La CGT a le cul entre deux chaises

27 juillet 2021 | 1 com­men­taire

Nous écri­vions dans notre article du 19 juillet inti­tu­lé Macron ne peut plus comp­ter sur la com­pli­ci­té des syn­di­cats : « La CGT condamne le plan de vac­ci­na­tion obli­ga­toire, même si le dis­cours reste avant tout quan­ti­ta­tif » en nous appuyant sur un tract de la CGT Santé qui sti­pule qu”« impo­ser la vac­ci­na­tion contre le Covid-19 aux per­son­nels soi­gnants serait une déci­sion auto­ri­taire et irres­pon­sable. »

Sans condam­ner fer­me­ment l’an­nonce par le Président Macron du licen­cie­ment des per­son­nels soin­gants qui refu­se­raient de se faire vac­ci­ner, la CGT avance tout dou­ce­ment vers le refus du pass sani­taire. Mais c’est encore ambi­gu puisque ce com­mu­ni­qué recon­nait qu”« une vac­ci­na­tion mas­sive est néces­saire pour com­battre cette pan­dé­mie ».

Donc la CGT voit une pan­dé­mie là où les décès res­tent infé­rieurs à 0,001% et touchent des per­sonnes vul­né­rables. Donc elle par­ti­cipe au nar­ra­tif concoc­té par Big Pharma pour une vac­ci­na­tion de masse qu’elle approuve. En ce sens elle appa­raît osten­si­ble­ment comme un allié du Pouvoir dans cette opé­ra­tion de vac­ci­na­tion de masse qui condui­ra au pas­se­port numérique.

Probablement pous­sée par une base moins com­plai­sante avec le Pouvoir, la CGT « appelle les salarié·es à par­ti­ci­per aux mobi­li­sa­tions esti­vales et aux appels à la grève dans les entre­prises pour y por­ter des reven­di­ca­tions claires : Non au Pass Sanitaire, Oui à la levée des bre­vets des vac­cins et à la recons­truc­tion de l’Hôpital Public, Non aux réformes des Retraites et de l’Assurance-chômage ».

Le pas­se­port numé­rique, qui est des­ti­né à deve­nir la clé de voûte d’un régime dic­ta­to­rial en deve­nir, est ain­si relé­gué au même niveau que les sem­pi­ter­nelles reven­di­ca­tions sociales sur la réforme de l’hô­pi­tal public ou des retraites. On ne se refait pas.

Pour conclure la CGT 06 botte en touche et donne ren­dez-vous pour une « grande jour­née de grève inter­pro­fes­sion­nelle et inter­syn­di­cale » le… mar­di 5 octobre 2021. D’ici là toutes les lois liber­ti­cides auront été votées et mises en place. C’est pour­tant bien main­te­nant que les per­son­nels soi­gnants et les sala­riés des grandes entre­prises ont besoin d’un appui net et déter­mi­né puis­qu’ils sont mena­cés de licen­cie­ment en cas de refus de la vaccination.

La cen­trale syn­di­cale ne pour­ra plus lou­voyer long­temps. L’heure de la Vérité approche pour tout le monde.

Georges Gourdin

1 commentaire

  1. Avec la CGT si tu veux être un esclave alors prends ta carte. CGT = BFM Chiottes !

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

56 +  = 64