Dans sa mégalomanie, Macron veut endosser le costume de Churchill

par | 22 août 2022 | 6 Commentaires 

Super Macron a besoin de vous

Le 11 novembre 1918, le Père la Victoire Georges Clémenceau décla­rait à la Chambre et au Sénat :
 »… la France retrou­ve­rait sa place dans le monde pour pour­suivre sa course magni­fique dans l’in­fi­ni du pro­grès humain, autre­fois sol­dat de Dieu, aujourd’­hui sol­dat de l’hu­ma­ni­té, tou­jours sol­dat de l’i­déal ».
Voilà une décla­ra­tion qui pour­rait être du Macron pur jus. Tout y est. Dans cette même veine patrio­tique, c’est aujourd’­hui à Macron Va-t’en-guerre de reprendre le flam­beau des grands Hommes prompts à étour­dir le Peuple de leurs élans martiaux.Macron - Accepter payer prix liberté

Les Droits de l’Homme, l’État de droit, les valeurs de la République, la paix, bref, cet Homme incarne à lui tout seul les valeurs universelles.

Dans sa méga­lo­ma­nie, Macron (1m73, 70 kg) veut endos­ser le cos­tume de Churchill (1m68, 62kg) bien trop étroit pour lui

Churchill - Nothing but blood toil tears sweat

Français, vous vou­lez sau­ver l’Ukraine ? Voilà ce qui vous attend : du sang, de la sueur et des larmes. Et ce, évi­dem­ment, quoi qu’il en coûte.

En cinq ans de Macronie, on aura déjà tout accep­té : ébor­gne­ments des Gaulois réfrac­taires, assi­gna­tion à rési­dence, piquouze géné­ra­li­sée. Alors, quel que soit le prix du gasoil ou les pénu­ries de mou­tarde, la liber­té sera sa ligne directrice.

En vil­lé­gia­ture à Brégançon, Macron « jet set » déclare :

« Je pense à notre peuple auquel il fau­dra de la force d’âme pour regar­der en face le temps qui vient, résis­ter aux incer­ti­tudes, par­fois à la faci­li­té et à l’ad­ver­si­té et, unis, accep­ter de payer le prix de notre liber­té et de nos valeurs », a lan­cé le chef de l’État lors d’une céré­mo­nie pour le 78e anni­ver­saire de la libé­ra­tion de Bormes-les-Mimosas (Var) le 17 août 1944 [source BFMTV]

… et montre aus­si­tôt l’exemple. Voici Macron « jet ski » :

En même temps, pen­dant que vous vous ser­rez la cein­ture jus­qu’au der­nier cran, on s’a­donne à quelques loi­sirs dans nos pri­sons. Sans doute dans un sou­ci de réin­ser­tion, ces gens se forment aux rodéos urbains.

Ce pays est un scandale permanent

Jusqu’où va-t-on des­cendre, si nous ne sommes pas déjà au fond du trou ?

Michel Lebon

Les articles du même auteur

Michel Lebon

6 Commentaires 

  1. Soyez ras­su­rés, lui aus­si aura droit à son thé Deum (par­don, « dehors »), comme tout grand vain­queur. En atten­dant savou­rez celui de ce jour commémoratif !
    https://wp.me/p4Im0Q-5F6 – JdG N° 48 (J + 191) : il faut plus qu’un Te Deum pour récon­ci­lier les strates de la Nation ! Virez tous ces cor­­rom­­pus-salauds (y a beau­coup de bou­lot à faire aux écu­ries) −25÷08÷2022

    Répondre
  2. Ne vous lamen­tez pas ! Vous l’a­vez élu…

    Répondre
    • Tout a été tru­qué, si vous ne le savez pas, alors je vous plains.

  3. Je pense que Macron nous pré­pare à la guerre : des uni­tés polo­naises com­battent actuel­le­ment contre les forces russes. Non pas « à dis­tance » mais sur le ter­rain avec des véhi­cules et des hommes. Boris Karpov ce 22 août 2022 (RusRéinfo).

    Répondre
  4. « Je pense à notre peuple auquel il fau­dra de la force d’âme pour [ … ] accep­ter de payer le prix de notre liber­té et de nos valeurs ».
    Pour Macron, c’est clair : le prix à payer de notre liber­té, c’est l’a­ban­don de notre liber­té ! Le prix à payer de nos valeurs, c’est l’a­ban­don de nos valeurs.
    Il nous prend VRAIMENT pour des cons.

    Répondre
  5. L’humanité est dans le gouffre ou l’a­bîme depuis un moment. Le des­tin du monde est entre les mains de l’hu­ma­ni­té dans le règne de l’Homme éco­no­mique qui dirige tout. La valeur de l’être humain est sous-jacente à son compte en banque.
    Sur son lit de mort en 1992, B. Lievegoed, un sage hol­lan­dais a décla­ré une pro­phé­tie que l’on peut com­prendre depuis 2020 :
    « De 2020 à 2040 les gouffres de la Démonie vont s’ou­vrir et cela se sol­de­ra par des mil­lions de morts dans le monde ».
    Et jan­vier 2020, ça com­mence : trou­blant, n’est-ce pas !
    Derrière le voile des évé­ne­ments se jouent des com­bats pour la des­truc­tion de l’hu­ma­ni­té avec des alliés ter­restres comme de nom­breuses socié­tés secrètes qui les servent der­rière l’é­co­no­mie et le numé­rique qui asser­vissent l’hu­main et aliènent sa Liberté de conscience. C’est en cela que le des­tin du monde est entre les mains des Hommes. Si l’hu­ma­ni­té ne se réveille pas, et ne s’é­lève pas vers l’Esprit, ces forces la détrui­ront et gagne­ront car elles sont les pre­mières a atta­quer l’es­prit qui rend libre avec la cohorte de maté­ria­listes : dans la science et dans les confes­sions reli­gieuses.
    Pour ces der­nières le maté­ria­lisme est beau­coup plus grave de conséquences.

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

dix-huit +  = vingt quatre