Le port du masque n’est plus obligatoire dans les transports en commun, mais…

par | 16 mai 2022 | 5 Commentaires 

Fin de l’obligation de port du masque dans les transports en commun

Le ministre des soli­da­ri­tés de la san­té a décla­ré le 11 mai 2022 que le port du masque ne sera plus obli­ga­toire dans les trans­ports en com­mun à par­tir du 16 mai 2022.
La page sera mise à jour après la publi­ca­tion du texte modi­fi­ca­teur au Journal officiel.

Mais…

… pour ne pas perdre la face, nos diri­geants nous expliquent : « L’avenir nous dira si la levée du port du masque obli­ga­toire dans les trans­ports en com­mun à pro­vo­qué un rebond épi­dé­mique. Mais le mieux, pour l’é­vi­ter, et encore une fois pour pro­té­ger les autres, reste de le conser­ver. »
Engagée depuis le début dans ce qui n’est qu’une mani­pu­la­tion des­ti­née à nous impo­ser le pas­se­port sani­taire puis numé­rique, la classe diri­geante doit affron­ter la Vérité qui finit par jaillir de toutes parts :

La pan­dé­mie de la Covid n’est pas plus dan­ge­reuse qu’une grippe sai­son­nière, voire moins, les vac­cins ne sont pas des vac­cins. Au contraire ils déclenchent une mul­ti­tude d’ef­fets secon­daires graves et par­fois mor­tels. Le masque n’a jamais ser­vi à quoi que ce soit, si ce n’est habi­tuer les gens à se soumettre.

Masque Obéissance
Mais cela nos diri­geants arro­gants et sûrs d’eux-mêmes ne l’a­voue­ront jamais. Olivier Véran per­siste dans l’embrouille. Le masque n’est plus exi­gé mais « en même temps », il est recom­man­dé : « Le port du masque reste recom­man­dé. Évidemment qu’il faut le main­te­nir dans les trans­ports en com­mun, mais pour ça, il faut que les citoyens soient acteurs de leur san­té. » « Les citoyens soient acteurs de leur san­té » ? … Avec la vac­ci­na­tion obligatoire ? 😟

Le climat de peur doit être maintenu

Car c’est ain­si qu’« ils » nous gouvernent.

Massimo Luce


Lire éga­le­ment :
Niçois, ayez peur ! du 18 août 2020
• Covid : n’ayez pas peur ! 4 jan­vier 2021
• N’ayez plus peur ! C’est la peur qui rend malade du 2 mai 2021

NDLR : image d’illus­tra­tion à la une

5 Commentaires 

  1. Un jour l’HOMME se dit : « Et s’ils se trom­paient ? » et bru­ta­le­ment il entre­vit un début de sa res­pon­sa­bi­li­té…
    Courage ! La révo­lu­tion, c’est vous et rien que vous, pour le peu que vous vou­liez voir et ne plus vous conten­ter d’o­pi­ner du chef à chaque parole d’é­van­gile dont ils vous abreuvent…

    Journal de guerre N° 33 (J + 82) – https://wp.me/p4Im0Q-5zD – 17/​05/​2022 –
    Le piège poli­tique : dési­gner Mélenchon, dès main­te­nant et avant les légis­la­tives, pre­mier ministre….. ! Cela s’appellerait « cou­per l’herbe sous les pieds du bour­rin ¯ (fût-il bien chaus­sé). Doc des curio­si­tés à deman­der « le miracle démo­cra­tique existe ».

    Répondre
  2. Tout cela consti­tue le par­cours obli­gé vers le « nou­vel ordre mon­dial » théo­ri­sé par Yuval Noah Harari, « le pen­seur le plus impor­tant du monde », selon les médias (https://fr.wikipedia.org/wiki/Yuval_Noah_Harari). Ses écrits prô­nant le pira­tage des humains, la sur­veillance de masse et le contrôle des popu­la­tions font froid dans le dos.
    Quand on sait que ce fou furieux a l’oreille atten­tive de gens comme Mark Zuckerberg, Barak Obama, Bill Gates, Angela Merkel, Christine Lagarde, Emmanuel Macron et Klaus Schwab, le maître de Davos dont il serait le conseiller prin­ci­pal, on peut craindre le pire pour notre avenir.

    Répondre
    • André, je par­tage tota­le­ment ta syn­thèse.
      Yuval nous annonce sans détour notre ave­nir.
      C’est dur à ava­ler car nous ne sommes pas dans la bonne « caste ».
      C’est comme le rêve du Moyen-Âge pour les enfants. Lorsqu’on pose la ques­tion, beau­coup répondent : « J’aurais vou­lu vivre au Moyen-Âge ! »
      Aucun ne pré­cise que c’est parce qu’ils pensent aux che­va­liers, aux sei­gneurs.
      Alors que la misère sociale était la réa­li­té de 98% de la popu­la­tion.
      Yuval a la fran­chise de nous per­mettre de prendre conscience que nous sommes dans les 98%.

  3. A 100 % d’ac­cord avec cette ana­lyse ! Je me sens actrice de ma san­té mais n’ai jamais por­té la muse­lière avec convic­tion, seule­ment par obli­ga­tion ! Pendant ces deux ans, je n’ai jamais été sous emprise de la peur et dès le début, j’ai « reni­flé » l’ar­naque de cette soi-disante pan­dé­mie fina­le­ment pas plus dan­ge­reuse que la grippe sai­son­nière ! Je ne suis pas vac­ci­née, fort heu­reu­se­ment, j’ai 78 ans, je n’ai aucun trai­te­ment médi­cal et booste mon sys­tème immu­ni­taire depuis plu­sieurs années avec vita­mines, zinc et magne­sium. Je suis per­sua­dée que les vac­ci­nés dont le sys­tème immu­ni­taire est for­te­ment impac­té et fra­gi­li­sé, sont bien plus conta­gieux que les non vac­ci­nés !!
    MERCI de ce rap­pel, on se sent moins seul ! (bien noté les 3 autres articles sur la peur ! je dif­fuse dans mon entourage !)

    Répondre
  4. HISTORIA a sor­ti un numé­ro spé­cial sur la pro­pa­gande des NAZIS. Ils font exac­te­ment pareil et vous avez vu où cela nous a menés.

    L’Homme est capable du pire comme du meilleur. C’EST DANS LE PIRE QUIL EST LE MEILLEUR

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *