Mais c’est une révolte ? — Non, Sire, c’est une révolution !

20 juillet 2021 | 1 com­men­taire

Le refus du pas­se­port numé­rique que le gou­ver­ne­ment tente d’im­po­ser aux Français sous un faux pré­texte sani­taire, s’est mas­si­ve­ment expri­mé dans toutes les villes de France ce same­di 17 juillet 2021. Ce sont des cen­taines de mil­liers de citoyens qui ont mani­fes­té paci­fi­que­ment par­tout en France et que les médias sub­ven­tion­nés n’ont pas vus.

Macron, dont la légi­ti­mi­té poli­tique fond d’é­lec­tion en élec­tion (lire par exemple Régionales 2021 : la démo­cra­tie à la dérive du 21 juin 2021), ten­te­ra-t-il le pas­sage en force ? Matera-t-il par la vio­lence cette nou­velle exas­pé­ra­tion comme il l’a déjà fait avec le mou­ve­ment des Gilets Jaunes ? Les enjeux ne sont plus les mêmes puisque l’on touche là au fon­de­ment du contrat social : la liber­té, l’un des trois piliers de la République.

La liber­té !

Diaporama :

Nous vous avons oubliés ? Envoyez nous vos pho­tos par l’in­ter­mé­diaire du for­mu­laire de contact et nous les ajou­te­rons à notre diaporama.


[NDLR] À pro­pos du titre de l’ar­ticle « Mais c’est une révolte ? – Non, Sire, c’est une révo­lu­tion » : C’est la réplique attri­buée au duc de La Rochefoucauld-Liancourt, grand maître de la garde-robe du roi Louis XVI qui l’in­ter­roge sur les évé­ne­ments de la veille, un cer­tain 14 juillet 1789.
Qui est aujourd’­hui le grand maître de la garde-robe du Président Macron ?

1 commentaire

  1. Voilà ce qui est écrit sur le fron­ton de la mai­rie de Troyes !

    Cliquer sur l’i­mage pour l’agrandir

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

 − 2 = 1