Le petit colibri s’est envolé dans l’indifférence médiatique, pourquoi ?

par | 7 décembre 2021 | 20 Commentaires 

Anjezë Gonxhe alias mère Teresa, Henri Grouès alias l’ab­bé Pierre, hier Josephine McDonald alias Baker, l’hu­ma­ni­té ne manque pas de ces figures emblé­ma­tiques d’hu­ma­nisme dont les noms ont enva­hi l’es­pace média­tique. Rien sur Rabah Rabhi, alias Pierre Rabhi, décé­dé ce 4 décembre 2021. Il était un paysan-philosophe.

Pourtant, cet homme admi­rable rem­plit toutes les cases de la moder­ni­té : du vivre-ensemble, de l’in­té­gra­tion réus­sie, de l’as­si­mi­la­tion, de l’é­co­lo­gie, du com­merce équi­table. Il est le chantre de la décrois­sance ver­tueuse, de la lutte contre le consu­mé­risme débri­dé. Il crée l’a­groé­co­lo­gie, le mou­ve­ment Colibri. Pierre Rabhi - Petit colibri

Il est l’au­teur de nom­breux ouvrages sur le sujet.

Une vie exem­plaire jus­qu’à ce que ça se ter­nisse.
• Né Rabah, algé­rien et musul­man بيار رابحي en 1938, il vivra Pierre, Français et catho­lique. Pour l’Islam RATP, la Religion d’Amour de Tolérance et de Paix, ça en fait un apos­tat. Un modèle à sur­tout ne pas suivre.
• Pire, en 1954, la guerre d’Algérie com­mence. Il a 16 ans à Colomb-Béchar. « Me voi­ci bran­dis­sant mon petit dra­peau par la fenêtre de la voi­ture qui pro­ces­sionne dans la ville en don­nant de l’avertisseur : Al-gé-rie-fran-çai-se ! ».
• Pire encore, cet homme se révèle pro­fon­dé­ment conser­va­teur en matière de mœurs, tenant des pro­pos homo­phobes, miso­gynes, se mon­trant par exemple plus que réser­vé sur la PMA. Il consi­dé­rait comme dan­ge­reuse pour l’avenir de l’humanité, la vali­da­tion de la famille homo­sexuelle, alors que par défi­ni­tion cette rela­tion est infé­conde. Pas très mariage pour tous notre pay­san.
• Encore « plus » pire : il était qua­li­fié de réac ! De ses cinq enfants aux pré­noms bien fran­çais chers à Zemmour, Cécile, Vianney, Sophie, David et Gabriel, on note­ra que les deux der­niers étaient proches d’Alain Soral, le célèbre polé­miste éco­lo d’eSStrême drouate. Ce que Rabhi n’a jamais renié. Quelques relents d’an­ti­sé­mi­tisme ? Allons bon ! le pay­san catho­lique ne fait pas dans le casher.

Pierre aura bâti son église et sau­ra la repla­cer au centre du vil­lage. Rabhi décla­ra dans le maga­zine d’ac­tua­li­té catho­lique, Le Pèlerin : « Je ne suis même pas pour un par­ti éco­lo­giste : je suis pour une conscience éco­lo­giste. La nature ne dis­tingue pas entre gauche et droite, elle s’en fout. Je plaide pour une coa­li­tion poli­tique qui ancre son action dans le res­pect de la nature » [source]. Pas mieux !

On com­prend bien que nos éco­lo­gistes pas­tèques d’au­jourd’­hui, vert dehors et rouge dedans, n’ont stric­te­ment rien à voir avec l’é­co­lo­gie selon Rabhi. Ceux-là qui, pour les fêtes de décembre fan­tas­tique placent des sapins en fer­raille à la place de vrais sapins, en bois d’arbre.

Les Jadot, Hulot, Rousseau, écolos pitoyables de pacotille et de posture, ignorent celui qui devrait être leur maitre

L’écologie est une valeur de droite, tel le coli­bri de Rabhi. L’enracinement, la terre de nos anciens, la famille, les échanges de proxi­mi­té, le lait à la ferme… Pierre Rabhi- traite chèvre

Merci Pierre Rabhi, tu n’au­ras pas d’ob­sèques natio­nales aux Invalides, ni de conces­sion au Panthéon. Les médias t’ont igno­ré. Nice-Provence-Info fait sa part — de Colibri — et te rend hommage.

