Pour Estrosi, Macron est gaulliste ! Faut-il en rire ou en pleurer ?

25 novembre 2021 | 5 Commentaires 

Christian Estrosi per­siste à nous faire accroire qu’Emmanuel Macron est… « gaul­liste », s’é­ri­geant ain­si lui-même en gar­dien du gaul­lisme. La bonne blague !

Faut-il rire ou pleurer de si grossières fadaises ?Nice Matin - 25 nnovembre 2021 - Estrosi Macron gaulliste

En réa­li­té Macron repré­sente l’an­ti­thèse du Général de Gaulle :
• il est issu de la banque Rothschild et n’a pas pas­sé un seul jour de sa vie « sous les dra­peaux »,
• il fait totale allé­geance aux États-Unis, se pré­ci­pi­tant pour congra­tu­ler Biden, dési­gné élu par la presse à la suite d’une fraude élec­to­rale mas­sive,
• il embarque les Français contre leur gré dans un plan de pas­se­port numé­rique mon­dial au pré­texte d’une pan­dé­mie rava­geuse,
• il orga­nise le déman­tè­le­ment indus­triel de la France,
• il détruit l’é­co­no­mie de la France et appau­vrit les Français,
• il fus­tige la France, son Histoire, sa culture, son peuple, aus­si­tôt qu’il est à l’é­tran­ger,
• il exhibe ses mœurs per­verses,
• il mène grand train à l’Élysée en com­pa­gnie de sa femme qui pour­rait être sa mère,
• il se joue de la démo­cra­tie pour accé­der au Pouvoir et s’y main­te­nir, etc.
Au point qu’on peut se deman­der qu’est-ce que Macron a de gaulliste ?!

Les pro­pos du maire de Nice sont tel­le­ment outran­ciers qu’on les prend pour une galé­jade. Mais Estrosi est sérieux là ! Alors on a plu­tôt envie de pleu­rer de dépit et de honte devant tant de bêtise et d’aplomb.

Massimo Luce


Lire éga­le­ment : Macron – Estrosi : qui se res­semble, s’assemble du 7 octobre 2021

