Ma semaine d’observation de l’info (2 octobre 2022)

par | 2 octobre 2022 | 5 Commentaires 

Dimanche 25 septembre 2022

Une étude inté­res­sante menée par Numbo, la plus grande base de don­nées sur les villes et les pays du monde, nous apprend que les villes fran­çaises sont loin de comp­ter par­mi les villes les plus sûres de la pla­nète. Les tou­ristes de tous hori­zons en font chaque année le constat. Pour eux, le charme et la tran­quilli­té ont lais­sé la place à l’in­sé­cu­ri­té. Parmi les 453 villes les plus sûres de la pla­nète, seules douze sont fran­çaises. Strasbourg est la mieux clas­sée, à la 166e place, Bordeaux et Toulouse se retrouvent res­pec­ti­ve­ment 272e et 282e. Lyon, de son côté, obtient la 293e place du clas­se­ment. Rennes se retrouve 314e, alors que Grenoble et Lille se situent en 327e et 328e posi­tion. Montpellier est 341e, alors que la capi­tale fran­çaise, Paris, n’est clas­sée que 350e, loin der­rière la ville colom­bienne de Medellín. Grâce à la poli­tique sécu­ri­taire d’Estrosi, Nice se retrouve 365e (lire éga­le­ment Nice : pre­mier des der­niers du 7 février 2021) et les métro­poles de Marseille et Nantes font encore pire, avec leur 388e et 407e place !
Au niveau des pays euro­péens, la France se classe tout de même à la 41e place sur 42 pays recen­sés pour la sécu­ri­té. Seule la Bélarus fai­sant pire.

Classement Pays Indice de Criminalité Indice de Sécurité
1 Bélarus

57,18

42,82

2 France

54,39

45,61

3 Suède

48,77

51,23

4 Grèce

47,97

52,03

5 Moldavie

47,43

52,57

6 Albanie

47,01

52,99

7 La Belgique

46,71

53,29

8 Royaume-Uni

46,62

53,38

9 Ukraine

46,57

53,43

10 Italie

46,24

53,76

11 Irlande

45,87

54,13

12 Malte

43,72

56,28

13 Kosovo (ter­ri­toire contesté)

43,41

56,59

14 Bosnie Herzégovine

42,71

57,29

15 Macédoine du Nord

40,97

59,03

16 Monténégro

40,39

59,61

17 Russie

39,32

60,68

18 Lettonie

38,49

61,51

19 Bulgarie

38,37

61,63

20 Serbie

38,18

61,82

21 Allemagne

37,01

62,99

22 Luxembourg

35,58

64,42

23 Espagne

34,97

65,03

24 Hongrie

33,91

66,09

25 Norvège

33,51

66,49

26 Lituanie

32,55

67,45

27 Roumanie

32,50

67,50

28 Pologne

32,13

67,87

29 Portugal

31,53

68,47

30 Slovaquie

30,54

69,46

31 Pays-Bas

27,57

72,43

32 Finlande

26,84

73,16

33 L’Autriche

26,82

73,18

34 Danemark

26,34

73,66

35 République Tchèque

25,78

74,22

36 Monaco

24,92

75,08

37 Islande

24,30

75,70

38 Estonie

24,14

75,86

39 Croatie

23,99

76,01

40 La Slovénie

23,17

76,83

41 Suisse

22,12

77,88

42 Isle Of Man

18,28

81,72

[source]

Lundi 26 septembre 2022

Belle vic­toire de Giorgia Meloni hier aux élec­tions légis­la­tives ita­liennes. Bouffées de plai­sir en lisant aujourd’­hui les com­men­taires dans les jour­naux « aux ordres », et ceux de cer­taines per­son­na­li­tés poli­tiques.
Clémentine Autin : « Tragique ! Les héri­tiers de Mussolini prennent le pou­voir en Italie. Les poli­tiques néo­li­bé­rales et la dis­pa­ri­tion de la gauche ont per­mis ça. » Ben oui… si la gauche était utile, ça se sau­rait.
Manon Aubry (Nupes), elle, montre qu’elle a fait des études de langues : « Siamo tut­ti anti­fas­cis­ti »
Mathilde Panot (LFI), nous la joue fami­liale : « Le poi­son fas­ciste en Italie, notre nation-sœur »
Au PC, on n’a pas beau­coup d’i­ma­gi­na­tion, alors là aus­si, on cite les autres, Brecht en l’oc­cu­rence : « Le ventre est encore fécond d’où a sur­gi la bête immonde »
L’hilarant BHL a, lui, cou­vert d’é­loges Ursula von der Leyen après ses menaces envers le peuple ita­lien s’il adve­nait que celui-ci votât mal : « Si les choses vont dans une direc­tion dif­fi­cile en Italie, nous avons des ins­tru­ments de pres­sion comme cela a déjà été le cas en Pologne et en Hongrie. »
• Et on gar­de­ra pour la fin l’i­né­nar­rable Sandrine Ruisseau. Comme elle a des lettres, elle cite Reggiani : « Les loups sont entrés en Italie. Cessez de rire char­mante Elvire, les loups sont entrés en Italie. »
On lui dit qu’ils y sont depuis longtemps ?Remus Romulus

