Marine Le Pen a‑t‑elle vraiment envie ?

par | 1 mai 2022 | 5 Commentaires 

Comme aux États-Unis, la fraude fait doré­na­vant par­tie du pro­ces­sus élec­to­ral et ne fait plus aucun doute.

Ainsi que l’an­nonce le pré­sen­ta­teur Jasper Mader, les nom­breux recours n’ont aucune chance d’a­bou­tir. De fait ils ont tous été reto­quées par l’ins­ti­tu­tion judi­ciaire, doré­na­vant tota­le­ment inféo­dée. Le Conseil consti­tu­tion­nel n’a pas même eu à se pro­non­cer car le greffe refuse de trans­mettre le recours citoyen au motif qu’ils n’é­manent pas d’un can­di­dat qui seul peut contes­ter le résultat.

Il revient donc à Marine Le Pen d’intenter ce recours. Pourquoi ne le fait elle pas ?

Il lui eût été aisé de faire une décla­ra­tion de ce type au soir du deuxième tour :

Il appa­raît clai­re­ment que de mul­tiples fraudes ont été réper­to­riées dans de nom­breux bureaux de vote. J’attends donc les résul­tats des recours que nous inten­tons dès à pré­sent avant de me sou­mettre au suf­frage universel.

Or qu’a-t-elle déclaré ?

Vous avez bien enten­du : « Le résul­tat de ce soir repré­sente en lui-même une écla­tante vic­toire. »
Une « écla­tante vic­toire » ? Pour qui ?  Pour Marine Le Pen, peut-être, mais pas pour les élec­teurs et le pays.

À l’évidence Marine Le Pen se complaît dans ce second rôle.

C’est alors que l’on com­prend mieux pour­quoi elle n’a pas atta­qué Emmanuel Macron lors de son débat du 20 avril 2022. Face à un Macron hau­tain et mépri­sant,Duel 2022 - Macron - Le Pen
elle s’est effor­cée de faire bonne figure en jouant sur le ter­rain de son adver­saire, celui des chiffres. Elle aurait pu, au moins, deman­der au Président un peu plus de consi­dé­ra­tion à son égard. Elle ne l’a pas fait. Pourquoi ?

Marine Le Pen n’a pas abor­dé les innom­brables sujets qui auraient pu désta­bi­li­ser le Président sor­tant : pro­messes élec­to­rales de 2017 bafouées, notam­ment sur les retraites, pas­se­port sani­taire, vac­ci­na­tion qua­si obli­ga­toire, McKinseygate, défi­cits abys­saux, ali­gne­ment sur l’OTAN qui était pour­tant « en mort céré­brale », explo­sion de l’im­mi­gra­tion clan­des­tine qui induit une insé­cu­ri­té insup­por­table, répres­sion poli­cière vio­lente des mani­fes­ta­tions paci­fistes de Gilets Jaunes, des­truc­tion de tout ce qui est natio­nal et enra­ci­né, inéga­li­tés sociales, et pour­quoi pas les frais de coif­fure de madame la Présidente !

Rien de ce qui aurait pu fâcher Macron ne fut abordé. Pourquoi ?

Les Français deman­de­ront bien­tôt des comptes à leurs diri­geants. Tous leurs diri­geants, poli­tiques, mais pas que ! Tous ont étouf­fé la démo­cra­tie. C’est un cal­cul à court terme car, un jour ou l’autre, d’une manière ou d’une autre, le Peuple fran­çais repren­dra ses droits comme il a su le faire à plu­sieurs reprises dans son histoire.

Massimo Luce

Les articles du même auteur

Massimo Luce

5 Commentaires 

  1. Que ceux qui veulent vomir sur MLP aillent le faire ailleurs que dans ces colonnes ! MLP a juste été mal conseillée ; son ou ses conseillers en com­mu­ni­ca­tion n’ont pas bien tra­vaillé. MLP est juste quel­qu’un d’hon­nête, de franc et de loyal, l’INVERSE d’EM !!! 42 % des votants l’ont com­pris ; elle est en hausse conti­nuelle. Elle ou Jordan Bardella y arri­ve­ra. Vous vomis­sez sur MLP, vous avez donc voté EM, bande de [mot cen­su­ré par le modé­ra­teur] !

    Répondre
  2. Bonjour
    Tout à fait d’ac­cord, Marine le Pen a été plus que médiocre lors du débat alors que c’é­tait du gâteau.… Elle avait enfin face à elle 5 ans de bilan, contrai­re­ment à 2017.… Et elle n’a fait que rica­ner bête­ment.… Aucune pêche, aucune pique, rien pour désta­bi­li­ser le petit prince.… Nulle !!! La pho­to­co­pie du tweet en était le point culmi­nant.… Trop conne..
    En fait ça lui va très bien, elle va encais­ser les sous de nos impôts pour son par­ti et rem­bour­ser ses dettes en espé­rant reprendre les 1,64 euros par vote sur 5 ans.…
    Y’a bon…
    A plus tard

    Répondre
  3. Si elle avait vou­lu vrai­ment être Présidente, elle aurait tout ten­té pour une alliance de toutes les droites et comme elle est en posi­tion domi­nante en nombre de voix sur ses deux éven­tuels de la droite LR et Reconquête, elle avait tout à gagner. Pécresse a été minable et Marine mauvaise.

    Répondre
  4. Non, elle n’a pas envie. C’est pire : elle ne le veut pas.
    Le Système la main­tient à flot, comme l’é­ter­nelle seconde, car elle est la machine à perdre idéale en finale contre le can­di­dat dudit Système, Macron ou tout autre pas­sé ou à venir.
    Sûre donc de ne pas se retrou­ver en res­pon­sa­bi­li­té et ça lui convient bien, elle assure ain­si le finan­ce­ment de sa bou­tique.
    Aux légis­la­tives, chaque bul­le­tin de vote per­met le finan­ce­ment à hau­teur de 1,64 euros du par­ti, par an pour la durée de la législature.
    https://fr.finance.yahoo.com/news/presidentielle-comment-partis-politiques-sont-ils-finances-par-contribuable-113101723.html
    Faites le compte pour des mil­lions d’électeurs.
    Marine Le Pen n’est pas l’i­diote utile, elle est la com­plice en conscience du Système. Le Système la paye. Elle joue son (second) rôle et ça marche. Depuis deux géné­ra­tions.
    Chaque bul­le­tin de vote est un chèque. On com­prend mieux pour­quoi l’abs­ten­tion est ce qui effraie le plus tous ces pourris.

    Répondre
  5. Ce n’est pas le fourbe Mélenchon qui nous a tra­his mais MARINE LE PEN ! Cette godiche confirme bien que nous vivons dans ce monde impo­sé à L’ENVERS. Lorsqu’elle perd grâce à la FRAUDE, c’est une VICTOIRE !
    Tous ces poli­ti­ciens cor­rom­pus sont à vomir — et en pre­mier lieu ELLE — qui une fois encore tra­hissent leurs élec­teurs.
    Au Peuple désor­mais de ne pas lâcher la fraude. Notre seul et unique com­bat doit dénon­cer la fraude car ain­si ILS seront contraints de répondre. Ne nous lais­sons plus embar­quer par d’autres sujets de diver­tis­se­ments. Exigeons que Marine Le Pen refuse cette élec­tion tru­quée car son mutisme trans­forme la « démo­cra­tie » en dic­ta­ture hai­neuse envers les Français !

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

neuf + un =