Ma semaine d’observation de l’info (14 février 2021)

13 février 2021 | Aucun com­men­taire

Dimanche 7 février 2021

On n’a pas fini d’a­va­ler des cou­leuvres au pays de la macro­nie.
Dernier épi­sode en date, à Montpellier, trois sus­pects ont été inter­pe­lés dans des squats de la ville la semaine der­nière. Lors des per­qui­si­tions, les enquê­teurs ont retrou­vé des dizaines d’objets volés : montres, ordi­na­teurs, vélos, bijoux, hi-fi, blou­sons.
Les trois indi­vi­dus ont été défé­rés au Parquet ven­dre­di 5 février. Ils auraient dû être jugés dans le cadre d’une com­pa­ru­tion immé­diate, mais leur pro­cès a été ren­voyé à début avril. Soit.
Mais, la Justice a une logique qu’elle seule com­prend, et, forte d’une idéo­lo­gie qui n’a plus grand chose à voir avec de l’é­qui­té et de l’im­par­tia­li­té, elle a déci­dé de remettre en liber­té les trois indi­vi­dus… sous contrôle judi­ciaire, ce qui laisse per­plexe, sachant que les deux auteurs prin­ci­paux sont étran­gers et sans domi­cile fixe, et donc pour­raient dis­pa­raître et ne pas se pré­sen­ter à leur procès.Justice balance

Lundi 8 février 2021

L’hébergement des migrants clan­des­tins ne trouve pas beau­coup de volon­taires par­mi les immi­gra­tion­nistes décla­rés.
Il faut que Nice Matin, en bon petit sol­dat du Système qui le sub­ven­tionne, vienne relayer deux fois de suite la demande de David Nakache pour des « héber­ge­ments citoyens », et ce, au mépris le plus total des lois.
Un clan­des­tin à loger, et aucun des défen­seurs de sans-papier ne se pro­pose pour prê­ter un bout de moquette. Mélenchon, pour­quoi tu tousses ? Comme le disent si bien les Brigandes : « Il en faut des mil­lions, mais pas dans ma mai­son. »

Mardi 9 février 2021

Le 23 juillet 2019, il y a déjà un an et demi, le dépu­té non-ins­crit Sébastien Chenu posait une ques­tion écrite concer­nant le coût annuel de la déten­tion et de la sur­veillance de Salah Abdeslam.
Celui-ci, je vous le rap­pelle, est soup­çon­né de l’or­ga­ni­sa­tion et de la réa­li­sa­tion des atten­tats du 13 novembre 2015 qui ont fait 130 morts et plu­sieurs cen­taines de bles­sés à Paris et à Saint-Denis.
Le minis­tère de la Justice vient enfin de don­ner une réponse : sa sur­veillance et sa déten­tion à la pri­son de Fleury-Mérogis coûtent chaque année 433 000 € à l’État fran­çais. Sans comp­ter ce que coû­te­ra le pro­cès à venir, et les années de pri­son qui devraient suivre.
Il faut bien que nos impôts servent à quelque chose.
Je pense per­son­nel­le­ment, mais cela n’en­gage que moi, qu’il y aurait eu une pos­si­bi­li­té d’é­co­no­mi­ser cette somme, avec une sanc­tion plus rapide et plus définitive. Salah Abdeslam

Mercredi 10 février 2021

Les « jour­naux » d’in­for­ma­tion se font une spé­cia­li­té d’ar­ran­ger les chiffres pour inquié­ter les gens. On le véri­fie quo­ti­dien­ne­ment à pro­pos de la Covid-19. On nous a pré­sen­té le nombre de morts quo­ti­diens, puis, le nombre de patients en réani­ma­tion. Voyant que ça n’af­fecte plus beau­coup les gens, on nous pré­sente tous les jours le nombre de nou­veaux cas, sans pré­ci­ser que plus de 99% de ces cas gué­ri­ront sans séquelles, que ces per­sonnes seront dès lors immu­ni­sées et n’au­ront donc pas besoin de vac­cin. Mais annon­cer qu’il y a chaque soir plus de 20 000 nou­velles conta­mi­na­tions, pour un esprit non éveillé, cela signi­fie 20 000 nou­velles hos­pi­ta­li­sa­tions. La nuance est quand même énorme, mais la pré­ci­sion n’est jamais faite ! J’ai moi-même été tes­té posi­tif fin décembre, donc comp­té par­mi ces conta­mi­na­tions. J’ai tous­sé une semaine et j’ai eu une jour­née de fièvre infé­rieure à 38°. Rien de mor­tel, je suis pour­tant clas­sé « à risque » !
Ajoutons à cela la menace des « variants », pas plus mor­tels que l’an­cien, mais for­cé­ment plus effrayants bien sûr. Quelle sera la future astuce pour effrayer le Français ? Nos poli­ti­cards doivent y tra­vailler, je n’en doute pas.

