Ma semaine d’observation de l’info (12 juin 2022)

par | 11 juin 2022 | 1 com­men­taire

Dimanche 5 juin 2022

Intentions vote législatives 1er tour juin 2022

Voilà à quoi il faut s’at­tendre dimanche soir si l’on en croit la moyenne des son­dages qui sortent dans la presse.
Une majo­ri­té en voix pour les troupes de Mélenchon (qui ne se tra­dui­ra pas for­cé­ment par une majo­ri­té en sièges), preuve de l’ef­fi­ca­ci­té de sa tac­tique d’u­nion de la carpe et du lapin.
Les macro­nistes com­mencent à s’in­quié­ter d’a­près des rumeurs de palais.
Du côté du RN, on concentre davan­tage ses forces contre « Reconquête » que contre Macron et Mélenchon, que l’on a déci­dé fina­le­ment de lais­ser gagner. Pourtant une simple addi­tion des inten­tions de vote des deux par­tis « frères enne­mis » donne un score de 26,5%, ce qui les pla­ce­rait en tête… Mais Marine n’en a cure
Pour ma part c’est vite vu… Ce ne sera ni les uns ni les autres…

Lundi 6 juin 2022

1992, il encou­rage et pousse Mitterrand à sou­te­nir Alija Izetbegovic le diri­geant bos­niaque et tente sans suc­cès (c’est récur­rent) de défendre la livrai­son d’armes à la Bosnie.
1999, il applau­dit l’OTAN qui bom­barde l’ex-Yougoslavie, parce que, dit-il, Slobodan Milosevic ne doit plus nuire.
2002, il défend la seconde guerre d’Irak et approuve l’é­li­mi­na­tion de Saddam Hussein qu’il qua­li­fie de « méga­lo­mane sui­ci­daire » de « Néron action­niste ».
2008, il défend la posi­tion du pou­voir géor­gien face à la Russie.
2011, il « engage » la France dans la guerre de Lybie, sans être man­da­té par per­sonne, sans même pré­ve­nir Sarkozy, puisque de toutes façons celui-ci est « un ami, un ami per­son­nel ».
2014, il apporte son sou­tien à la révo­lu­tion de Maidan, qui débou­che­ra sur le coup d’État qui fini­ra par ame­ner Zelensky au pou­voir.
Cet homme fou furieux, avide de guerres, exé­crant tout patrio­tisme, tout natio­na­lisme, appelle aujourd’­hui à sur­ar­mer l’Ukraine, sou­hai­tant pro­lon­ger le conflit, et pour­quoi pas son exten­sion à toute l’Europe par le biais de l’OTAN et de ses amis américains.BHL entartré

Mardi 7 juin 2022

Heureux pos­ses­seurs de voi­tures non élec­triques (dont l’UE vient de pro­cla­mer l’in­ter­dic­tion dans 13 ans), voi­ci de quoi vous défendre lors­qu’on vous pose­ra sur vos frêles épaules le lourd far­deau de la pol­lu­tion et du réchauf­fe­ment cli­ma­tique réunis. Mais si vous êtes l’heu­reux pos­ses­seur d’une Ferrari, l’amendement du même nom, vous per­met­tra de conti­nuer de rou­ler à l’essence jusqu’en 2036, comme toutes les voi­tures de luxe fabri­quées à moins de 1000 exem­plaires…
Un homme, un Français, un peu plus riche que vous, peut, lui, pol­luer et réchauf­fer la pla­nète autant qu’il veut sans aucune cri­tique du GIEC ou de ses affi­dés.
Il s’a­git de Bernard Arnault, l’homme le plus riche de France.
Le compte « Instagram » inti­tu­lé « lavion­de­ber­nard » traque tous les dépla­ce­ments en jet pri­vé du mil­liar­daire.
C’est ain­si qu’on apprend que le 28 mai, cet homme exem­plaire s’est ser­vi de son petit avion pour un tra­jet Londres Ouest-Londres Est, un vol de… 10 minutes
Le même compte nous apprend qu’au cours du seul mois de mai, le jet de Bernard a émis 176 tonnes de CO2. Vous, humble Français, pour arri­ver à un tel score, il vous fau­drait… 17 ans !
Mais ce n’est pas tout. Bernard Arnault pos­sède aus­si un yacht. Oh, pas très gros, mais il y a quand même à bord une piste de danse, et un prac­tice de golf… et bien ce youyou émet 16 000 tonnes de CO2 par an.
Mais que fait le GIEC ?

Mercredi 8 juin 2022

Je vous par­lais du foot la semaine der­nière, suite aux débor­de­ments exo­tiques qui avaient accom­pa­gné la finale de je ne sais plus quoi au stade de France.
Je ne sais pas si les matches de foot fémi­nins entraînent autant de bêtise et de vio­lence, en tous cas pas sur le ter­rain, pour le peu que j’en ai vu.
D’ailleurs, c’est peut-être une expli­ca­tion au fait que les matches fémi­nins sont bien moins retrans­mis à la télé­vi­sion. Il y a semble t‑il bien moins de racaille dans les rangs des sup­por­teurs ou sup­por­trices, ce n’est donc pas « ban­kable ».
La coupe d’Europe fémi­nine se dérou­le­ra cet été en Angleterre, mais on en n’en­tend donc peu par­ler. Heureusement, leurs col­lègues mas­cu­lins viennent à leur res­cousse.
Ils ont donc déci­dé de jouer en « Ligue des nations »avec le maillot des sélec­tions fémi­nines pour atti­rer l’at­ten­tion sur cette compétition.Football féminin andin sud-américain

