Une gifle à la République ? Vraiment ?

10 juin 2021 | 5 Commentaires 

Gifle Macron - Tain Ermitage

Que s’est-il vraiment passé à Tain l’Ermitage ce mardi 8 juin ?

Le Président en tour­née de cam­pagne élec­to­rale autour de la France fai­sait escale dans la petite loca­li­té de la Drôme. Sur les images pas­sant en boucle sur les réseaux sociaux, on le voit cou­rir en échap­pant à ses gardes du corps, et se diri­ger vers un groupe de badauds mas­sés der­rière une bar­rière de sécu­ri­té. Il s’ar­rête devant un homme tran­quille et lui attrape le bras (les médias diront que c’est l’homme qui a pris le bras du pré­sident…). L’autre, sans attendre, lui assène un souf­flet en criant « Montjoye et Saint Denys, à bas la macro­nie ».

Un « geste bar­rière » qui bien sûr ali­men­ta les réac­tions toute la soi­rée et le lendemain.

Ceci amène quand même à se poser quelques questions :
• pour­quoi le Président ne res­pecte t‑il pas le pro­to­cole vis à vis de ses gardes du corps ?
• Pourquoi se dirige t‑il direc­te­ment vers cet homme et pas ailleurs ?
• Pourquoi lui attrape t‑il le bras ?
• Et enfin, pour­quoi un gen­darme est-il en train de fil­mer la scène, pour une vidéo qui sera dif­fu­sée très vite sur les réseaux sociaux ?
• M. Mélenchon a t‑il une idée ?

Patrice LEMAÎTRE

5 Commentaires 

  1. La réponse du ber­ger à la ber­gère, il n’a que ce qu’il mérite, il ne repré­sente en rien la fonc­tion qui devrait être la sienne, ses pro­vo­ca­tions inces­santes et la manière dont il ridi­cu­lise le peuple l’a­mè­ne­ront à avoir de plus en plus de réac­tions de ce type

    Répondre
    • Tiens, encore une réac­tion qui peut s’ex­pli­quer. Les gens ne sont pas des assou­vis. Celui qui doit être près de son peuple fait tout le contraire. Nous avons tous com­pris ses inté­rêts et son but. Bravo pour les infor­ma­tions de ce média indépendant.

  2. La gifle que la petite sou­mise aux maîtres a prise dans sa face est un coup de com. Vos atten­tats bidons à votre salo­pe­rie de démo­cra­tie répu­bli­caine ne sont plus autant por­teurs, bien au contraire.
    Ecoutez Hollande recon­naitre l’u­ti­li­té de l’at­ten­tat d’État et le chien de Mitterrand avec le faux atten­tat de L’Observatoire.
    TOUS POURRIS !

    Répondre
  3. Ce mec n’est en rien le repré­sen­tant de la FRANCE qu’il salit sans cesse comme le Peuple de France. Cette marion­nette pro­pul­sée aux com­mandes par la fraude élec­to­rale comme le vieux pour­ri gau­chiste de Biden et tant d’autres seront bien­tôt face à la véri­té. En France et dans ce minis­tère de la Gestapo, celui de l’Intérieur, les machines à votes DOMINION font les comptes finaux. Et comme disait leur pote Staline : L’important n’est pas celui qui vote mais celui qui compte les votes.
    Macron tu n’es RIEN ! juste un petit escroc ! Remarque, tu as été à bonne école chez les sata­nistes Rothschild. Nous vous éjec­te­rons, c’est écrit !!!!

    Répondre
  4. Je déplore ce geste, mais je pense que c’est la per­sonne et ses déci­sions lamen­tables qui font mon­ter la colère des citoyens et pas ce qu’il repré­sente. Il occupe un poste qu’il ne mérite même pas, une fonc­tion qu’il salit au quo­ti­dien, par ses suc­ces­sions de déci­sions et son déni­gre­ment de tous les citoyens lamb­da depuis son arrivée.

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

93 − 84 =