Même chose pour le froid et la neige en ce début de semaine. On a dû oublier que c’est l’hi­ver, et qu’en hiver, il fait froid et il neige, sauf pour les inté­gristes du réchauf­fe­ment cli­ma­tique. Là-aus­si, il faut effrayer les gens. Alors, là où la tem­pé­ra­ture des­cend en-des­sous de 0°, ce qui n’est pas un exploit en cette sai­son, on pré­cise la tem­pé­ra­ture « res­sen­tie », un para­mètre tout à fait sub­jec­tif, qui ne cor­res­pond à rien de mesu­rable en réa­li­té, et qui dépend beau­coup de la sen­si­bi­li­té de chaque per­sonne.
Mais, annon­cer à la popu­la­tion déjà anxieuse à cause des infos sur le virus, qu’elle va res­sen­tir une tem­pé­ra­ture de ‑20° dans la région pari­sienne, cela tient du men­songe pur et simple. Neige - Grenoble -BriançonAlerte Grand froid(lire aus­si : Il pleut. Aux abris ! du 20 décembre 2019)

Jeudi 11 février 2021

La dépu­tée socia­liste Cécile Untermaier pré­sente, ce 10 février, sa pro­po­si­tion de loi visant à rendre légale la rému­né­ra­tion des Sages du Conseil Constitutionnel. Sages en quoi ? Pas pour leurs émo­lu­ments ! Atteignant men­suel­le­ment 16 000 euros bruts pour les membres et 17 600 euros pour le pré­sident Laurent Fabius, cette rému­né­ra­tion s’est envo­lée ces der­nières années, dans la plus grande opa­ci­té. Celle-ci est en effet pas­sée de 6 900 euros bruts par mois en 2001 à 14 999 euros nets en sep­tembre der­nier, selon un rap­port par­le­men­taire, plus que le pré­sident de la République !
Le hic, c’est que cette indem­ni­té est ver­sée sans aucun contrôle légal, la dépu­tée vou­drait ain­si redon­ner au Parlement la com­pé­tence de la fixer.Cécile Untermaier

Vendredi 12 février 2021

Comment faut-il inter­pré­ter cela ? À l’hôpi­tal de Dieppe, deux semaines après un épi­sode de vac­ci­na­tion du per­son­nel soi­gnant le 5 jan­vier, plus de 140 soi­gnants ain­si que 123 patients ont été conta­mi­nés par la Covid 19.
De quoi faire par­ler les com­plo­tistes…
On a appris depuis que plu­sieurs hôpi­taux avaient sus­pen­du la vac­ci­na­tion de leur per­son­nel soi­gnant devant le trop grand nombre de congés mala­die en résultant !Vaccination - Hôpital Dieppe

Samedi 13 février 2021

Ce mer­cre­di 10 février, l’é­mis­sion Face à l’in­fo sur la chaîne CNews a bat­tu un nou­veau record, atti­rant 858.000 télé­spec­ta­teurs jusqu’au début de L’heure des pros à 20h05. La chaîne de Canal+ a été jusqu’à ras­sem­bler 1,06 mil­lion de curieux. Ce qui lui donne aujourd’­hui la pri­meur face à sa rivale BFMTV. Ce suc­cès est dû en grande par­tie au duo Christine Kelly /​Éric Zemmour, ce qui fait de plus en plus grin­cer les dents des bien pen­seurs.
C’est ain­si que le 10 février, le dépu­té M’jid El Guerrab a pro­po­sé tran­quille­ment un amen­de­ment qui contrain­drait les chaînes télé à affi­cher un ban­deau au bas de l’écran sti­pu­lant les condam­na­tions pour inci­ta­tion à la haine dont l’intervenant à l’image a fait l’objet. Le polé­miste et écri­vain vedette de CNews étant bien enten­du visé à cause de condam­na­tions sur ses pro­pos, en par­ti­cu­lier liés à l’im­mi­gra­tion, sujet dont le débat en France est stric­te­ment enca­dré et réser­vé aux Bien Pensants.
Mais l’i­dée pour­rait être reprise aux dépens des hommes poli­tiques condam­nés, ou mis en exa­men, et ils sont nom­breux. Cela per­met­trait d’é­clai­rer les élec­teurs, non ?
En par­ti­cu­lier ce bon M. El Guerrab qui a quelques ennuis avec la Justice, mais pas dans le même registre. Un ban­deau pour­rait appa­raitre ain­si à cha­cune de ses appa­ri­tions à l’Assemblée, qu’en pensez-vous ?

M’jid El Guerrab

M’jid El Guerrab et le ban­deau qu’il sou­haite mettre en œuvre… pour les autres !

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain.…
Patrice LEMAÎTRE

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

4 + 1 =