Jeudi 9 juin 2022

Avec les écolos poli­tiques, on ne s’en­nuie jamais. Et les villes de Lyon et Grenoble, tom­bées lors des der­nières muni­ci­pales aux mains des « pas­tèques » confirment cette affir­ma­tion !
Avec leur désir de vou­loir tout « déstruc­tu­rer », tout « dégen­rer », leur sou­ci de wokisme ne connaît plus de limite. La der­nière lubie de ces illu­mi­nés du bulbe, après le bur­ki­ni à Grenoble, c’est la créa­tion à Lyon jus­te­ment, de « pistes cyclables inclu­sives et non gen­rées ». Vous avez bien lu !
De deux choses l’une :
• ou bien les éco­los se sont don­né comme mis­sion d’in­tro­duire dans toutes leurs pro­po­si­tions, un peu comme un défi, les deux adjec­tifs ci-des­sus à toutes les sauces, et ils sont très joueurs,
• ou bien le désir de créer de telles pistes est bien réel, mais alors il faut vite m’ex­pli­quer ce qui dif­fé­ren­cie­ra une piste non inclu­sive d’une piste inclu­sive, une piste gen­rée d’une piste non genrée !Piste vélo non genrée

Vendredi 10 juin 2022

Dans la série « je m’in­cruste par le vête­ment », après le voile, le hid­jab, le bur­ki­ni, voi­ci une nou­velle bouée test lan­cée par les isla­mistes, cette fois dans les éta­blis­se­ment sco­laires.
En effet dans cer­tains lycées et col­lèges, les élèves reven­diquent le port de leurs abayas (robes tra­di­tion­nelles noires) et kamis (tuniques musul­manes), tenues que les musul­mans qua­li­fient de « cultu­relles » et non pas de « reli­gieuses ».
Comme d’ha­bi­tude, c’est la valse hési­ta­tion entre ceux qui refusent d’emblée, et puis ceux qui ne savent pas trop quelle atti­tude adop­ter.
L’Éducation natio­nale, qui recon­naît une recru­des­cence du phé­no­mène, refuse quand même de com­mu­ni­quer sur les chiffres. Ce qui en dit long.
On ver­ra ce qu’en dit Pap N’daye. Ce sera un bon signe pour la suite.
Quant à Macron, il a sim­ple­ment décla­ré : « La loi est très claire : pour tous les élèves dans nos écoles, il n’y a pas de signes reli­gieux, quels qu’ils soient ».
Mais puis­qu’ils disent que c’est culturel !Abayas - kamis - tenues musulmanes

Samedi 11 juin 2022

La liber­té d’ex­pres­sion en France est de plus en plus gri­gno­tée. Témoin ce qui arrive à l’heb­do­ma­daire natio­na­liste Rivarol.
Le 23 mai 2022, sans cour­rier expli­ca­tif d’au­cune sorte, le compte Paypal que le jour­nal avait depuis plus de dix ans et à pro­pos duquel il n’a­vait jamais ren­con­tré jusque-là la moindre dif­fi­cul­té était sup­pri­mé.
À peine cette sup­pres­sion actée et mal digé­rée car ce compte est indis­pen­sable au site inter­net du jour­nal rivarol.com. L’organe de presse fai­sait d’évidence l’objet d’une attaque. Il n’était plus acces­sible, ni aux ache­teurs ni aux admi­nis­tra­teurs. Il était indi­qué seule­ment : « Error 500 » !
Mais cela ne suf­fit pas !
La déci­sion la plus lourde de consé­quences pour l’avenir de Rivarol, pour l’état de ses finances, c’est bien sûr le retrait de l’agrément de la com­mis­sion pari­taire des publi­ca­tions et agences de presse. Celle-ci fai­sant suite à une tri­bune des époux Klarsfeld et de trente-deux autres per­son­na­li­tés dans le quo­ti­dien Le Monde daté du 8 mars 2022.
Le jour­nal a communiqué :

NOUS SOMMES PETITS mais pour nous écra­ser, nous écra­bouiller, nous lapi­der, on prend les grands moyens. Il était une époque où notre exis­tence était encore tolé­rée, sup­por­tée, cette période est désor­mais révo­lue. Le Lobby ne souffre plus le moindre chu­cho­te­ment qui n’émane pas de lui, ou qui n’est pas entiè­re­ment contrô­lé par lui. Ivre de sa puis­sance, ivre de haine et de rage (c’était déjà le cas dans l’Évangile et les Actes des Apôtres, il faut les relire pen­dant ce temps pas­cal, tout y est dit. Il n’y rien à y ajou­ter, rien à y retran­cher. Les méchants n’ont pas chan­gé depuis et ils ne chan­ge­ront pas, pen­sez, ils vou­laient mettre à mort Lazare res­sus­ci­té par le Christ, dif­fi­cile d’aller plus loin dans l’ignominie et la cruau­té !), le Lobby n’admet pas le moindre bour­don­ne­ment d’un insecte qu’il faut aus­si­tôt écra­ser au napalm, comme on fait pas­ser les enfants pales­ti­niens sous les roues ensan­glan­tées des chars de Tsahal.

Rivarol - n3448 - 8 juin 2022

Cliquer sur l’i­mage pour l’agrandir

N’hésitez pas à leur appor­ter votre soutien.

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain…
Patrice LEMAÎTRE

Les articles du même auteur

Patrice Lemaître

1 commentaire

  1. Craignons aus­si pour Présent ! Comment la gauche caviar, ultra libé­rale, mon­dia­liste, atlan­tiste, soros­sienne, euro­péiste, ota­nienne, rem­pla­ciste et sup­pres­siste (que des qua­li­fi­ca­tifs expri­mant le dégoût) peut-elle à ce point impo­ser sa doxa dans un monde libre et… démo­cra­tique ??? Si quel­qu’un a la réponse…

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

− cinq = quatre