Ma semaine d’observation de l’info (25 septembre 2022)

par | 25 sep­tembre 2022 | 1 com­men­taire

Dimanche 18 septembre 2022

Marche « blanche » aujourd’­hui à Nice pour Zied, le jeune homme de 24 ans tué par un poli­cier lors d’un refus d’ob­tem­pé­rer le 7 sep­tembre.
Environ 150 per­sonnes ont défi­lé du quar­tier de la Madeleine, où vivait ce Tunisien, jus­qu’au Palais de Justice, via la Promenade des Anglais. La mani­fes­ta­tion s’est dérou­lée dans le calme, contrai­re­ment à ce que crai­gnait la dépu­tée LR des Alpes-Maritimes Christelle d’Intorni, ce qui lui avait valu des menaces très sérieuses après sa demande d’in­ter­dic­tion.
Les mani­fes­tants arbo­raient des Tshirts blancs sur les­quels était ins­crit : « Justice pour Zied, un ange par­ti trop tôt ».
En fait « d’ange », il est bon de reve­nir un peu sur le pas­sé de celui-ci.
« L” ange » qui a été tué ce 7 sep­tembre après un refus d’ob­tem­pé­rer, n’en était pas à son coup d’es­sai. Il avait été déjà maintes fois condam­né notam­ment pour conduite sans per­mis, infrac­tion à la légis­la­tion sur les stu­pé­fiants et vol et recel de vol.
Mi-juin, « l’ange » avait éga­le­ment ten­té de faire pas­ser en fraude cinq émi­grés clan­des­tins à la fron­tière ita­lienne, cela en for­çant un bar­rage de police.
Celle-ci avait alors pour­sui­vi le véhi­cule jus­qu’à Nice, pour­suite au cours de laquelle un migrant égyp­tien avait été tué par le tir d’un poli­cier. Après avoir ten­té de stop­per la camion­nette, la police la retrou­ve­ra aban­don­née par « l’ange » et ses deux com­plices, lais­sant à l’in­té­rieur les cinq clan­des­tins.
Pour ripos­ter à cette marche insul­tant la police, une autre marche sera orga­ni­sée same­di pro­chain à l’i­ni­tia­tive de Philippe Vardon, le conseiller muni­ci­pal d’op­po­si­tion de la ville de Nice.Nice - Marche Zied - Septembre 2022

Lundi 19 septembre 2022

Si vous esti­mez que par­mi les clan­des­tins qui tra­versent la fron­tière entre l’Italie et la France « se trou­vaient pro­ba­ble­ment des voleurs, des vio­leurs et des ter­ro­ristes en puis­sance » ;
si vous pen­sez qu’il « est scan­da­leux qu’un migrant clan­des­tin puisse tra­ver­ser la fron­tière au col du Portillon dans les Pyrénées et que ce dan­ger soit à ce point pris à la légère »,
vous pour­rez désor­mais le publier et le dire sans crainte. La Police de la Pensée a été débou­tée par la jus­tice mer­cre­di der­nier.
En effet, Thaïs d’Escufon et Jérémie Piano, du col­lec­tif Génération Identitaire (dis­sout par Darmanin), ont été relaxés en appel après une condam­na­tion en pre­mière ins­tance pour « injures publiques » et « pro­vo­ca­tion à la haine raciale ».
Les pro­pos incri­mi­nés avaient été pro­non­cés après l’o­pé­ra­tion de com­mu­ni­ca­tion « Défend Europe » au col du Portillon dans les Pyrénées, visant à démon­trer l’i­nef­fi­ca­ci­té du contrôle des fron­tières par l’État (lire Ma semaine d’observation de l’info, mer­cre­di 20 jan­vier 2021).
Les deux jeunes mili­tants avaient été condam­nés à 4 000 euros et une peine de quatre mois de pri­son avec sur­sis pour Jérémie Piano, et à 3 000 euros d’amende et deux mois de pri­son avec sur­sis pour Thaïs d’Escufon.

