La profondeur de l’idiotie de l’élite dirigeante occidentale

par | 12 mars 2022 | 5 Commentaires 

Dans un délire para­noïaque géné­ral, tout ce qui est russe, sans aucun dis­cer­ne­ment, doit être effa­cé de nos socié­tés pré­ten­du­ment dans le camp du Bien. Il aura sans doute échap­pé à beau­coup que la Russie, c’est un peuple, slave, blanc, euro­péen, cou­ra­geux, dur au com­bat. La Russie c’est Michel Strogoff, le doc­teur Jivago, c’est Pierre et le Loup. Et oui, il n’y a pas que Poutine en Russie, il y a aus­si des gens.

Une de mes amies russes, habi­tante de Saint Pétersbourg, pas par­ti­cu­liè­re­ment ido­lâtre de Vladimir Poutine, m’en­voie ce mes­sage que j’ai trans­crit de mon mieux avec des outils de tra­duc­tion auto­ma­tique. Voilà donc com­ment ces gens vivent la guerre d’Ukraine. 

Traduction par nos soins :

Bonjour,

Facebook et Messenger ne fonc­tionnent plus pour nous. Vous l’a­vez vu aux infos ?
La Russie est sous pres­sion avec des sanc­tions. Des entre­prises sont fer­mées, les sys­tèmes de paie­ment sont désac­ti­vés.
Mais il y a aus­si d’autres sanc­tions.
• Gergiev, notre chef d’or­chestre, a été ren­voyé de la Philharmonie de Munich, Netrebko, notre chan­teur, qui vit en Autriche, a été ren­voyé du théâtre de Milan et de la Bavière. La tour­née de notre théâtre de bal­let à Londres a été annu­lée.
• Les étu­diants russes sont expul­sés des uni­ver­si­tés.
• Il a été inter­dit d’a­me­ner des chats et des chiens de Russie aux expo­si­tions inter­na­tio­nales.
• Même le chêne Turgenevsky, âgé de 198 ans, a été éli­mi­né du concours de l’arbre euro­péen de l’an­née(1).
Russia loses par­ti­ci­pa­tion in European Tree of the Year due to inva­sion of Ukraine

Où est le cerveau des politiciens européens ?

• Ils ont annu­lé les com­pé­ti­tions qui devaient avoir lieu en Russie. Nos ath­lètes para­lym­piques n’ont pas été auto­ri­sés à par­ti­ci­per aux Jeux olym­piques de Pékin ! Des per­sonnes sans bras ni jambes, sourdes, avec d’autres maux s’é­taient pré­pa­rées et ne furent pas auto­ri­sées à entrer, elles ont été expul­sées !
• En Italie, l’u­ni­ver­si­té a annu­lé une série de confé­rences sur Dostoïevski. Après que les étu­diants ont pro­tes­té, ils l’ont ren­du, mais à condi­tion qu’il y ait des confé­rences sur les écri­vains ukrai­niens.
• En Italie tou­jours toutes les chaînes russes de radio sont inter­dites.
• À Florence, des signa­tures sont recueillies pour démo­lir le monu­ment à Dostoïevski.
• En Angleterre, ils ont inter­dit la repré­sen­ta­tion de Tchaïkovski !
Je me demande ce qu’ils vont pro­po­ser d’autre ? Des tableaux d’ar­tistes russes à jeter des musées ? Vont-ils com­men­cer à brû­ler les livres de Pouchkine et de Tolstoï sur les places publiques ?
Nous tirer des­sus comme du gibier ?

Il est effrayant d’oser imaginer la profondeur de l’idiotie de l’élite dirigeante occidentale.

On ajou­te­ra à cet inven­taire en forme d’au­to­da­fé : l’in­ter­dic­tion faite aux Russes de par­ti­ci­per à cette dégé­né­rée Eurovision de la chan­son(2) ou encore la sup­pres­sion de la cire de Poutine au musée Grévin. J’en passe et des plus ridi­cules ou plus vio­lentes : des raton­nades s’or­ga­nisent pour mena­cer les res­tau­ra­teurs russes.

Il fau­dra bien­tôt son­ger à exhu­mer Rudolf Noureev de sa conces­sion au cime­tière russe de Sainte Geneviève des Bois et le jeter à la fosse commune.

Michel Lebon

Chêne Turgenevsky

Le chêne de Turgenevsky âgé de 198 ans

(1) « Ces chênes qu’on abat pour le bûcher d’Hercule ! » Cet extrait d’un poème de Victor Hugo, l’éxi­lé, ban­ni par la République, a ser­vi de titre au livre d’en­tre­tiens de Malraux et de Gaulle. Sans doute les Européens décé­ré­brés doivent pen­ser qu’en abat­tant un chêne russe, ils en feront du bois pour brû­ler le tyran Poutine.
(2) C’est bien la seule bonne nouvelle !

Les articles du même auteur

Michel Lebon

5 Commentaires 

  1. Le but du Nouvel Ordre Mondial est de conqué­rir toute la sur­face de la terre et d’é­teindre une fois pour toutes les pos­si­bi­li­tés d’une pen­sée indépendante.

    Répondre
  2. Si elle ne est pas contente, qu’elle ren­verse Poutine avec le peuple !

    Répondre
    • Having people with com­mon sense and cri­ti­cal thin­king brings hope in our hope­less time

    • À pro­pos du com­men­taire de Liuda :
      Liuda nous écrit — en anglais — de Russie.
      Traduction : Le fait de savoir que des gens ont du bon sens et gardent l’es­prit cri­tique, apporte de l’es­poir à notre époque sans espoir.

  3. Un monde de dégé­né­rés, pas­sifs, aux écoutes de la pro­pa­gande relayée par les medias et lavage de cer­veaux orches­trée par le gou­ver­ne­ment vas­sal de l’OTANUSA.
    Bonjour le Nouveau Monde avec son Nouvel Ordre qui a com­men­cé avec le Covid19.

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

qua­rante six +  = qua­rante neuf