Cannes : alerte sur la Croisette !

30 août 2021 | 11 Commentaires 

Le Système oligarchique n’a pas voulu que les manifestants anti-pass perturbent la mythique Croisette

Les atten­dus du pré­fet des Alpes Maritimes sont à l’i­mage de nos diri­geants : stu­pides et arro­gants. On pour­rait en rire si ces per­sonnes ne dis­po­saient pas de l’au­to­ri­té publique. Lisez :

CONSIDÉRANT le clas­se­ment de la ville de Cannes en tant que zone tou­ris­tique inter­na­tio­nale en rai­son de sen rayon­ne­ment mon­dial, de l’af­fluence excep­tion­nelle de tou­ristes rési­dant hors de France sur son ter­ri­toire et de l’im­por­tance de leurs achats ;
CONSIDÉRANT que la sai­son esti­vale est tou­jours en cours et que l’af­fluence de tou­ristes à Cannes durant le week-end des 28 et 29 août 2021 sera main­te­nue à haut niveau ;
CONSIDÉRANT que les com­merces can­nois se trouvent dans une situa­tion éco­no­mique fra­gile en rai­son de la crise sani­taire en cours qui a for­te­ment impac­té le tou­risme tant local qu’in­ter­na­tio­nal ;
CONSIDÉRANT qu’il est pri­mor­dial de pré­ser­ver le prin­cipe de liber­té du com­merce et de l’in­dus­trie ;
CONSIDÉRANT par ailleurs la mul­ti­pli­ci­té des évé­ne­ments orga­ni­sés dans le dépar­te­ment des Alpes-Maritimes au cours du week-end des 2$ et 29 août 2021 ;
CONSIDÉRANT que les effec­tifs des forces de l’ordre dis­po­nibles dans le contexte consi­dé­ré supra ne pour­ront suf­fire à pré­ve­nir et conte­nir l’en­semble les troubles à l’ordre public sus­cep­tibles de sur­ve­nir ;
CONSIDÉRANT donc que des mesures excep­tion­nelles doivent être mises en place afin d’é­vi­ter et d’an­ti­ci­per tout ras­sem­ble­ment sus­cep­tible de trou­bler l’ordre public ;
CONSIDÉRANT que dans ces cir­cons­tances, seule la limi­ta­tion de la mani­fes­ta­tion à un péri­mètre défi­ni est de nature à pré­ve­nir effi­ca­ce­ment les troubles à l’ordre public sus­cep­tibles d’intervenir ;

Le parfait exemple de la Novlangue annoncée par George Orwell

Nos diri­geants,
• ne dis­posent de plus aucune légi­ti­mi­té démo­cra­tique,
démo­lissent métho­di­que­ment l’é­co­no­mie de notre pays par des déci­sions bru­tales (confi­ne­ment, masque, vac­ci­na­tion notoi­re­ment inef­fi­caces sur le plan sani­taire),
ins­taurent un pas­se­port numé­rique des­ti­né à enca­drer tous nos actes et notam­ment nos dépla­ce­ments,
• et ils osent — oui, ils osent ! — se dra­per de la liber­té du com­merce et de l’in­dus­trie [sic] et de la crainte de troubles à l’ordre public [re-sic] pour inter­dire une mani­fes­ta­tion pai­sible, voire bon enfant, sévè­re­ment enca­drée par des forces de police plé­tho­riques.
Le par­fait exemple de la Novlangue de nos diri­geants, direc­te­ment sor­ti des cours de l’ENA.

Sous très haute pro­tec­tion poli­cière, les mani­fes­tants ont emprun­té le par­cours « B », ce qui fina­le­ment s’est révé­lé bien plus effi­cace quant à l’im­pact sur les passants.

