Philippe Vardon dit « Non au passe vaccinal »

par | 29 jan­vier 2022 | 2 Commentaires 

Le Rassemblement National a longtemps tenu une position ambigüe sur la « vaccination »

Marine Le Pen se targue d’a­voir sui­vi le pro­gramme des deux pre­mières injec­tions. Elle ne dit pas si elle est allée se faire injec­ter une troi­sième fois la potion magique de Big Pharma. En outre elle s’ex­hibe sans rete­nue avec le masque réglementaire.

Marine Le Pen - Masque - Assemblee nationale - 1er avril 2021
Il est vrai qu’elle s’est oppo­sée à la vac­ci­na­tion obli­ga­toire (lire Passe vac­ci­nal : Macron et sa clique se défaussent de leurs res­pon­sa­bi­li­tés du 7 jan­vier 2022), mais… tout en s’y soumettant.

Le pas­sage du passe dit sani­taire au passe dit vac­ci­nal a encore fait mon­ter la grogne dans les rangs de son par­ti dont les mili­tants observent la mon­tée en puis­sance du dis­si­dent Philippot qui capi­ta­lise sur une posi­tion anti-vaxx très affir­mée dès le début de cette manipulation.

C’en était trop pour Philippe Vardon qui a sou­hai­té s’af­fi­cher clai­re­ment anti-passe vaccinal.

Peut-on attendre à pré­sent du par­ti de Marine Le Pen la condam­na­tion totale de la mas­ca­rade covi­dienne ? L’arrêt immé­diat de toute injec­tion expé­ri­men­tale ? Notamment et sine die auprès des enfants ? Et pour­quoi pas l’ou­ver­ture de pour­suites judi­ciaires à l’en­contre des fomen­teurs et des col­la­bo­ra­teurs de ce plan eugé­niste ? notam­ment à l’en­contre des per­sonnes qui ont osé inter­dire l’hydroxychloroquine.

Il n’est jamais trop tard pour bien faire, mais peut mieux faire

Massimo Luce

P.S.: Éric Ciotti, qui a voté le passe vac­ci­nal, a été tes­té récem­ment posi­tif au Covid. Est-il encore capable de s’in­ter­ro­ger sur l’ob­jec­tif de cette « vac­ci­na­tion pour tous » ?

Les articles du même auteur

Massimo Luce

2 Commentaires 

  1. Éric Ciotti, qui a voté le passe vac­ci­nal, a été tes­té récem­ment posi­tif au Covid. Est-il encore capable de s’interroger sur l’objectif de cette « vac­ci­na­tion pour tous »” ?
    Ciotti, comme toute la caste poli­ti­cienne, rend des comptes D’ABORD aux lob­bies finan­ciers ou maçon­niques qui les ont mis en place.
    Les élec­teurs ne servent qu’une fois tous les 4–5 ans pour jus­ti­fier la mas­ca­rade démo­cra­tique, et encore ! le comp­tage des bul­le­tins est truqué.

    Répondre
  2. Eric Ciotti est nain, un nainculé

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

− un = sept