Michel Lebon

20 Commentaires 

  1. Encore un bel article en sobrié­té et en finesse et bra­vo à l’au­teur et à NP Info qui fait vrai­ment de la réin­for­ma­tion de qua­li­té.
    Oui l’é­co­lo­gie est une valeur uni­ver­selle ! Qu’elle soit pra­ti­quée de façon libé­rale ou sociale importe peu.
    Rabhi, le maître, a sa place au Panthéon. Il était de ce qui fait les grands Hommes : il regar­dait les choses de beau­coup plus haut que nous et donc voyait beau­coup plus loin.

    Répondre
  2. Bizarre de par­ler de cen­sure. Un rapide coup d’oeil dans les médias « mains­tream », son décès relayé par le monde, le figa­ro, france inter, le pari­sien, le midi libre, le dau­phi­né libé­ré, sud-ouest, nice-matin, la croix, algé­rie eco, la dépêche, fran­cein­fo, les échos (!), rcf, tv5-monde … juste en cher­chant cinq minutes …

    Répondre
  3. Au revoir Pierre. Je t’ai ren­con­tré à Marjolaine lorsque tu te pré­sen­tais à l’é­lec­tion pré­si­den­tielle. Tu nous as expli­qué que bien sûr tu ne sou­hai­tais pas être Président mais que de cette façon, la cause de l’é­co­lo­gie avançait.

    Tu as ras­sem­blé tant de gens autour de toi, même Hulot. Comment expli­quer ton cha­risme ! Tu as été un vision­naire de l’é­co­lo­gie, met­tant en pra­tique tes valeurs simples et sûres. 

    Tes idées ne mour­ront jamais…

    Répondre
  4. Non ! L’écologie n’est pas une valeur de droite !!!

    Répondre
    • Ah bon ? L’écologie serait une valeur de gauche ?
      • L’écoféministe Sandrine Rousseau a salué un « conser­va­teur sur les ques­tions socié­tales, l’homosexualité et les femmes ». Ce qui est par­lant, venant de la part de la décons­truc­trice en chef.
      • L’adjoint EELV à la maire de Paris David Biellard « ne par­ta­geait pas sa vision conser­va­trice de la socié­té » et a « condam­né son refus du mariage pour tous ».
      • L’ancien dépu­té EELV Sergio Coronado Amish, s’est lui fen­du d’un : « Les hom­mages : sans moi ».
      • Benoit Hamon fai­sant mine de connaître le per­son­nage a tout d’abord encen­sé le pay­san, puis, à la suite de com­men­taires sur son blog a rajou­té avec élé­gance : « Au temps pour moi, j’ignorais les pro­pos homo­phobes et miso­gynes. »
      Une chose est sûre au moins : la VRAIE éco­lo­gie dérange les éco­­los-bobos… de gauche.

    • Et votre bêtise est une valeur de droite ???

  5. Merci de votre témoi­gnage jour­na­liste de Nice Provence Info.
    Il y a des humains qui tracent leur sillon dans la terre meuble et d’autre dans le sable du désert.
    Il y a des humains magni­fiques d’Humanité et qui incarnent à eux seuls toutes les belles qua­li­tés que cha­cun, en son incar­na­tion, doit s’ef­for­cer de déve­lop­per. Il y avait un humain qui l’a­vait com­pris, qui n’é­tait pas venu pour lui, et fai­sait jaillir de son sillon des rayons de lumière. Merci Monsieur Pierre Rabhi, vous étiez un maître comme votre nom le sug­gé­rait, et même si vous n’êtes pas au Panthéon, vous êtes à celui de nos Cœurs une lumière qui veille.

    Répondre
  6. Un Homme, un modèle de vie au par­cours excep­tion­nel, de la trempe d’un Gustave Thibon et dont il faut lire ou relire et par­ta­ger les écrits : « Paroles de terre » en par­ti­cu­lier, qui, avec des mots simples, décrit de façon claire et comme une évi­dence les maux dont souffrent le monde et notre pays en par­ti­cu­lier.
    Le Panthéon ne le mérite pas.
    Requiesce in pace

    Répondre
  7. Un homme qui récon­ci­lie avec le genre humain. Merci.

    Répondre
  8. NOTRE MONDE est au bord du gouffre, ces mino­ri­tés ultra-gau­­chos sont en train de détruire notre civi­li­sa­tion, nos valeurs, il faut se rebel­ler rapi­de­ment sinon nous sommes morts.