Les Gilets Jaunes ont quitté leur emblématique Rond-Point de la Victoire…

pour le kiosque des Allées de la Liberté à Cannes

Les slogans restent toujours aussi…

percutants et pertinents

La police vient signifier que le parcours ne pourra emprunter La Croisette

Le cortège se forme peu à peu

Les manifestants empruntent un parcours sévèrement contrôlé…

par une police omniprésente

Quai Saint-Pierre

Entre les restaurants et les yachts

Accueil plutôt bienveillant de la part du personnel 

Les restaurateurs font la grise mine

Ce ne sont pas les meilleurs arguements pour attirer la clientèle

Passage devant l’Hôtel de Ville bunkerisé

Retour au point de départ pour quelques pas de danse sous l’œil vigilant des policiers

11 Commentaires 

  1. Les inter­dic­tions conti­nuent… Bientôt il ne res­te­ra que les yeux pour pleu­rer !
    Bravo quand même aux GJ d’être venus à Cannes, ce défi­lé impro­vi­sé a ame­né du monde, il faut être visible partout.

    Répondre
  2. Merci au jour­nal NICE PROVENCE pour ses articles libres et son indé­pen­dance de nous infor­mer grâce au dévoue­ment de ses rédacteurs.

    Répondre
  3. Limitant ain­si les liber­tés d’ex­pres­sion et de mani­fes­ta­tions, le gou­ver­ne­ment ouvre la voie vers d’une révo­lu­tion plus vio­lente et dra­ma­tique, ce que per­sonne ne sou­haite. Néanmoins, il fau­drait que le peuple fran­çais com­mence à bien réflé­chir sur les consé­quences que nous impose la monar­chie Macron.
    Il en va des nos liber­tés répu­bli­caines et de la constitution.

    Répondre
    • Merci au jour­nal Nice Provence pour tous ses articles libres et son inde­pen­dance pour nous informer.

  4. Il est anor­mal et illé­gal que le maire de Cannes David Lisnard, l’âme dam­née de Bernard Brochand, ait agi en invo­quant des pré­textes fal­la­cieux pour empê­cher le peuple de s’ex­pri­mer libre­ment où il le veut. Encore du mépris venant d’une classe poli­tique cor­rom­pue au ser­vice de la République de la Synagogue de Satan.

    Répondre
  5. Quand on a honte d’im­po­ser une dic­ta­ture sani­taire, on essaie de la cacher par des inter­dic­tions. C’est juste hon­teux… d’au­tant que des tou­ristes peuvent aus­si pro­fi­ter de l’au­baine pour mani­fes­ter contre le pas­se­port vaccinal.

    Répondre
  6. On n’est pas obli­gé de faire une mani­fes­ta­tion sur la Croisette, je recom­mande un sit­ting jour et nuit devant la per­ma­nence ou le domi­cile des dépu­tés res­pon­sables des lois contrai­gnantes sur la vie des Français. Les tou­ristes ne sont pas res­pon­sables du pass sani­taire. Quand on fait n’im­porte quoi on perd en effi­ca­ci­té. Il faut main­te­nir la pres­sion sur nos dépu­tés, on les a élus, ils doivent nous écouter.

    Répondre
    • Personne n’a la solu­tion idéale alors au moins il faut recon­naitre ce qui est fait comme posi­tif même si ce n’est pas parfait !

  7. Pas mal de pri­­mo-mani­­fes­­tants et une bonne ambiance après quelques rebon­dis­se­ments dans l’organisation.
    Tout le monde a mani­fes­té son opi­nion pour ou contre, depuis les ter­rasses des res­tau­rants, les bal­cons et même les yachts.
    C’est pour­tant le Pass Sanitaire qui met en péril l’é­co­no­mie locale, rompt le prin­cipe d’é­ga­li­té entre les citoyens, pour une effi­ca­ci­té dou­teuse déjà même dans la théo­rie.
    Heureusement que cer­tains res­tau­ra­teurs l’ont bien compris.

    Répondre
  8. Bravo mer­ci ! aux GJ aux citoyens et aux jour­na­listes intègres !! 

    Répondre
  9. Bel exemple de la four­be­rie de l’o­li­gar­chie qui pri­vi­lé­gie l’a­chat d’un string chez Hermès au détri­ment de la liber­té de mani­fes­ter. Les cri­mi­nels d’État ne reculent devant rien, même la cré­ti­ne­rie, pour ser­vir leurs maîtres !

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

26 −  = 18