Estrosi veut un Grand Prix de Formule 1 à Nice

par | 18 juin 2022 | 4 Commentaires 

La rumeur nous par­vient d’a­bord par un ami qui « tra­vaille à la mai­rie »(1) et qui tient l’in­for­ma­tion de bonnes mains : « Estrosi négo­cie la pos­si­bi­li­té de créer un Grand Prix de Formule 1 à Nice ». Une nou­velle lubie de l’an­cien cham­pion de moto ?

Cette rumeur doit être rap­pro­chée d’une autre : la fin du Grand Prix de Monaco qui est « en fin de contrat ». Selon Pierrick Levallet, dans Le 10 Sport : « L’édition 2022 du Grand Prix de Monaco pour­rait bien être la der­nière en Formule 1. Disputée le 29 mai der­nier avec une vic­toire de Sergio Pérez, la course dans la Principauté est en fin de contrat et pour­rait ne pas être recon­duite pour les années à suivre. La Formule 1 envi­sa­ge­rait de la reti­rer du calen­drier étant don­né l’évolution des mono­places (qui deviennent de plus en plus larges et longues) et l’aspect mono­tone de ce Grand Prix, jugé comme assez tech­nique au vu de sa piste étroite et de ses nom­breux virages mais net­te­ment moins spec­ta­cu­laire en com­pa­rai­son à d’autres cir­cuits. »

Le Grand Prix de Monaco remonte à 1929. Il est donc l’une des courses auto­mo­biles les plus anciennes et les plus pres­ti­gieuses au monde, dis­pu­tée en prin­ci­pau­té de Monaco, sur un cir­cuit urbain conçu en 1929. Ce cir­cuit très sélec­tif per­met de sélec­tion­ner des vain­queurs qui ont tous mar­qué l’his­toire de la Formule 1 :

Nombre de
victoires
Pilote Années
6 Ayrton Senna 198719891990199119921993
5 Graham Hill 19631964196519681969
Michael Schumacher 19941995199719992001
4 Alain Prost 1984198519861988
3 Stirling Moss 195619601961
Jackie Stewart 196619711973
Nico Rosberg 201320142015
Lewis Hamilton 200820162019
2 Juan Manuel Fangio 19501957
Maurice Trintignant 19551958
Niki Lauda 19751976

La Principauté a bien com­pris que faire tour­ner en rond des bolides dans les rues et les tun­nels de Monte Carlo est deve­nu une aber­ra­tion totale. Les diverses pol­lu­tions dépassent tous les som­mets. C’est pour­quoi la Principauté pro­meut au fil des ans une course inédite de voi­tures 100 % électriques.

La Formule E à l’honneur en Principauté

Le same­di 30 avril 2022
L’E‑Prix de Monaco se tient chaque année au prin­temps sur le mythique cir­cuit auto­mo­bile tra­cé au cœur de la ville. La com­pé­ti­tion réser­vée aux voi­tures élec­triques ne cesse de prou­ver la mon­tée en puis­sance de cette dis­ci­pline du futur. Comptant pour le Championnat du monde FIA de Formule E, Monaco et son E‑Prix sont désor­mais incon­tour­nables pour tous les fans de sport méca­nique nou­velle géné­ra­tion. [source]

Effectivement Auto Live Magazine confirme que Stefano Domenicali, le direc­teur de Formule 1 qui gère tous les Grands Prix mon­diaux, réflé­chit à un Grand Prix dans les rues de Nice.

Alors que la pol­lu­tion de l’air à Nice atteint des seuils meur­triers (lire Nice, la ville où il ne fait pas bon res­pi­rer du 5 juillet 2020), son maire négo­cie la mise en place d’une aber­ra­tion envi­ron­ne­men­tale et sociétale.

Cette aber­ra­tion est exa­cer­bée par le fait que le Grand Prix de France se déroule éga­le­ment à proxi­mi­té, dans le Var, au Castellet. Laissons le là où il est, taillé sur mesure pour ce type de compétition.

Grand Prix F1 - Catellet

Le Castellet : Grand Prix F1 de France

Le maire de Nice ne change pas de méthode : il n’en fait qu’à sa tête. Tout comme pour la démo­li­tion du Théâtre National. Ces grandes orien­ta­tions se font dans le secret des cabi­nets ou des loges. Le Peuple n’est consul­té que pour les simu­lacres d’é­lec­tions. Et ça marche ! Les Niçois se font ber­ner. Jusqu’à quand ?

Massimo Luce

(1) Ce n’est pas bien dif­fi­cile d’en avoir un par­mi les 8 000 agents de la Ville de Nice, aux­quels s’a­joutent les 700 agents du Centre Communal d’Action Sociale et les 4 500 agents de la Métropole Nice Côte d’Azur, soit plus de 13 000 fonc­tion­naires territoriaux.

Les articles du même auteur

Massimo Luce

4 Commentaires 

  1. De toutes façons, c’est de la folie et de l’hé­ré­sie que de faire rou­ler des voi­tures de course en ville. La FIA n’ar­rête pas de prô­ner (à juste titre la sécu­ri­té); elle devrait donc ban­nir his­toire ou pas TOUS les pseu­­do-cir­­cuits urbains.

    Répondre
  2. Monaco, c’est l’enfer en mai. La ville est pleine déjà des tra­vaux le long de l’année, plus les pré­pa­ra­tions pour la Formule 1, E ou Classique. En réa­li­té 4 semaines de déran­ge­ment en plus. La cir­cu­la­tion de Nice n’a abso­lu­ment pas besoin ce cirque.

    Répondre
  3. Les Niçois l’ap­prouvent puis­qu’ils l’ont élu pour se faire ber­ner par la suite.

    Répondre
    • Estrosi marche sur la tête… Les Niçois l’ont ils compris… ???

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

− cinq = cinq