L’Étroit Mousquetaire

13 octobre 2021 | 1 com­men­taire

Carnets du ciné­ma, super­pro­duc­tion sor­tie dans vos salons
Film de cape et d’é­pée, drame psy­cho­lo­gique :
Si tu conduis, je raccroche

Synopsis

XVIIe siècle : au pied de la tour du Château de Vincennes, l’é­troit mous­que­taire assène d’un violent coup de fleu­ret un pauvre hère. « Coupez ! c’est par­fait ».
XXIe siècle : concert de rock, une chan­teuse regagne sa loge. Ils se télé­phonent, conver­sa­tion d’a­mou­reux com­plices. Elle prend le volant… il raccroche.

Fiche technique

• Long métrage de 35 secondes
• Producteur : Gouvernement de la République du Vivre-ensemble
• Réalisateur : Rémi Bezançon, césa­ri­sé en 2009.

Distribution

- D’Artagnan : Jean-Pascal Zadi, son film Tout sim­ple­ment noir lui vaut le César du meilleur espoir mas­cu­lin en 2021. Né à Bondy, de parents ivoi­riens.Tout simplement noir - Film - Jean-Pascal Zadi
- La chan­teuse : Cécile Cassel, fille de Jean Pierre Cassel, sœur de Vincent Cassel, alias HollySiz, nomi­née aux espoirs de la musique 2014.Cécile Cassel

Critique

Clin d’œil au roman­cier Alexandre Dumas, métis en son temps et vic­time du racisme.

Darwin

Charles Darwin cari­ca­tu­ré pour sa théo­rie sur l’évolution

Ainsi, lors d’une dis­cus­sion à pro­pos de la récente théo­rie de l’é­vo­lu­tion de Charles Darwin, un mal embou­ché pro­vo­qua le roman­cier :
Au fait, cher Maître, vous devez bien vous y connaître en nègres ?
Ce à quoi Alexandre Dumas rétor­qua :
Mais très cer­tai­ne­ment. Mon père était un mulâtre, mon grand-père était un nègre et mon arrière-grand-père était un singe.

Avec ce film, l’af­front est lavé deux siècles plus tard, le Politiquement Correct y a mis bon ordre. C’est donc un bel Africain, une de nos Chances pour la France, qui se com­porte en res­pon­sable en abré­geant la conver­sa­tion avec son amou­reuse et volage blondinette.

En réa­li­té, cette fic­tion tout à fait Bien Pensante, qua­si­ment « woke », cache un mes­sage sub­li­mi­nal :
Derrière la comé­die sen­ti­men­tale osten­si­ble­ment « anti­ra­ciste » « jeun’s » et « cool », les spec­ta­teurs aver­tis recon­naî­tront une cam­pagne de la Sécurité rou­tière sur la dan­ge­ro­si­té de télé­pho­ner en conduisant.Si tu conduis - je raccroche

Michel Lebon

1 commentaire

  1. Je suis ra-vie que cette pub ne vous ait pas échap­pé.
    Le motif pour lequel elle a été réa­li­sée – la sécu­ri­té – n’ap­pa­rait qu’en toute fin.
    Presque ano­din.
    En revanche, les rou­cou­lades entre la jolie blonde et le mon­sieur noir ne laissent aucun doute sur le véri­table mes­sage.
    C’est on ne peut plus clair : métis­­sez-vous, c’est cool !

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

 + 38 = 42