    Répondre
  9. Merc Pierre et mer­ci pour toutes les belles semences que tu nous as don­nées. Nous les ferons pros­pé­rer et per­sonne ne peut les empê­cher de croître et de réen­se­men­cer les terres pol­luées que nous deve­nons tous à notre insu.
    Continue à oeu­vrer pour nous de là où tu es et inter­cède pour que nous ne dis­pa­rais­sions pas trop vite de cette terre qui ne demande qu’à vivre.

    Répondre
  10. MERCI, un immense MERCI ! PIERRE RABBHI, pour tout ce que vous avez fait, et trans­mis, je vous remer­cie du fond du coeur,
    Vous êtes un Grand HOMME,
    Chapeau bas pour vos valeurs et votre géné­ro­si­té de COEUR,
    Vous serez tou­jours une voie « d’é­veil » et le « coli­bri » reste pour moi le mes­sage à trans­mettre à mes petits enfants.….
    Pour un monde « meilleur »… dans l’es­pé­rance et la gra­ti­tude.
    MERCI
    Chantal de Toulon

    Répondre
  11. Merci pour cet hom­mage édu­ca­tif . Si seule­ment nous nous com­por­tions tous en coli­bri… Une prière pour cet homme intègre.

    Répondre
    • Je par­tage entiè­re­ment vos pro­pos. Paix à son âme !

  12. Bonjour,
    Merci beau­coup pour ce bel hom­mage juste. Pas d’emphase, rien que des mots simples pour essayer de res­ti­tuer au plus prés d’une véri­té ce que a était cet homme. Oui les médias de la Bien Pensance l’ont quelque part excom­mu­nié. Il ne fait pas bon d’a­voir une autre vision, une autre ligne au soi-disant pays de la liber­té. La FRANCE d’au­jourd’­hui res­semble étran­ge­ment dans son fonc­tion­ne­ment média­tique aux pays de l’est d’autrefois !

    Répondre
  13. Repose en paix, mon Frère ; ton équi­libre de Vie avec la Nature, pour n’être pas dans les gènes de nos tristes sires cita­dins hors-sol assoif­fés de domi­na­tion sous faux pré­texte d’é­co­lo­gie, reste dans nos cœurs un exemple d’as­si­mi­la­tion réus­sie, dans le meilleur sens du terme.

    Répondre
  14. Les mer­dias ne parlent pas du décès de ce grand homme que je découvre, visi­ble­ment son dis­cours dérange, il est donc cen­su­ré tout comme le pro­cès de Maxwell, la com­plice d’Epstein, ou encore Dieudonné, etc., etc…
    Ce Rabhi prô­nait des valeurs louables, aujourd’­hui les familles sont divi­sées… Qui vit en har­mo­nie avec parents et grands parents au sein d’une ferme ?? S’occuper d’une ferme, c’est du tra­vail, un savoir-faire que nous avons lais­sé entre les mains de plou­to­crates, résul­tat, scan­dale sur scan­dale, ils bre­vètent même les semences, concen­tra­tion des éle­vages, c’est une bou­che­rie, farines ani­males, lait conta­mi­né E. coli, pes­ti­cides, néo­co­ti­noides, etc., les abeilles meurent… Le jour où les abeilles dis­pa­raissent, il ne nous res­te­ra plus long­temps à vivre car si nous avons des fruits et des légumes, c’est parce qu’elles ont pol­li­ni­sé les fleurs… Monsanto et Pfizer ? Ils oeuvrent pour le bien de l’hu­ma­ni­té ceux là, bien sûr… Ils nous gavent de repro­toxique, neu­ro­toxique, etc. et ça ne leur suf­fit pas, main­te­nant ils veulent nous infu­ser leur thé­ra­pie génique… La coupe est pleine, la loi est bafouée, ça va mal finir…

    Répondre
    • Cher mon­sieur, vous avez rai­son. Il est temps que cette mas­ca­rade se ter­mine, mais quand ?

  15. Tout ceci montre bien que nous sommes dans un monde qui a inver­sé toutes les valeurs.

    Répondre
  16. Tout sim­ple­ment un brave homme, les portes du para­dis lui sont ouvertes. Repose en paix.

    Jean Paul le pied-noir

    Répondre

Rétroliens/​Pings

  1. Le petit coli­bri s’est envo­lé dans l’indifférence média­tique, pour­quoi ?Nice Provence info – Titre du site – […] par Michel Lebon | 7 décembre 2021 | 16 Commentaires […] 

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.