Éric Ciotti se déballonne

par | 3 jan­vier 2022 | 7 Commentaires 

Invité du Grand Jury de RTL ce dimanche 2 jan­vier 2022, Éric Ciotti s’est effor­cé de gom­mer tout ce qui le sépa­rait de Valérie Pécresse et de se confor­mer au Politiquement Correct (vidéo ci-dessous).

Morceaux choi­sis :

• Passe vac­ci­nal : Je vote­rai Pour. J’ai voté pour le passe sani­taire.
• Vaccin : C’est aujourd’­hui démon­tré, il pro­tège. Plus loin : Le vac­cin pro­tège.
• Complotistes : Je m’é­rige avec beau­coup de force contre les théo­ries com­plo­tistes.
• Liberté vac­ci­nale : On n’a pas le droit de mettre en péril la san­té des gens.
• Masque : J’appelle à la géné­ra­li­sa­tion du masque FFP2. On va y venir. Éric Ciotti se dit favo­rable au port du masque en exté­rieur et ne s’op­pose pas au port du masque à par­tir de 6 ans. En tout il se fie aux « auto­ri­tés sani­taires ».
• Agnès Byzin : J’ai du res­pect per­son­nel pour Agnès Buzyn.
• Politique : Je veux que les idées de droite pèsent dans cette campagne.

Éric Ciotti se plie radi­ca­le­ment au Politiquement Correct et se pré­pare à appar­te­nir au gou­ver­ne­ment de Valérie Pécresse, qu’il voit pré­si­dente, puis­qu’il se dit loyal.

Mais alors Éric Ciotti est loyal envers Qui ?

Affirmer que les « vac­cins » actuels pro­tègent, est un men­songe que les méde­cins dénoncent à pré­sent.
Et de quoi pro­tège le masque, qu’il soit chi­rur­gi­cal ou FFP2 ? D’un variant Omicron, guère plus viru­lent qu’une grippe sai­son­nière. Pire : Éric Ciotti ne voit pas de pro­blème à faire por­ter le masque par des enfants de 6 ans.

Pendant qu’Éric Ciotti relayait les consignes édic­tées dans les arcanes du Pouvoir en place à Bruxelles, Michel Onfray de son côté expli­quait sur CNews que rien ne chan­ge­rait entre Macron et Pécresse, et donc entre Macron et Ciotti.

Éric Ciotti est donc loyal envers l’oligarchie en place à Bruxelles

Le rôle qui lui est assi­gné est de siphon­ner les voix dites « de droite » pour les empê­cher d’al­ler vers d’autres can­di­dats sou­ve­rai­nistes. Ce scé­na­rio bien hui­lé fonc­tionne à mer­veille. Ciotti y prend sa part.

Massimo Luce


Source : Le Grand Jury du 2 jan­vier 2022


Petit rap­pel : Éric Ciotti, ancien assis­tant par­le­men­taire de Christian Estrosi, a long­temps employé (entre 2007 et 2017) son ex-épouse Caroline Magne (divor­cée depuis) comme sa col­la­bo­ra­trice par­le­men­taire. Chacun sait ce que cela a coû­té à François Fillon.

7 Commentaires 

  1. Il fal­lait s’en dou­ter. Un LR peut en cacher un autre. Ciotti s’é­tait bien caché der­rière Pécresse. Ces gens ne sont pas de la vraie droite ; ils sont de la droite ventre mou, tout à fait UMPS comme se plai­sait à le dire M. Le Pen il y a quelques années. On a froid dans le dos de se dire : vaut-il mieux Pécresse que Macron ?

    Répondre
  2. Il a déjà oublié son score de la pri­maire qui lui don­nait une cer­taine légi­ti­mi­té.
    Il devrait rejoindre Zemmour, mais c’est un faible et il applique la méthode Estrosi : lécher les bottes au lieu de pous­ser ses convic­tions.
    Le détail concer­nant son ex-épouse est crous­tillant
    et consti­tue une piste inté­res­sante pour faire explo­ser Pécresse.…

    Répondre
  3. maaiiiis, Ciotti tou­jours fidèle à lui même, ce n’est pas nou­veau qu’il retourne tout le temps sa veste, il va où le vent le porte, comme on dit, c’est ça les politiciens.

    Répondre
  4. Il fait tout faux : c’est avec le pro­jet d’Eric Zemmour qu’il est arri­vé en tête de la pri­maire L.R.
    Ceux qui ont raté l’exa­men, les Bertrand et consorts, se sont ligués contre lui et à ma grande décep­tion il s’allonge
    Tant pis ! Je pense que Pécresse n’est pas le bon che­val car sa mise en avant n’est pas le fait des Français mais d’un groupe de par­ti­sans L.R. !!

    Répondre
  5. Sincèrement, je prie pour que Pécresse ne passe pas car c’est la même que Macron . De cette manière cela don­ne­rait une superbe leçon à Ciotti le traître à lui-même.
    Zemmour n’a pas besoin de ce filou.

    Répondre
  6. Fidèle à la com­pa­gnie des félons, comme ses copains Estrosi et Falco – Ne pas oublier !

    Répondre
  7. Ciotti fait ce tour de passe depuis les muni­ci­pales de Nice.
    Comme dirait Angéla Merkel dans le film « Jeff Tuche Président » : « Il nous a bien nikés. »
    Aux pré­si­den­tielles il fait pareil.
    Méfiez vous, RN et Zemmour, d un sou­tien de Ciotti : le ser­pent mord plu­sieurs fois !

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.