NFT ? À l’image de notre monde

par | 18 mai 2022 | Aucun com­men­taire

France 2, émis­sion Affaire conclue. Le grand public médu­sé découvre les NFT

Les NFT ?

Traduction : Non Fungible Token, com­prendre jeton non fon­gible (non inter­chan­geable) grâce à un code secret qui vous garan­tit son uni­ci­té sur la blo­ck­chain(1).

Une NFT peut s’ap­pli­quer à une œuvre d’art vir­tuelle, ven­due aux enchères sur la Toile, ou dans le Nuage, si vous préférez.

Revenons à France 2 et à son émis­sion Affaire conclue. Mise à prix de l’i­mage sur grand écran de l’« artiste numé­rique » Ted Chin : 500 euros. C’est une ache­teuse bro­can­teuse du Marché aux Puces de Saint Ouen qui rem­porte la bataille d’en­chères. Elle acquiert l’œuvre pour 3 250 euros.
Alors qu’une com­mode Louis XVI toute mar­que­tée ou une lampe Lalique peinent à faire quelques cen­taines d’euros.

Ted Chin - Œuvre art virtuelle

Sweet dream, l’œuvre oni­rique de Chin : un élé­phant qui nage sur un nuage. Rassurez-vous, sans dépen­ser un cen­time, voi­là l’œuvre sur votre écran. La seule dif­fé­rence pour vous, simple béo­tien, c’est que vous n’en pos­sé­dez pas la valeur non fongible.

Ici l’œuvre gra­tui­te­ment, c’est cadeau :Ted Chin - NFT - Sweet dream

Sinon, le jeton est à 3 250 euros

Depuis février 2022, il est désor­mais pos­sible pour les com­mis­saires-pri­seurs de vendre des NFT. À vos bit­coins et autres cryp­to-mon­naies, à vos écrans plats TXT, et par­cou­rez ce nou­veau mar­ché de l’art concep­tuel, il y a des for­tunes à faire. Une petite recherche sur Google Shopping et on trouve des pépites, atten­tion pas d’or, mais virtuelles.

NFT Google Shopping

On savait l’art contem­po­rain, donc concep­tuel, encore bête­ment pri­son­nier de la matière. La Côte d’Azur est riche de ces œuvres encore bas­se­ment maté­rielles qui gar­nissent nos villes. Ici à Nice sur le par­cours du tram ou encore ici à Cannes au fond de l’eau. Le béton, la fer­raille, la pierre, le plas­tique, tout ça c’est has been.

À présent tout est virtuel : votre identité numérique, la monnaie, l’art.

Je pense donc je suis. L’être. C’était dans un monde pal­pable qui dis­pa­raît pour un nou­veau monde vir­tua­li­sé. Aujourd’hui bien­ve­nue chez les ecto­plasmes. Vous n’en avez plus pour long­temps à avoir un corps de chair et d’os.

Enfin l’é­tape défi­ni­tive, l’œuvre abso­lue, totale, c’est le vide, le néant. L’être ou le néant. L’aboutissement de la phi­lo­so­phie de Sartre, cen­trée sur l’in­di­vi­du, ini­tiée par la Transcendance de l’Ego, on y est.

Michel Lebon

(1) Lire La « blo­ck­chain » pour nous déli­vrer de nos chaînes ? du 16 mars 2021

Sartre - Transcendance Ego

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

+ quatre-vingts = quatre-vingts huit