Horreur : Delfraissy et Buzyn décorés de la Légion d’honneur !

par | 1 jan­vier 2022 | 2 Commentaires 

La pro­mo­tion 2022 de la Légion d’honneur, publiée au Journal offi­ciel de la République ce 1er jan­vier, récom­pense 547 per­sonnes, « illustres ou incon­nues du grand public ». Ce qui laisse pen­ser qu’on va bien­tôt pou­voir la trou­ver dans les pochettes sur­prise, cette fameuse fumeuse déco­ra­tion. Sans sur­prise, cette année pla­cée sous le signe du Covid voit un peu plus de 15% de déco­rés appar­te­nant au domaine sani­taire et social. Dont le très cher pro­fes­seur Jean-François Delfraissy, pré­sident du Conseil scien­ti­fique, et, on vous le donne en mille… l’exquise Agnès Buzyn mise en exa­men pour « mise en dan­ger de la vie d’autrui » suite à sa ges­tion cala­mi­teuse de la pan­dé­mie lorsque celle-ci n’en était qu’à ses débuts.

Inutile de dire que, dans le monde poli­tique, à gauche comme à droite, l’indignation et les réac­tions sont vives.

Morceaux choi­sis :

Ce der­nier a par­fai­te­ment rai­son mais cette « répu­blique des copains » qu’il fus­tige s’étend bien au-delà de nos fron­tières puisqu’en pre­mière récom­pense, Agnès Buzyn s’était vu offrir le poste de Directrice exé­cu­tive de l’Académie de l’Organisation mon­diale de la Santé (OMS).

Le panier de crabes a une dimension planétaire

Notons enfin que dans cette pro­mo­tion figurent éga­le­ment l’ancien ministre de l’Intérieur d’Emmanuel Macron, Gérard Collomb, et l’ancien ministre du Travail de François Hollande, François Rebsamen, actuel maire de Dijon. Il n’y a pas de hasard. Tout ce joli monde rejoint donc les 92 000 membres, civils et mili­taires, récom­pen­sés pour leurs « mérites émi­nents au ser­vice de la nation » depuis la créa­tion, par Napoléon Bonaparte en 1802 de l’ordre de la Légion d’honneur.

Charles ANDRÉ
« L’important n’est pas de convaincre mais de don­ner à réflé­chir. »

2 Commentaires 

  1. Ce n’est plus la Légion d’HONNEUR mais la Légion d’HORREUR
    Avant elle récom­pen­sait la bra­voure
    On vit dans un monde de men­songes et hypo­cri­sies on vient encore d en avoir la preuve

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.