Chacun est d’abord l’acteur de sa santé

12 juin 2022 | 1 com­men­taire

Nous avons ren­con­tré le doc­teur Anne Doll dans le Var où elle tient son cabi­net. Son abord doux et ave­nant cède vite la place à une extra­or­di­naire déter­mi­na­tion : « Réappropriez vous votre propre san­té ! … Prenez vous en main ! … Il faut faire quel­que­chose ! … Il est temps d’a­gir ! … » Le ton est don­né. Elle a choi­si d’agir.

Le doc­teur Anne Doll se place déjà dans le Nouveau Monde à venir : « On passe d’une méde­cine de l’in­tel­li­gence à une méde­cine de conscience », ajoute t‑elle. C’est là qu’elle a tou­jours été, elle qui veut res­ter fidèle au ser­ment d’Hippocrate, contrai­re­ment à bon nombre de ses confrères qui l’ou­blient car un méde­cin fran­çais peut exer­cer sans avoir prê­té ser­ment, celui-ci n’é­tant pas obli­ga­toire en France. L’un des pré­ceptes d’Hippocrate est pour­tant : « Primum non nocere », « En pre­mier, ne pas nuire ».

Primum non nocere

Image d’illus­tra­tion. Manifestation anti-pass du 21 août 2021 à Nice

Anne Doll sait de quoi elle parle. Elle a exer­cé pen­dant 22 ans en milieu hos­pi­ta­lier, notam­ment en tant qu’­anes­thé­siste-réani­ma­teur en bloc opé­ra­toire. Elle fut res­pon­sable du trai­te­ment de la dou­leur chro­nique pen­dant 10 ans à l’hô­pi­tal de Draguignan.

Au fil des années, Anne Doll prend conscience que la médecine moderne ne se préoccupe pas d’abord des malades

Elle s’in­té­resse aux dis­ci­plines « non aca­dé­miques », telles l’hyp­nose, la natu­ro­pa­thie, l’éner­gé­tique et l’or­tho­bio­tique(1) et prend ses dis­tances avec l’ins­ti­tu­tion médi­cale pour se pré­oc­cu­per avant tout des malades.

Anne Doll animera une conférence exceptionnelle le samedi 2 juillet 2022 à Antibes en fin de journée

Prenez date dès à pré­sent (for­mu­laire de pré-ins­crip­tion ci-dessous).

Dr Anne Doll

Les grandes lignes de l’in­ter­ven­tion du doc­teur Anne Doll :
Les règles du vivant :
• Comment fonc­tionnent notre corps et notre cer­veau ?
• Pourquoi a‑t-on des symp­tômes ?
• Comment inter­pré­ter les signes d’a­larme du corps ?
• Comment mieux com­prendre le milieu des bac­té­ries et des virus ?
La détoxi­fi­ca­tion du corps :
• D’où pro­viennent toutes nos toxines ?
• Quels sont les moyens de net­toyage du corps ?
• Qu’est ce qu’une détoxi­fi­ca­tion ? À quoi sert le jeûne ?
• Présentation et démons­tra­tion de l’ap­pa­reil de détoxi­na­tion ionique(2)
• Quels sont les béné­fices d’un net­toyage inté­rieur pour le sys­tème immu­ni­taire ?
L’alimentation, notre pre­mier remède
• Comment un ali­ment peut-il nous soi­gner ?
• Les bien­faits de la cui­sine crue
• Notions de tran­si­tion ali­men­taire après un jeûne
Comment retrou­ver le che­min vers le bien-être ?
• « Primum non nocere » : signi­fi­ca­tion de cette recom­man­da­tion d’Hippocrate
• Se réap­pro­prier sa santé.

(1) L’orthobiotique est une pra­tique éner­gé­tique per­met­tant de rééqui­li­brer le patient dans son axe tri­di­men­sion­nel.
(2) Qu’est-ce que la détoxi­na­tion ionique ? La tech­nique de détoxi­na­tion ionique fut éla­bo­rée dans les années 1970 par un méde­cin hon­grois. La Hongrie dis­po­saient déj­pa d’en­vi­ron 2 000 appa­reils sur le ter­ri­toire en 2007, pays ou le ther­ma­lisme est très déve­lop­pé. Les habi­tants ont tou­jours por­té beau­coup de consi­dé­ra­tion aux tech­niques com­plé­men­taires de san­té.
La détoxi­na­tion ionique est un bain de pieds chaud élec­tro­ly­tique qui créé une ioni­sa­tion qui, trans­mise par les pieds, pénètre dans tout le corps qui est consti­tué à 90 % d’eau. Ces ions aident à sti­mu­ler les fonc­tions d’é­li­mi­na­tion natu­relle de l’or­ga­nisme (prin­ci­paux émonc­toires : gros intes­tin, foie, reins, pou­mons et peau) et à réac­ti­ver son équi­libre tout en opti­mi­sant son oxy­gé­na­tion. Les organes d’é­li­mi­na­tion sont ain­si redy­na­mi­sés.
Lors de notre ren­contre avec le doc­teur Anne Doll, nous avons sui­vi ce trai­te­ment ionique. C’est impres­sion­nant.
Lors de la confé­rence une démons­tra­tion sera pro­po­sée à une per­sonne de l’as­sis­tance que tout le monde pour­ra suivre en temps réel.


Prenez date dès à pré­sent pour le same­di 2 juillet 2022 à 18 heures 30 heures à Antibes (à proxi­mi­té de la sor­tie de l’au­to­route).
Cette réunion est pri­vée. Les places étant limi­tées, il est indis­pen­sable de s’y ins­crire préa­la­ble­ment. Le lieu sera com­mu­ni­qué par mes­sa­ge­rie aux per­sonnes ins­crites qui devront se pré­sen­ter pour accé­der à la salle où se déroule la confé­rence.
L’entrée se fera à par­tir de 18 heures 30 afin de démar­rer la confé­rence à 19 heures.
Participation aux frais : 10 euros par per­sonne.
Un buf­fet gra­tuit sui­vra la confé­rence en fonc­tion des contri­bu­tions béné­voles des uns ou des autres qui seront conformes à l’es­prit de la confé­rence. Autrement dit : évi­tez les chips frites salées et les caca­huètes grillées salées. 😉

Pour en savoir plus, n’hé­si­tez pas à envoyer un mes­sage ici.

Formulaire de préinscription

10 + 5 =