Mardi 27 septembre 2022

On nous avait pro­mis un été chaud dans les hôpi­taux de France, et l’au­tomne est annon­cé encore plus redou­table. Comment cela se fait-il, après toutes les pro­messes faites par le gou­ver­ne­ment à la suite de la période Covid ? Et bien tout sim­ple­ment parce que là aus­si, les pro­messes n’ont jamais été tenues.
L’AFP nous apprend en effet que plus de 4 300 lits d’hos­pi­ta­li­sa­tion com­plète ont été fer­més en 2021 dans les éta­blis­se­ments de san­té fran­çais, qui ont créé dans le même temps 2 700 places d’hos­pi­ta­li­sa­tion par­tielle, selon une étude du minis­tère de la Santé.
En plus de ces fer­me­tures, les capa­ci­tés hos­pi­ta­lières ont aus­si subi des contraintes de per­son­nel ne per­met­tant pas de main­te­nir les lits. Cela dit, on n’a tou­jours pas réin­té­gré les soi­gnants « non vac­ci­nés », cela aide­rait peut être l’or­ga­ni­sa­tion.
Au 31 décembre 2021, les 2 984 hôpi­taux publics et pri­vés dis­po­saient très exac­te­ment de 382 587 lits d’hos­pi­ta­li­sa­tion com­plète, soit 4 316 de moins en un an.
Au total, plus de 21 000 lits ont été sup­pri­més sur le pre­mier quin­quen­nat de Macron. Soit deux fois plus que sous Hollande (– 10 000) mais beau­coup moins que sour Sarkozy (– 37 000).Manifestation Urgences hôpital - Septembre 2022

Mercredi 28 septembre 2022

Fuites de gaz sur Nordsteam 2, suite à des explo­sions enten­dues par les auto­ri­tés sué­doises. À qui pro­fite le crime ? Écoutez bien :

Jeudi 29 septembre 2022

Je ne suis plus depuis long­temps ama­teur de foot. Ce sport se vautre dans le fric, la cor­rup­tion, la vio­lence et la haine. Pour moi, ce n’est plus du sport (lire éga­le­ment Foot : au fou ! du 30 août 2022).
L’anecdote du match qui s’est dérou­lé hier m’en apporte encore la preuve. Des par­le­men­taires et d’anciens joueurs pro­fes­sion­nels ont donc joué hier soir au pro­fit de l’association « e‑Enfance », qui lutte contre le har­cè­le­ment sco­laire et le cyber-har­cè­le­ment, avec le numé­ro natio­nal 3018.
Les pro­blèmes ont com­men­cé la semaine der­nière, les dépu­tés LFI et le PS ayant choi­si de ne pas par­ti­ci­per à ce match, dénon­çant « la bana­li­sa­tion de l’extrême droite » puisque des dépu­tés RN fai­saient par­tie de l’é­quipe. La patronne des dépu­tés Renaissance Aurore Bergé aurait même recom­man­dé aux élus de son par­ti de ne pas — non plus — prendre part au match. « Nous ne par­ti­ci­pe­rons pas non plus aux pro­chains matchs du XV par­le­men­taire de rug­by si le RN est pré­sent », ont ajou­té les dépu­tés PS, en pré­vi­sion d’un futur match de rug­by. Ce à quoi le LR Pierre-Henri Dumont, trai­tant la décla­ra­tion de débile, a com­men­té : « LFI ne disait rien quand ils jouaient dans le XV par­le­men­taire avec le RN Louis Aliot ».
Comme on le voit, le « Vivre Ensemble », c’est pas facile tous les jours pour la gauche.
À noter qu’au cours du match, le dépu­té RN Julien Odoul s’est rom­pu le ten­don rotu­lien gauche et a été éva­cué sur civière.
À noter éga­le­ment que les dépu­tés ont per­du par 9 buts à un. Mais qui s’en soucie ?

Vendredi 30 septembre 2022

Chez eux aus­si, l’im­mi­gra­tion est une chance.
Depuis plu­sieurs semaines, la ville anglaise de Leicester est en proie à des vio­lences oppo­sant hin­dous et musul­mans.
La mort de la reine a quelque peu éclip­sé les faits, mais l’é­mo­tion post-funé­railles s’a­me­nui­sant, les vio­lences remontent dans les « unes » des jour­naux bri­tan­niques. On apprend ain­si qu’a­près Leicester, c’est à Birmingham, la ville voi­sine que se sont éten­dues les affron­te­ments, où près de 200 per­sonnes cagou­lées se sont ras­sem­blées à proxi­mi­té d’un temple hin­dou le 20 sep­tembre avant d’es­ca­la­der les grilles entou­rant le bâti­ment.
Tout est par­ti cet été d’un match de cri­cket oppo­sant Pakistanais et Indiens à Dubaï (Émirats Arabes Unis), les Indiens ont rem­por­té le match.Match cricket Pakistanais vs Indiens - Dubaï En Angleterre, des sup­por­ters indiens se sont alors ras­sem­blés et auraient appa­rem­ment enton­né des chants agres­sifs et insul­tants envers le Pakistan, don­nant lieu à de pre­mières fric­tions et entraî­nant quelques inter­pel­la­tions dans la soi­rée.
Les vio­lences ont ensuite repris quelques jours plus tard, débor­dant le cadre de la riva­li­té spor­tive, et c’est aujourd’­hui une véri­table guerre entre les deux com­mu­nau­tés qui s’est installée.

