Nice Provence Info sera DANS le Convoi des Libertés (suite)

par | 9 février 2022 | 2 Commentaires 

Nous annon­cions le 7 février que nous serons DANS le Convoi des Libertés. Nous nous pré­pa­rons au départ. Le fait que ce mou­ve­ment ait pu s’or­ga­ni­ser :
• en dehors des médias qui n’en ont par­lé qu’au tout der­nier moment,
• en dehors et contre tous les corps inter­mé­diaires (par­tis poli­tiques, syn­di­cats notam­ment),
nous incite pré­ci­sé­ment à y prendre part !

Ce Convoi des Libertés est le Convoi de la Résistance.

Cet évé­ne­ment excep­tion­nel, spon­ta­né, citoyen doit être un mes­sage fort contre le Pouvoir oli­gar­chique tyran­nique mon­dia­liste. Plus ce mou­ve­ment pren­dra de l’am­pleur, plus ce mes­sage sera fort. Nous ne cher­chons pas à sur­ana­ly­ser ce mou­ve­ment, à nous enfon­cer dans des ques­tions spé­cu­la­tives pour savoir « Qui est der­rière ? ». Ce qui nous importe, c’est plu­tôt : « Qui est devant ? »

Notre objec­tif : « en être », tout sim­ple­ment, mon­trer à tous nos diri­geants, d’au­jourd’­hui et de demain, qu’ils devront doré­na­vant être les repré­sen­tants du Peuple et non son fos­soyeur.

Nous nous effor­ce­rons de par­ta­ger notre expé­rience de l’in­té­rieur du Convoi. Ce ne sera peut-être pas facile mais nous ferons tout notre pos­sible pour que le plus grand nombre par­ti­cipe, là où il est, à ce mou­ve­ment qui pour­rait être his­to­rique. Nous invi­tons nos lec­teurs à nous suivre ces jours-ci sur notre page Facebook. Nous pen­sons à celles et ceux qui n’ont pas de compte Facebook — ce que nous com­pre­nons — et nous nous effor­ce­rons de mettre éga­le­ment notre site à jour.

Georges Gourdin

Les articles du même auteur

Georges Gourdin

2 Commentaires 

  1. Il était temps de s’y mettre. On n’a plus rien à perdre dans un pays en voie de totalisarisation.

    Répondre
  2. J’ai pris part au convoi en moto depuis Nice jusqu’à Brignoles. Beaucoup de fer­veur, beau­coup d’entraide, beau­coup de cha­leur humaine… Ça fait du bien dans cette socié­té indi­vi­dua­liste et édoniste.

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *