait subir un lavage de cer­veau afin de deve­nir docile aux idéo­lo­gies du Pouvoir ? Allons-nous tous aus­si devoir nous faire vac­ci­ner sans preuve d’ef­fi­ca­ci­té ou de pos­sibles effets secon­daires dans des « vac­ci­no­dromes » ? Je n’aime pas les mots qui se ter­minent en ‑drome.

Réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard !

3 Commentaires 

  1. C’est une des pre­mieres brèves que je lis sur ce sujet.
    Eh oui. Nous res­sem­blons de plus en plus a la Russie de 1917. A ses lois qui ont ete votees lega­le­ment pour preemp­ter les biens. Les pen­sees de toutes et tous. Au pro­fit de ceux qui ne font rien. Comme en France en ces temps troubles pour ceux qui tra­vaillent ou vou­draient travailler.

    Répondre
  2. Il faut abso­lu­ment et de toute urgence mettre fin à la des­truc­tion pro­gram­mée de notre pays avant qu’elle aille plus loin. La des­ti­tu­tion, ça existe.

    Répondre
    • Et qui va la pro­non­cer ??? Vous ? Les gilets jaunes se sont cou­chés… Macron remonte dans les son­dages… Les Français sont des veaux !!!

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

1 + 2 =