Au Palais des Victoires de Cannes, Zemmour joue gagnant et smashe !

par | 23 jan­vier 2022 | 4 Commentaires 

Cannes, le 22 jan­vier. Mieux qu’en son célé­bris­sime Palais des Festivals, c’est au Palais des Victoires de Cannes que Zemmour, l’o­li­vier ber­bère, a ache­vé son périple médi­ter­ra­néen. Devant une salle comble de 3 500 places, dédiée habi­tuel­le­ment au vol­ley-ball, spé­cia­li­té can­noise avec le cinéma :

Cannes - Palais des Victoires

Éric Zemmour sert gagnant et smashe !

En chauf­feurs de salle, tour à tour et dans l’ordre de pré­séance des prises de guerre zem­mou­riennes, sont mon­tés au filet :
Laurence Trochu en faire valoir fémi­nin,
• l’ex Les Républicains Guillaume Peltier,
• l’ex Rassemblement National Jérôme Rivière
• l’ex-can­di­dat aux Présidentielles de 2007 Philippe de Villiers, pour finir par
• l’ex-proche du RN et élec­tron libre Gilbert Collard,

Gilbert Collard - Éric Zemmour - Cannes - 22 janvier 2022

L’ambianceur Gilbert a su gal­va­ni­ser le public de son humour de robe

Bien sûr, Éric Zemmour a ensuite décli­né son pro­gramme bien connu de tout le monde aujourd’­hui. Villepinte devait être le grand tour­nant dans sa cam­pagne, ce fut Cannes qu’il décla­ra comme mee­ting his­to­rique pour la pos­té­ri­té. Le pro­chain pren­dra sans doute le relais de celui qui res­te­ra dans l’Histoire. Ça chauffe la salle entiè­re­ment vouée à la cause du sau­veur charismatique.

« On est chez nous ! Zemmour Président ! »

Zemmour Cannes - Palais des Victoires - 22 janvier 2022 (2)

Ils veulent m’empêcher de me pré­sen­ter : BEN VOYONS !

Il y aura un grand moment d’é­mo­tion quand Éric Zemmour pré­sen­te­ra à la salle Monsieur Patrick Jardin, père d’une vic­time du Bataclan. Sans doute pour démi­ner la polé­mique qu’il avait sus­ci­tée en allant y com­mé­mo­rer le triste anni­ver­saire le 13 novembre. Zemmour est pour la per­pé­tui­té, mais à per­pette ! Pas cette minable peine de 30 ans pré­ten­du­ment incompressible.

L’essentiel du thème à rete­nir de cette soi­rée est cette volon­té de réus­sir la grande union des droites, le pla­teau des ral­liés du jour devant ser­vir de modèle à suivre. Même Gilbert Collard a décla­ré que son ex-amie Marine Le Pen devra en faire de même.

Alors que ces sup­por­ters zem­mou­riens étaient res­tés plus de mille à l’ex­té­rieur sans pou­voir accé­der aux gradins…

Zemmour Cannes - Palais des Victoires - 22 janvier 2022 (3)

Une queue inter­mi­nable pour suivre Zemmour aux Victoires

…dans le même temps, plus au nord, Anne Hidalgo tenait elle aus­si mee­ting à domi­cile, à Aubervilliers la ville rouge.Anne Hidalgo - Aubervilliers - 22 janvier 2022
Les afi­cio­na­dos d’Hidalgo ont eu plus de chance. Dans la salle de 1 500 places, tout le monde a pu entrer.

Marcel Vandenberghe


Observation : dans cette France si répu­bli­caine et si démo­cra­tique de 2022, Anne Hidalgo se targue d’a­voir déjà obte­nu plus de 800 signa­tures de maires tan­dis que Zemmour peine à atteindre le seuil des 500.

Les articles du même auteur

Marcel Vandenberghe

4 Commentaires 

  1. Un pays qui s’ins­talle dans le chaos pro­vo­qué par les hautes élites (le groupe Bilderberg ou Tavistock, ins­ti­tut mon­dial du men­tal à l’o­ri­gine de la mani­pu­la­tion de masse) puis l’ar­ri­vée d’un homme pro­vi­den­tiel, ça ne vous rap­pelle rien ? et les médias tra­di­tion­nels qui font sem­blant d’être contre pour ame­ner encore plus d’é­lec­teurs à Zemmour.
    Bien enten­du Macron n’est qu’un sous-fifre.
    Deux pos­si­bi­li­tés s’offrent à nous :
    – l’ins­tal­la­tion d’un couvre-feu avec méthodes d’in­ti­mi­da­tion pour arri­ver à cette situa­tion qui annu­le­ra élec­tion pré­si­den­tielle
    – ou Zemmour,
    tout ça diri­gé de là-haut par Tavistock géré finan­ciè­re­ment par Rothschild et Rockefeller. Décidément il faut tout chan­ger et c’est pos­sible, les gens bougent de par­tout et la Résistance s’or­ga­nise, la Lumière poin­te­ra le bout de son nez, un moment his­to­rique arrive.

    Répondre
  2. J’y étais ! Super ambiance. Grandiose !
    Mal orga­ni­sé, par contre : agents de sécu­ri­té en nombre insuf­fi­sant pour le fil­trage de 4 000 per­sonnes ! D’où d’interminables heures de queue. Dommage.

    Répondre
  3. Les socia­listes, c’est la des­truc­tion d’une nation et de son peuple. Et rien d’autre.
    CELUI QUI LUTTE POUR LA SURVIE DE SA NATION NE TRANSGRESSE AUCUN DROIT. NAPOLÉON BONAPARTE

    Répondre
  4. Comme pro­mis : avec un léger retard, Nuremberg 2 va être mis en route dans les jours à venir … Devinez qui leur a mis les bâtons dans les roues pour le retar­der le plus pos­sible ?
    Reiner FUELLMICH tra­duit en fran­çais ICI

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

soixante-dix six − soixante sept =