Ma semaine d’observation de l’info (24 janvier 2021)

23 jan­vier 2021 | Aucun com­men­taire

Dimanche 17 janvier 2021

« Des émeutes éparses eurent lieu tout au long de la nuit, et bien au delà dans le temps. Un bilan immé­dia­te­ment post élec­to­ral fait état de 367 voi­tures incen­diées, 28 poli­ciers bles­sés et 270 arres­ta­tions (…) à 6heures du matin.
Les soi­rées qui sui­virent furent sem­blables : trois bon­bonnes de gaz furent retrou­vées sous des voi­tures de police à Rennes, un engin incen­diaire fut retrou­vé sous une dépan­neuse des forces de l’ordre à Paris, de nom­breuses attaques de bus eurent lieu en région pari­sienne, un incen­die cri­mi­nel se décla­ra à l’é­cole de la Lanterne à Évry, une ten­ta­tive d’in­cen­die se pro­dui­sit contre un centre d’ac­tion sociale dans ce même chef-lieu de l’Essonne, des abri­bus et des cabines télé­pho­niques furent bri­sés à tra­vers le pays, des maga­sins furent rava­gés, des feux de pou­belles obser­vés… »*
Lorsqu’on relit ce bilan post-élec­to­ral, on peut com­pa­rer avec la « prise » du Pentagone par les par­ti­sans de Trump, qui passe à côté pour un pique-nique de joyeux drilles.
Il s’a­git de la réac­tion de la gauche à l’é­lec­tion de Nicolas Sarkozy le 6 mai 2007. Président élu pour­tant selon le pro­ces­sus démo­cra­tique en vigueur. Mais il était consi­dé­ré « de droite ». Et les réac­tions furent immen­sé­ment plus vio­lentes que ce jour de jan­vier à Washington. Ce que les jour­na­listes ont cer­tai­ne­ment oublié. Peut-être parce que ceux qui agirent en ce jour de mai sont les mêmes qui s’of­fusquent aujourd’­hui ce jour de jan­vier.
*L’extrait ci-des­sus est tiré de l’ex­cellent livre de Frank Buleux « La guerre sociale qui vient » aux édi­tions Dualpha.Élection Sarkozy - 6 mai 2007 - Jeunes pour Ségolène Royal

Mardi 19 janvier 2021

Covid : et si on regar­dait les chiffres autre­ment ?
Tous les soirs nous avons droit à la lita­nie publiée par le minis­tère de la san­té concer­nant les per­sonnes atteintes de la Covid. Publication on ne peut plus anxio­gène, en par­ti­cu­lier pour les per­sonnes fra­giles psy­cho­lo­gi­que­ment ou les per­sonnes âgées. D’accord pour ces chiffres, mais on peut les pré­sen­ter autre­ment. Si on se réfère aux don­nées publiées hier, on peut annon­cer que :

7 698 312 000 per­sonnes dans le monde n’ont pas attra­pé le Covid
soit 99,991 % de la popu­la­tion mon­diale.
7 791 985 282 per­sonnes dans le monde ne sont pas mortes du Covid
soit 99,9998 % de la popu­la­tion mon­diale.
64 098 800 per­sonnes en France n’ont pas attra­pé le Covid
soit 99,998 % de la popu­la­tion fran­çaise.
66 928 910 per­sonnes en France ne sont pas mortes du Covid
soit 99,9994 % de la popu­la­tion fran­çaise.

Vu sous cet angle, c’est plus ras­su­rant, non ?

Mercredi 20 janvier 2021

Reçu ce matin de Thaïs d’Escufon, porte parole de Génération Identitaire :
« Je me trouve actuel­le­ment au col du Portillon aux côtés de mes cama­rades pour sécu­ri­ser nos fron­tières.
Depuis le 5 jan­vier, le pré­fet de Haute Garonne a deman­dé la fer­me­ture tem­po­raire de ce point de pas­sage clef emprun­té par les migrants clan­des­tins à cause d’une forte menace ter­ro­riste. Si ce dan­ger existe bel et bien au col, pour­quoi lais­ser le reste des fron­tières ouvertes ? Nous nous sommes donc ren­dus à la fron­tière fran­co-espa­gnole pour sur­veiller tout pas­sage éven­tuel de migrants et en aler­ter les auto­ri­tés. Plus une seule goutte de sang Français ou Européen ne doit cou­ler à cause du cou­teau d’un ter­ro­riste. »
Rappelons que Génération Identitaire avait déjà lan­cé une opé­ra­tion simi­laire dans les Hautes Alpes, action pour laquelle ils avaient été d’a­bord condam­nés puis relaxés tota­le­ment, la jus­tice recon­nais­sant qu’au­cune infrac­tion à la loi ne pou­vait être démontrée.Thaïs d'Escufon - Génération Identitaire

