Faut-il louer les villas des oligarques russes aux oligarques ukrainiens ?

par | 4 mai 2022 | Aucun com­men­taire

Est-ce par malice que Nice-Matin titre aujourd’­hui à la une ?
Saint-Jean-Cap-Ferrat : Des dépu­tés ukrai­niens en exil – Saint-Tropez : La vil­la d’un oli­garque russe gelée

Alors que la France sai­sit les biens immo­bi­liers des oli­garques russes — en dehors de toute règle de droit — elle accueille à bras ouverts les réfu­giés ukrai­niens avec l’ap­pui de l’État :

Accueil Ukrainiens - Gouvernement français

Le gou­ver­ne­ment aver­tit tou­te­fois qu’il ne cau­tionne pas la « traitre des êtres humains » bien qu’il ferme les yeux sur la GPA bien orches­trée par plu­sieurs orga­nismes ukrainiens.

Bref : Welcome Refugees !

Les habi­tants de la Côte d’Azur ont remar­qué la pré­sence de plus en plus visible de grosses limou­sines imma­tri­cu­lées en Ukraine. Il faut bien accueillir tous ces gens-là. Où les loger ? puisque nous avons déjà sur le dos : les Syriens, les Libyens, les Afghans, les Serbes (tous les pays où l’OTAN est en guerre) plus les popu­la­tions plé­tho­riques africaines.

Notre quo­ti­dien régio­nal nous apporte une amorce de solu­tion : héber­ger les Ukrainiens dans les vil­las réqui­si­tion­nées des Russes.

Nice-Matin - 4 mai 2022 - Villas oligarques ukrainiers russes Nice-Matin - 4 mai 2022 - Villas oligarques ukrainiens russes

Les deux pages inté­rieures sont posi­tion­nées en face à face pour mieux sus­ci­ter le rap­pro­che­ment entre l’offre et la demande.

N’oublions pas que ces richis­simes rési­dents entre­tiennent une bonne part de l’é­co­no­mie locale : jar­di­niers, arti­sans, fleu­ristes, agents de sécu­ri­té, trai­teurs et res­tau­ra­teurs, gara­gistes, coif­feurs, agents immo­bi­liers, etc.

Ces biens se dégraderont s’ils ne sont pas entretenus et surveillés

Il est facile de décré­ter que l’on réqui­si­tionne les vil­las des Russes. Mais après, on en fait quoi ? Sans par­ler des yachts ou des héli­co­ptères ! Les frais de main­te­nance ne sont pas à la por­tée de ces « emmer­deurs » de Français. L’État, nou­veau pro­prié­taire, doit donc trou­ver d’autres oli­garques pour rem­pla­cer les oli­garques ban­nis. Les oli­garques fran­çais ? Il y a bien long­temps que les for­tunes fran­çaises se sont éva­dées dans les para­dis fis­caux. Emmanuel Macron, le pre­mier, ne conserve en France que le mini­mum syn­di­cal, 500 000 euros, tout le reste est plan­qué dans les para­dis fis­caux. Macron déclare 500 000 euros de patri­moine : et le reste, il est où ?

Louer ces grandes vil­las vides aux oli­garques ukrai­niens qui fuient leur pays — tan­dis qu’ils invitent à y envoyer des mer­ce­naires — consti­tue une très bonne idée : Gagnant-Gagnant, Win-Win !

Massimo Luce

Les articles du même auteur

Massimo Luce

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

+ soixante-dix un = soixante-dix deux