C’en est fini des « Guidestones » de Georgie

par | 8 juillet 2022 | 5 Commentaires 

Tout le monde se sou­vient de l’in­quié­tant méga­lithe noir qui appa­raît plu­sieurs fois dans le chef d’œuvre de Stanley Kubrik « 2001, Odyssée de l’es­pace ».
Stanley Kubrick - 2001 Odyssée espace

En 1980, dans le nord-est de la Géorgie (États-Unis), sur un tertre dé­so­lé, cinq méga­lithes sem­blables, en gra­nite, furent subi­te­ment éri­gés. Ils forment vague­ment une étoile, et s’é­lèvent vers le ciel, ce qui leur a valu peut être un peu vite le sur­nom de « Stonehenge américain ».Hier une nouvelle explosion a entraîné la destruction de ce Stonehenge de pacotille.

Les Georgia Guidestones (lit­té­ra­le­ment, « Pierres direc­trices de Géorgie »), comme on les appelle, sont un mys­tère : per­sonne ne sait qui a com­man­dé l’ouvrage ni pour­quoi. Les seules indi­ca­tions sur son ori­gine sont une plaque pla­cée à proxi­mi­té sur le sol (elle en pré­cise les dimen­sions et explique le sens d’une série d’entailles et d’orifices cor­res­pon­dant aux mou­ve­ments du soleil et des étoiles) et des ins­truc­tions gra­vées direc­te­ment dans le roc. Ces ins­truc­tions sont don­nées en huit langues — dont quatre langues anciennes : baby­lo­nien, grec ancien, sans­krit et hié­ro­glyphe égyp­tien — et témoignent d’une sin­gu­lière idéo­lo­gie New Age :

Les dix commandements des Georgia Guidestones

Georgia Guidestones - Commandements

Cliquer sur l’i­mage pour l’agrandir

1) Maintenez l’humanité en des­sous de 500 mil­lions d’individus en per­pé­tuel équi­libre avec la nature
2) Guidez la repro­duc­tion intel­li­gem­ment en amé­lio­rant la forme phy­sique et la diver­si­té
3) Unissez l’humanité avec une nou­velle langue mon­diale
4) Traitez de la pas­sion, de la foi, de la tra­di­tion et de toutes les autres choses avec modé­ra­tion
5) Protégez les per­sonnes et les nations avec des lois et des tri­bu­naux équi­tables
6) Laissez toutes les nations gérer leurs affaires inté­rieures, et régler les dis­sen­sions externes devant un tri­bu­nal mon­dial
7) Évitez les lois et les fonc­tion­naires inutiles
8) Équilibrez les droits per­son­nels et les devoirs sociaux
9) Faites pri­mer la véri­té, la beau­té, l’amour en recher­chant l’harmonie avec l’infini
10) Ne soyez pas un can­cer sur la terre, lais­sez une place à la nature

Ces consignes sont-elles des­ti­nées aux sur­vi­vants d’une éven­tuelle fin de cycle, de Kali Yuga des­truc­teur comme nombre de pro­phé­ties l’an­noncent ? S’adressent-elles à ceux que Pierre-Émile Blairon nomme « les pas­seurs de gué », et qui seront char­gés de répandre la nou­velle parole afin de recréer les condi­tions d’un monde meilleur ? Personne ne le sait et le mys­tère sur celui qui a com­man­di­té la construc­tion de l’ou­vrage reste entier…
Bien sûr, ce monu­ment depuis plus de 40 ans n’a pas man­qué de faire réagir. Taxé de « sata­nique » ou de pro­mo­teur du « nou­vel ordre mon­dial », il a été plu­sieurs fois dété­rio­ré ou endom­ma­gé.
Hier une nou­velle explo­sion a suf­fi­sam­ment endom­ma­gé ce Stonehenge de paco­tille pour que les auto­ri­tés locales décident bien vite de sa des­truc­tion pour des « rai­sons de sécurité » :

Simple fait divers… ou plus que ça ?

Les « Guidestones » de Georgie ne nous « gui­de­ront » plus. Saura t‑on un jour qui les avait érigées ?

Patrice LEMAÎTRE

5 Commentaires 

  1. Voilà un texte sur l’o­ri­gine des Guidestones :

    https://blideodz.wordpress.com/2012/01/14/1491/

    Sa des­truc­tion doit-elle consi­dé­rée comme un signe favo­rable et posi­tif ? En tout cas il faut l’espérér !

    Merci à Nice Provence pour cette information.

    Répondre
  2. J’ai une nette pré­fé­rence pour une autre œuvre inat­ten­due, construite au XIXe siècle par un arti­san incon­nu, dans le Nouveau Mexique, qui, bien que mys­té­rieuse, n’en est pas moins à l’op­po­sé du sata­nisme, c’est le moins qu’on puisse dire !
    Escalier de la chapelle Loretto à Santa-Fe au Nouveau Mexique

    Répondre
  3. Je sug­gé­re­rais de rem­pla­cer le texte par la liste des sept péchés capi­taux.
    Comme dans la Bible, nous par­ti­ci­pons à la danse autour du veau d’or (l’argent) et sup­pri­mons les prin­cipes du vivre ensemble dans la famille humaine.
    Au lieu de cela, la haine, l’en­vie, la cupi­di­té, l’im­pé­rio­si­té et le luxe somptueux.

    La luxure (Luxuria en latin),
    La glou­ton­ne­rie (Gula en latin),
    L’orgueil (Superbia en latin),
    L’envie (Invidia en latin),
    L’acédie/​apathie (ou paresse) (Acedia en latin),
    L’avarice (Avaritia en latin),
    La colère (Ira en latin);

    Répondre
  4. Ceux qui les ont éri­gés sont les mêmes qui veulent pilo­ter le monde. Et cha­cun a son idée sur cette bande de cra­pules. Le chantre de la dépo­pu­la­tion mon­diale et repré­sen­tant de haut niveau de cette salo­pe­rie mon­dia­liste est Bill Gates non ? En tout cas c’est une gifle dans leur face de rat pour­ri !! La vic­toire approche au galop !!

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

+ quatre-vingts neuf = quatre-vingt-dix deux