Bonus : Macron tente d’en­fi­ler le cos­tume de de Gaulle

Macron - de Gaulle

5 Commentaires 

  1. Pourquoi Estrosi sou­­tient-il Macron ? Car chez les Républicains il est grillé, sous les socia­listes il est grillé et son enne­mi est le Rassemblement natio­nal. Des années il les a insul­tés, humi­liés et dia­bo­li­sés. La sur­vie d’Estrosi à Nice ne tient qu’au fait qu’il est pro­té­gé de Paris. Si demain un autre Pouvoir s’ins­talle aux com­mandes du pays, Estrosi per­dra sa pro­tec­tion pari­sienne jaco­bine.
    Ce n’est pas demain la veille que les socia­listes et répu­bli­cains repren­dront le Pouvoir en France. Et là écla­te­ra à Nice une colère monstre car les scan­dales Médecin sont faux. Ceux qui ont fait ces scan­dales sont ceux qui en ont béné­fi­cié et ils sont au Pouvoir sur toute la région depuis l’as­sas­si­nat poli­tique de Médecin. J’ai dit haut et fort que la sor­tie de secours d’Estrosi est d’al­ler se réfu­gier en Israël si le peuple fran­çais devient fou et pro­voque la révo­lu­tion (car il y a bien un pays qui puise d’é­normes res­sources de la France c’est bien Israël).
    Le nou­veau Pouvoir en place aurait alors tous les outils pour faire reve­nir en France Estrosi et le faire juger pour ses abus et ses crimes.
    Français le pré­ci­pice est plus à cent mètres de nous, il est à la limite de nos pieds. Le moindre mou­ve­ment et nous tom­bons dans les abîmes. Message à tous les agents et fonc­tion­naires de PACA, de la Mairie de Nice et de la Métropole Nice Côte d’Azur : une des moti­va­tions de sou­tien d’Estrosi à Macron est la réforme des retraites. N’oubliez pas qu’Estrosi n’a pas de for­ma­tion poli­tique. Il s’est fait tout seul grâce aux tra­fics d’in­fluence et c’est un franc-maçon. Avant de faire de la poli­tique, il a été chef d’en­tre­prise. Bon cela a fini en fias­co éco­no­mique de ses entre­prises. Mais il sait prendre des déci­sions de ges­tion d’en­tre­prise pour gagner de l’argent en sup­pri­mant les droits de ses sala­riés. La réforme des retraites n’est pas vou­lue pour les sala­riés du pri­vé car le pognon est là. Mais ils trinquent pour tout le monde. Le vrai pro­blème des retraites est qu’il y a 3,5 mil­lions de fonc­tion­naires à la retraite pour 5,7 mil­lions de fonc­tion­naires en acti­vi­té. Il faut 3,5 coti­sants pour payer une retraite. Coté pri­vé la balance est main­te­nue. Mais pour le public, la balance n’y est pas. Chaque année l’État pompe toutes les coti­sa­tions des fonc­tion­naires en acti­vi­té et il faut encore emprun­ter au nom de la France 1,7 mil­liards d’eu­ros par an pour garan­tir les retraites des fonc­tion­naires. Ne tra­vaillant plus, Estrosi sou­tient Macron pour cette rai­son. Pour les fonc­tion­naires qui ne savent pas lire entre les lignes, la réforme des retraite annule l’aug­men­ta­tion les six der­niers mois vos salaires afin que vous puis­siez béné­fi­cier d’une retraite com­pa­rable à celle du pri­vé. Estrosi voit là une très bonne affaire pour ses finances. Disparition des 20 % d’aug­men­ta­tions des salaires durant six mois pour les fonc­tion­naires par­tant en retraite abais­se­ment du coup du finan­ce­ment des retraites de 20 % pour tout les fonc­tion­naires. Les Républicains ont com­pris que réfor­mer les retraites en incor­po­rant le sec­teur pri­vé va pro­vo­quer la révo­lu­tion. Car le sec­teur pri­vé c est le pognon à ouf­fa, le sec­teur public, c’est les fac­tures à ouf­fa.. Alors ils annoncent des mesures qu’ils auraient dû prendre depuis 1981 : sup­pres­sion des postes de fonc­tion­naires de l’ordre de 200 000 a 250 000, voire la sup­pres­sion tout court du sta­tut de fonc­tion­naire non réga­liens (qui ne repré­sentent pas l’État fran­cais). Même Ciotti exige que les fonc­tion­naires passent de 33 heures par semaine à 39 h payées 38 pour les obli­ger à être ren­tables une fois pour toutes et les obli­ger à coti­ser beau­coup plus. Croyez moi si Estrosi sou­tient Macron, car Macron est le seul à sou­te­nir Estrosi, c’est pour réduire les droits de ses employés à lui, à savoir ses agents de la mai­rie de Nice, de la métro­pole et de la Région.

    Répondre
  2. Soit ! !
    Mais ça repré­sente quoi pour ceux qui se disent « gaul­listes » ? Une sorte de secte où cha­cun y met ce qu’il veut ? Franchement y a de quoi se retour­ner dans sa tombe.
    On uti­li­se­rait mon nom pour faire des salo­pe­ries, je serais furax !

    Répondre
  3. Estro pour­rait sim­ple­ment rimer avec gas­tro, les anciens LR qui se disent Gaullistes n’ar­rivent même pas aux che­villes du Grand Charles. Le plus grave, c’est qu’ils se croient tous indis­pen­sables, un peu comme les ser­viettes hygié­niques, mais elles, elles ne servent qu’une fois.…

    Répondre
  4. Bel article sans langue de bois…
    Je vais révé­ler une fois de plus le plan qui nous attend :
    → Chaos puis loi mar­tiale
    → Fin de la pro­prié­té pri­vée
    Merci Klaus…
    IMPFUNG MACHT FREI !!!

    Répondre
    • ESTROSI oppor­tu­niste dépour­vu de convic­tions. Toujours prêt à sou­te­nir le can­di­dat sus­cep­tible de lui offrir un poste de ministre en cas de victoire.

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

+ soixante-dix huit = quatre-vingts six