Jérémie Piano Thaïs Escufon

Mardi 20 septembre 2022

Bayoux, Quatennens, Bouhafs, Coquerel, la NUPES, qui vou­laient don­ner des leçons d’in­té­gri­té et d’exem­pla­ri­té à la France entière, est rat­tra­pée par plu­sieurs affaires de vio­lences sexuelles qui viennent un peu mettre à mal notam­ment le grand patron Jean-Luc Mélenchon.
Si toutes ces affaires ter­nissent nota­ble­ment l’i­mage de la coa­li­tion de gauche, c’est par­ti­cu­liè­re­ment la France Insoumise qui est sous la lumière des pro­jec­teurs. Suite à l’af­faire concer­nant son dépu­té Adrien Quattenens, le lea­der trots­kiste s’est en effet fen­du d’un com­mu­ni­qué, qui, au lieu d’a­pai­ser la situa­tion, n’a fait que ravi­ver les flammes qui cou­vaient. En accor­dant toute sa confiance au jeune homme sans accor­der la moindre empa­thie pour la com­pagne de celui-ci, Jean-Luc Mélenchon est main­te­nant la cible de toutes les cri­tiques de droite comme de gauche.
Élisabeth Borne, Aurore Bergé, Marine Le Pen, Sandrine Rousseau, toutes ces femmes poli­tiques y sont allées de leur cou­plet pour dénon­cer ce qu’on peut appe­ler ici la « mufle­rie » du patron de LFI.
Juste retour de mani­velle pour celui qui fait la pro­mo­tion d’un islam dont on sait que le res­pect dû aux femmes n’est pas le pre­mier des préceptes.Violences aux femmes - Nupes

Mercredi 21 septembre 2022

Dans son dis­cours à la nation, le pré­sident russe Vladimir Poutine a annon­cé une « mobi­li­sa­tion par­tielle » en Russie, à savoir la convo­ca­tion des citoyens actuel­le­ment en « réserve » de l’armée de Russie. L’annonce concerne 300 000 réser­vistes.
Ces ren­forts seront déployés pour conso­li­der et contrô­ler les lignes arrières, le long d’une ligne de front qui s’étend sur plus de 1 000 kilo­mètres dans le sud et l’est de l’Ukraine.
« Nous uti­li­se­rons cer­tai­ne­ment tous les moyens à notre dis­po­si­tion pour pro­té­ger l’intégrité ter­ri­to­riale de notre patrie, notre indé­pen­dance, notre sou­ve­rai­ne­té », a éga­le­ment affir­mé le pré­sident russe. « Ce n’est pas du bluff », a‑t-il mis en garde, après avoir accu­sé l’Occident de vou­loir détruire la Russie et de sou­hai­ter sa dés­in­té­gra­tion.
Ce qu’a jus­te­ment avoué la pré­si­dente de la Commission euro­péenne, Ursula von der Leyen. En effet, elle a décla­ré à Strasbourg qu” « il ne fal­lait pas cher­cher l’apaisement ». Par cette décla­ra­tion, ce que j’a­vais déjà énon­cé la semaine der­nière, le men­songe ven­du aux opi­nions publiques euro­péennes selon lequel « l’Union euro­péenne, c’est la paix » s’effondre ! La véri­té là aus­si s’invite : les struc­tures oli­gar­chiques comme l’Union euro­péenne excitent la guerre, par des sanc­tions inutiles, qui ne font qu’enrichir les États-Unis et qui se retournent féro­ce­ment contre nous ; on entre­tient sans cesse le conflit et on pré­pare les nations du conti­nent euro­péen à un hiver de ration­ne­ment et d’effondrement éco­no­mique et social !Ursula von den Leyen - Vladimir Poutine

Jeudi 22 septembre 2022

LCI conti­nue de se moquer du monde !
La chaîne d’in­fo, réagis­sant aux décla­ra­tions de Poutine, et vou­lant se mon­trer bien infor­mée, a vou­lu illus­trer ses pro­pos sur les bombes nucléaires russes. Pour cela elle est allée récu­pé­rer des images sur Google. Très bien, sauf que… les images de bombes télé­char­gées sont issues du jeu vidéo Fallout 4.