Jeudi 21 janvier 2021

On a les urgences que l’on veut. Le 20 jan­vier, le nou­veau pré­sident des États-Unis Joe Biden a signé une série de décrets, par­mi les­quels celui auto­ri­sant les ath­lètes trans­genres bio­lo­gi­que­ment mas­cu­lins à concou­rir dans les sports fémi­nins. Des membres répu­bli­cains du Congrès ont déjà dépo­sé une pro­po­si­tion de loi pour s’y oppo­ser. Il est cer­tain que ce genre de déci­sion ne pou­vait abso­lu­ment pas attendre, il fal­lait don­ner des gages au lob­by LGBTQ qui a lar­ge­ment sou­te­nu Biden dans sa lutte contre Trump. Il faut dire que Donald Trump avait abo­li une légis­la­tion de l’ère Obama qui don­nait déjà cette pos­si­bi­li­té à ces ath­lètes.
Sachant que quand un « trans » passe du sexe mas­cu­lin au sexe fémi­nin, les béné­fices bio­lo­giques qui lui ont été appor­tés à la nais­sance res­tent supé­rieurs à ceux d’une femme. Il fau­drait donc savoir com­bien de temps les vraies femmes qui vont être écar­tées des podiums par des fausses femmes se lais­se­ront faire sans rien dire.
Par exemple Cece Telfer, née Craig Telfer (ci-des­sous), qui a réus­si 57,53 secondes aux 400 mètres haies, pul­vé­ri­sant ain­si le record uni­ver­si­taire fémi­nin des USA. Avant son trai­te­ment hor­mo­nal en 2018, elle ne figu­rait même pas par­mi les 200 meilleurs cou­reurs hommes uni­ver­si­taires. CQFD.Cece Telfer

Dans le même ordre d ”idée, une des pre­mières nomi­na­tions du nou­veau pré­sident fut de nom­mer Rachel Levine (ci-des­sous) une pédiatre trans­genre au poste de ministre de la santé.Rachel Levine

En deux jours, on a vite com­pris où sont les prio­ri­tés de Joe Biden (notre illus­tra­tion à la une). Peut-être s’i­ma­gine-t-il que le temps lui est compté ?

Vendredi 22 janvier 2021

Jusqu’où va se loger le jaco­bi­nisme ?
La jus­tice qui a pour­tant des mois de retard pour trai­ter des affaires cri­mi­nelles, au point que l’on a vu des jus­ti­ciables libé­rés par faute d’un trop long délai d’ins­truc­tion, trouve quand même le temps de sta­tuer sur des points qu’elle doit juger d’ex­trême impor­tance.
Ainsi, la Cour de cas­sa­tion vient-elle de rap­pe­ler que « le pro­prié­taire d’un véhi­cule imma­tri­cu­lé ne doit pas modi­fier ou chan­ger lui-même le logo qui se trouve à l’ex­tré­mi­té droite de sa plaque ». Par suite si vous avez col­lé sur votre plaque le numé­ro de votre dépar­te­ment déco­ré par le bla­son de votre Région, vous êtes doré­na­vant en infrac­tion parce que « tous les carac­tères visibles sur une plaque d’im­ma­tri­cu­la­tion doivent être inté­grés à la plaque par un fabri­cant homo­lo­gué ».
Fini donc les dra­peaux nis­sarts, les cœurs ven­déens, les Gwen ha du bre­tons ou les croix savoi­siennes.
La Cour de cas­sa­tion avait été sai­sie l’an der­nier par un fabri­cant de plaques qui contes­tait l’ac­ti­vi­té de fabri­cants de logos auto­col­lants. Il s’a­git d’une concur­rence déloyale, disait-il, puisque ces sti­ckers ne res­pectent pas la régle­men­ta­tion. Les fabri­cants d’au­to­col­lants répli­quaient qu’in­ter­dire leur acti­vi­té serait une res­tric­tion anor­male de leur droit à la liber­té du com­merce. Mais l’exi­gence de l’in­ter­ven­tion d’un fabri­cant homo­lo­gué pour modi­fier une plaque d’im­ma­tri­cu­la­tion n’est pas contraire au prin­cipe de la liber­té du com­merce, a tran­ché la haute juridiction.Plaque minéralogique

Samedi 23 janvier 2021

Pour ter­mi­ner la semaine, reve­nons sur nos val­lées que l’on oublie un peu, entre le virus et les tur­pi­tudes de Biden. Il y a tou­jours beau­coup à faire là-haut, rien n’est encore ter­mi­né. Le Conseil dépar­te­men­tal vient d’ailleurs de publier une carte où sont recen­sés tous les tra­vaux impor­tants qui res­tent à effec­tuer dans la seule Roya.

Chantiers Tempête Alex

Une excel­lente infor­ma­tion sur l’a­van­cée de tous les chan­tiers est pro­po­sée par le Conseil dépar­te­men­tal des Alpes Maritimes sur son site inter­net (cli­quez sur l’image)

Je rap­pelle que les béné­voles peuvent s’ins­crire pour aller don­ner une jour­née. Pour s’ins­crire :
• soit par SMS au 06 60 36 45 30 (Marylène)
• soit télé­char­ger l’ap­pli­ca­tion « Aide 1 val­lée » qui recense tous les besoins sur l’en­semble des val­lées.
N’hésitez-pas !

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain.…
Patrice LEMAÎTRE

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

 + 69 = 79