Les Niçois doivent dire « non » au confinement absurde et féroce

24 février 2021 | 5 Commentaires 

Nous rece­vons cet appel de Fernand Jourdan que nous publions volon­tiers car il est dans le droit fil de notre article de ce matin : La Côte d’Azur, labo­ra­toire de la dic­ta­ture sani­taire.
Il nous paraît en effet impor­tant de ras­sem­bler toutes les forces de résis­tance à la tyran­nie sani­taire. Bien rares sont les per­son­na­li­tés poli­tiques qui la dénoncent. La plu­part s’en accom­modent en cri­ti­quant les moda­li­tés (pas assez de vac­cins…), mais jamais le fond.
Il faut bien recon­naître que Florian Philippot est qua­si­ment le seul qui dénonce ce qui se trame der­rière cette mani­pu­la­tion grotesque.

La dic­ta­ture sani­taire se met en place très métho­di­que­ment. Le Pouvoir déroule son pro­gramme liber­ti­cide dans une apa­thie stu­pé­fiante. La Côte d’Azur doit ser­vir de banc d’es­sai pour tes­ter en gran­deur nature une nou­velle étape dans l’ex­tinc­tion pro­gram­mée de toutes nos libertés.

Il est impor­tant que tous les Résistants, de tous bords, se ras­semblent pour faire face à ces dérives totalitaires.

Comme en 40 lorsque le pays fut enva­hi, il faut que toutes celles et tous ceux qui refusent l’ins­tau­ra­tion d’une dic­ta­ture sani­taire se ras­semblent en ces moments cri­tiques. Passons outre les affi­lia­tions à telle ou telle famille de pen­sée, à tel ou tel par­cours poli­tique. Tournons nous ensemble vers l’en­ne­mi commun !

À ven­dre­di, 14 heures, place du Palais de Justice à Nice.

Fernand Jourdan

5 Commentaires 

  1. L’heure est au choix : vivre libre ou être un esclave consen­tant !! Que les Alpes-Maritimes se lèvent contre ce sys­tème mafieux et illé­gi­time.
    Vive la France Libre !

    Répondre
  2. La per­ver­si­té d’Escrosi qui se prend pour le gou­rou local, « Chers niçois c’est pour votre bien vous pou­vez consom­mer, aller tra­vailler, faire gar­der vos gosses par l’é­cole et engrais­ser les banques puisque votre pognon vous sert à rien d’autre que payer vos fac­tures, uni­que­ment du lun­di au ven­dre­di et encore de 6h à 18h. Comme mon men­tor Macronescu, je veille sur votre san­té, 18h c’est pour vous pro­té­ger des apé­ros, et sur­tout sur­tout c’est pour TOUS vous obli­ger à être ensemble, réunis, entas­sés de 17h à 18h dans les trans­ports en com­mun ou les super­mar­chés, pour votre bien »…
    Et le WE empri­son­nés chez vous car jus­te­ment le prin­temps arrive, les jour­nées sont douces en plus en ce moment alors on va vous foutre en l’air un 2ème prin­temps confi­né mal­gré les vac­cins injec­tés à ceux qui volent vers l’illu­sion du « vac­cin = reprendre une vie nor­male », ben non tu seras vac­ci­né et confi­né mon couillon.
    Escrosi malade s’est fait soi­gner par le « char­la­tan » mar­seillais car en toute logique quand t’es malade on te soigne… mais Escrosi imbu de pou­voir et jouis­sant de sa vraie pro­fon­deur per­verse, décide d’emprisonner tout le monde pour les WE.
    Zombies et endor­mis de tous bords, allu­mez votre cer­veau ! Aucun niçois ne doit res­ter chez lui, sor­tez, vivez bon sang !

    Répondre
    • Précision pour DD :
      Escrosi s’est fait soi­gner avec de l’hydroxychloroquine !
      Avant que ses potes de LREM l’interdisent.

  3. Désespérée, en colère, je n’en peux plus de cet empri­son­ne­ment arbi­traire sous des pré­textes de plus en plus fal­la­cieux et tota­le­ment dis­pro­por­tion­nés par rap­port au risque réel.

    Répondre
  4. Florian Philippot prouve au quo­ti­dien qu’il est le seul poli­tique cou­ra­geux, en refu­sant le confi­­ne­­ment/­­couvre-feu/­­masque.

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

52 +  = 53