AstraZeneca, le gâchis ! Oui, mais pour qui ?

23 avril 2021 | 2 Commentaires 


Malgré la fâcheuse pro­mo­tion du vac­cin AstraZeneca par Nice Matin (lire S’il vous plaît, don­nez une chance aux vac­cins ! du 26 février 2021), ce vac­cin, ou plu­tôt cette potion ne fait pas recette. À tel point que la pre­mière séance de vac­ci­na­tion de masse à Nice fut un échec total pour ses organisateurs :

Vaccinodrome fermé à Nice faute de candidats

Capture d’é­cran

Il est inté­res­sant de lire les avis sur ce flop total. Maladresse, délais trop courts, « AstraZeneca-bashing » (sic), etc. Mais le som­met est atteint par le pro­mo­teur local du pro­duit qui parle d’un gâchis :

Nice-Matin 22 avril 2021 - Astrazeneca

Mais quel gâchis ?

Nice Matin pense-t-il :
• aux 32 morts et aux 79 throm­boses attri­bués à cette potion en Grande Bretagne (The US Sun)
• 4 décès de plus et aux 9 nou­veaux cas de throm­boses en France (Le Figaro)
• aux morts en Australie (US News)
• aux 5 morts en Corée (VideoPress)
• à la sus­pen­sion de ce vac­cin mor­tel (qui a dû chan­ger de nom en catas­trophe, mais en vain) par la Thaïlande, le Danemark, la Bulgarie, le chef des sapeurs-pom­piers de Marseille, etc.

Quel gâchis en effet, tous ces morts !

D’autant qu’il est aisé d’i­ma­gi­ner que le nombre de mort est bien supé­rieur aux chiffres publiés compte tenu de la com­pli­ci­té de l’ap­pa­reil d’État, des médias et des corps consti­tués (notam­ment l’Ordre des méde­cins) qui suivent le sillage tra­cé par Macron, lui-même dans l’o­bé­dience des lob­bies de Bruxelles (lire Détrompez vous : Macron gère TRÈS BIEN la crise du 11 mai 2020). Le voile se dis­sipe à pré­sent sur toutes ces com­pli­ci­tés puisque l’on sait que le pro­jet de pas­se­port sani­taire est en lisse depuis des années.

Mais pour cette presse inféo­dée, le gâchis dont il est ques­tion ne porte pas sur ces morts, consi­dé­rés comme des dégâts col­la­té­raux, mais sur les dosettes per­dues ! Voilà le pro­blème pour nos diri­geants : les doses une fois sor­ties de la chaîne du froid et non injec­tées fini­ront à la pou­belle. Quel gâchis ! C’est un peu comme si vous vous lamen­tiez de la des­truc­tion de l’a­vion après un crash, sans aucune consi­dé­ra­tion pour les pas­sa­gers morts. C’est vrai que ça coûte cher un avion. Mais ici le coût de pro­duc­tion est très faible puis­qu’on ne jette fina­le­ment que des petites fioles de verre, qui de toutes façons ter­minent à la poubelle.

Les dégâts sont financiers, voilà tout

Pas tant pour AstraZeneca qui sera payé pour ces dosettes mais les com­mandes vont chu­ter au béné­fice des concur­rents. On y est. Le ban et l’ar­rière-ban de la Bien Pensance sont appe­lés à la rescousse.Nice-Matin - 26 février 2021 - Chance vaccin

« Sans AstraZeneca, l’ob­jec­tif de 60 % de vac­ci­nés en sep­tembre ne sera pas atteint. » Et c’est un méde­cin qui dit cela. Comprenez : oui, il y a des morts, mais ce sont des dégâts col­la­té­raux néces­saires à l’ob­jec­tif fixé. Combien a‑t-il tou­ché en sous-main de la part des labos ?

Et puis voi­là qu’il nous faut réap­prendre que « le risque zéro n’existe pas ». Et si on cal­cule bien, nous explique-t-on doc­te­ment, les morts à la suite du vac­cin sont dans la norme : quelques nièmes de pourcent, pas de quoi arrê­ter le plan de vac­ci­na­tion obli­ga­toire. Oui mais, les morts du virus ne repré­sentent éga­le­ment que quelques nièmes de pourcent. De sorte que l’on ne sait plus très bien si l’on a plus de chance de mou­rir non vac­ci­né ou vacciné !

La culture du risque, c’est bon pour les vac­cins, mais ce n’est pas bon pour les virus (à ce pro­pos lire notre article du 11 octobre 2020). D’un côté il nous faut admettre de mou­rir vac­ci­né, et de l’autre il ne faut pas même prendre le risque de pique-niquer sur la plage.

Ces inco­hé­rences et ce mépris cachent un même objec­tif : il faut soi­gner le cours en bourse.

Georges Gourdin


Bonus de la rédac­tion : vu sur face­book, avec un autre style :

Vous vou­lez qu’on se marre un peu ? Bon je vais faire un petit conden­sé des infos sur la vac­ci­na­tion parue cette…

Publiée par Christophe Khider sur Jeudi 22 avril 2021

2 Commentaires 

  1. Pour moi ce vac­cin est un crime contre l’humanité

    Répondre
  2. Nice Matin était déjà un tor­chon mais main­te­nant c’est un tor­chon san­gui­no­lant. Et ce trou­peau de bons à rien touche des sub­ven­tions du Peuple sans son consen­te­ment libre et éclai­ré, tout comme ces vac­cins de la mort. La chute sera rude pour tous les collabos !

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

2 + 5 =