Fallout_4 - Bombe nucléaire LCI - Menace nucléaire russe

Dans ce jeu vidéo, le « mini-nuke », qui res­semble à une cari­ca­ture de bombe, peut être por­té par un super-mutant kami­kaze.
Dans le monde réel, les armes nucléaires tac­tiques sont bien plus des­truc­trices. Elles sont des­ti­nées à avoir un impact pré­cis sur un ter­ri­toire et sont géné­ra­le­ment des ogives pla­cées dans des mis­siles d’une lon­gueur d’au moins 6 mètres.
Comment une chaîne dite « d’in­for­ma­tions » peut-elle encore être cré­dible après cela ? Je rap­pelle que celle-ci a déjà été épin­glée il y a peu pour avoir sou­te­nu qu’une mani­fes­ta­tion pari­sienne n’a­vait jamais eu lieu, que ce n’é­tait qu’une inven­tion russe… LCI va rejoindre dans les « fakes chan­nel », sa consœur France 2, qui avait pré­sen­té des che­mi­nées comme s’il s’a­gis­sait de mis­siles.
On est vrai­ment bien infor­mé en France !

France_2 confond cheminées bombes russes

La rédac­tion de France 2 pré­sente ses excuses après « une fâcheuse erreur » dans un repor­tage dédié à l’Ukraine [source]

Vendredi 23 septembre 2022

La Commission euro­péenne en fla­grant délit d’en­trisme reli­gieux à pro­pos de l’Islam.
Une affiche du pro­gramme ERASMUS (pro­gramme d’é­change d’é­tu­diants entre les éta­blis­se­ments sco­laires), estam­pillé Commission euro­péenne, a été pré­sen­tée le 21 sep­tembre et mon­trait une petite fille voi­lée en train de sou­rire. Ce qui a sus­ci­té en France quelques réac­tions au sein de la droite.
Au Rassemblement natio­nal (RN) par exemple, Marine Le Pen s’in­ter­roge dans un tweet : « Voiler les petites filles, c’est ça, les valeurs de l’Union euro­péenne ? Ce sera sans nous et même, contre nous ! »

Samedi 24 septembre 2022

Manifestations après la déci­sion de Poutine de pro­cé­der à une mobi­li­sa­tion par­tielle. Les médias jubilent de voir tant de répres­sion dans la Russie qu’ils exècrent.
BFM : 38 villes, près de 1400 arres­ta­tions… La mobi­li­sa­tion par­tielle sou­lève des mani­fes­ta­tions en Russie.
20 minutes : Guerre en Ukraine : Plus de 1.300 arres­ta­tions dans des mani­fes­ta­tions anti­mo­bi­li­sa­tion en Russie.
France Info : En Russie, plus de 1 000 per­sonnes ont été arrê­tées lors de mani­fes­ta­tions, selon une ONG, mer­cre­di 21 sep­tembre.
Le Parisien : Manifestations contre la guerre en Russie : plus de 1 300 mani­fes­tants inter­pel­lés dans tout le pays.
Euronews : Manifestations en Russie contre la mobi­li­sa­tion : plus de 1 000 arres­ta­tions (ONG).
Pour mémoire en France, le 3 jan­vier 2019 :
France-info : « …C’est un record dans le cadre d’un mou­ve­ment social, il y a eu plus de 4 570 per­sonnes gar­dées à vue dans toute la France : 1 567 à Paris et 3 003 ailleurs. Parmi elles, 3 747 ont don­né lieu à une réponse pénale. En un mois, 697 per­sonnes ont été jugées en com­pa­ru­tion immé­diate. »
La paille et la poutre ?Répression police - Gilets Jaunes

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain…
Patrice LEMAÎTRE

Les articles du même auteur

Patrice Lemaître

1 commentaire

  1. Très utile com­pa­rai­son entre France et Russie en termes de nombre de gar­dés à vue. Cela méri­tait d’être rap­pe­lé. La révolte jaune serait 3 fois plus grave pour le Pouvoir qu’une qua­­si-guerre avec un pays voisin !

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *