Zemmour à Nice : rock star, essayiste ou candidat ?

21 sep­tembre 2021 | 1 com­men­taire

Force est de recon­naître qu’Éric Zemmour a fait salle comble au Palais Acropolis ce same­di 18 sep­tembre. Dans une salle comble qu’il aurait pu rem­plir deux fois — puis­qu’il y avait autant de Niçois dans la salle qu’au dehors — l’é­cri­vain-essay­site-jour­na­liste a savam­ment entre­te­nu le sus­pense sur sa can­di­da­ture à la pro­chaine élec­tion présidentielle.

Le can­di­dat mas­qué aurait pu rem­plir dix fois la salle car beau­coup de Niçois ont bou­dé cette mani­fes­ta­tion qui exi­geait le pas­se­port sani­taire pour péné­trer dans les lieux.
Zemmour - Nice - 18 septembre 2021

Zemmour vaut-il bien de pas­ser sous les fourches cau­dines du Pouvoir qui impose, sous faux dra­peau, son pas­se­port numérique ?

Massimo Luce

1 commentaire

  1. Erick Zemmour est trop intel­li­gent pour ne pas entrer dans l’a­rène des can­di­dats poten­tiels. Après l’ab­sence de son nom au moment de la date limite de décla­ra­tion de can­di­da­ture, il pour­ra iro­ni­ser à sa façon, sur le monde média­tique, poli­tique, y com­pris CSA, qui ali­mente et façonne l’o­pi­nion publique. Il a rai­son de faire la pro­mo­tion de ses livres : il a besoin d’argent pour payer ses amendes. S’il veut res­ter « Eric Zemmour » encore de longues années, il doit res­ter libre de toute soli­da­ri­té avec un par­ti ou un gouvernement.

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

5 + 3 =