Samedi 1er octobre 2022

Les répu­bliques popu­laires de Donetsk (RPD), de Lougansk (RPL) ain­si que les régions de Zaporojié et de Kherson ont répon­du mas­si­ve­ment « OUI » aux réfé­ren­dums orga­ni­sés sur leur ter­ri­toire du 23 au 27 sep­tembre.
L’UE consi­dère que les « réfé­ren­dums » d’an­nexion par la Russie orga­ni­sés en Ukraine sont « illé­gaux » et toutes les per­sonnes qui ont par­ti­ci­pé à leur orga­ni­sa­tion seront sanc­tion­nées, a pré­ve­nu mar­di le porte-parole du chef de la diplo­ma­tie euro­péenne Josep Borrell.
Juste un petit rappel :

Danemark 1992 Référendum sur Maastricht : NON revo­té
Irlande 2001 Référendum sur le trai­té de Nice : NON revo­té
France 2005 Référendum sur la consti­tu­tion : NON igno­ré
Pays-Bas 2005 Référendum sur la consti­tu­tion : NON igno­ré
Irlande 2008 Référendum sur le trai­té de Lisbonne : NON revo­té
Grèce 2015 Référendum sur la poli­tique d’aus­té­ri­té : NON igno­ré

En matière de démo­cra­tie et d’é­coute du peuple, l’Europe est par­ti­cu­liè­re­ment mal pla­cée pour don­ner des leçons à qui que ce soit. Le pré­dé­ces­seur d’Ursula von der Leyen, Jean-Claude Junker disait sans ver­gogne : « Si c’est oui, nous dirons donc : on pour­suit ; si c’est non, nous dirons : on conti­nue ! »

et puis aus­si, ce same­di 1er octobre 2022 :

Emmenés par plu­sieurs élus Retrouver Nice, mais éga­le­ment par des élus patriotes d’Antibes et de Cagnes-sur-Mer, plu­sieurs cen­taines de mani­fes­tants (350 selon les orga­ni­sa­teurs) ont expri­mé leur sou­tien aux forces de police et leur exi­gence en matière de sécu­ri­té (CF. supra le clas­se­ment lamen­table de Nice dans ce domaine).
Retrouver Nice réagit ain­si à la mani­fes­ta­tion de soli­da­ri­té envers le délin­quant réci­di­viste abat­tu par la police alors qu’il ten­tait de for­cer un contrôle (lire l’ar­ticle sur le sujet dans Ma semaine d’ob­ser­va­tion de l’in­fo de la semaine der­nière, voir le 18 sep­tembre 2022).

Manifestation Nice - Pas racaille quartier - 1 octobre 2022

Manifestation Nice - Pas racaille quartier - 1 octobre 2022 (1)

Manifestation Nice - Pas racaille quartier - 1 octobre 2022

Manifestation Nice - Pas racaille quartier - 1 octobre 2022

Manifestation Nice - Pas racaille quartier - 1 octobre 2022

[cli­chés : ser­vice presse de Retrouver Nice]

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain…
Patrice LEMAÎTRE

Les articles du même auteur

Patrice Lemaître

5 Commentaires 

  1. MERCI entiè­re­ment d’accord !

    Répondre
  2. C’est tout à fait ça : Le Pen et Zemmour, c’est les mêmes. Je vous ferai remar­quer que je suis Pied Noir et ancien para­chu­tiste et je sou­tiens la Grande et Sainte Russie.

    Répondre
    • Toi Jean-Paul, tu es un vrai patriote fran­çais, de la part d’Oleg, patriote russe.

  3. Merci pour votre chro­nique tjrs si per­ti­nente.
    Pour autant je ne me réjouis guère de l’é­lec­tion de Meloni qui, mal­gré son tra­di­tio­na­lisme sin­cère, reste une pure néo-libé­­rale atlan­tiste. Elle n’est à mes yeux qu’un ver­nis iden­ti­taire très euro-com­­pa­­tible… et donc euro-com­­pos­­table à terme, c’est-à-dire : quand elle aura rem­pli le rôle qui lui a été assi­gné de divi­ser tou­jours plus le peuple ita­lien et les pays européens.

    Répondre
    • Elle a un double dis­cours : effec­ti­ve­ment elle n’est pas vrai­ment cré­dible.
      On ne peut pas être à la fois incon­di­tion­nel­le­ment patriote et pour l’Europe !!

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *