Maintenir la peur à tout prix

par | 30 novembre 2021 | 3 Commentaires 

En jan­vier 2021 nous dénon­cions la panique arti­fi­ciel­le­ment créée par nos diri­geants et com­plai­sam­ment relayée par les médias sub­ven­tion­nés avec le « variant anglais » :

Alerte ! Un tsu­na­mi s’approche de la Côte !

Notre quo­ti­dien régio­nal nous fai­sait alors pani­quer avec ce nou­veau variant qui allait tous nous faire mou­rir :Nice-Matin - 27 janvier 2020 - super-contagieuxTout le monde a oublié ce variant, comme tout le monde a oublié les variants grec ou bré­si­lien qui sui­virent. Les Français — et le monde entier du reste — découvrent peu à peu la gigan­tesque mani­pu­la­tion qui se trame pour les asser­vir par l’in­ter­mé­diaire d’un pas­se­port numé­rique. Ils découvrent peu à peu, grâce à la presse libre et donc dis­si­dente, que :
• non seule­ment les vac­cins ne pro­tègent pas du tout :

• donc qu’ils ne servent à rien, du moins sur le plan sani­taire,
• on leur a men­ti sur tous les chiffres pour les apeurer :

• chiffres à l’ap­pui, ce sont actuel­le­ment les per­sonnes vac­ci­nées qui sont le plus tou­chées par le virus Covid‑19
• les désastres des effets secon­daires, pour­tant rigou­reu­se­ment censurés.

Martin Blachier, après avoir si long­temps ten­té de nous convaincre de la dan­ge­ro­si­té de la Covid, conti­nue de tour­ner sa veste (il n’est pas trop tard, d’autres sui­vront) et dénonce à pré­sent la panique chez nos diri­geants : selon lui, les res­pon­sables poli­tiques ont « un peu per­du le nord » et il appelle à rapi­de­ment retrou­ver un peu de bon sens com­mun (LCI, hier le 29 novembre 2021).

Les Français s’interrogent sur l’objectif réel de cette campagne coercitive de vaccination de masse…

… pour laquelle ils servent de cobayes à des potions hâti­ve­ment éla­bo­rées. Ils s’in­quiètent de cette troi­sième dose qui n’é­tait pas pré­vue lors­qu’ils se sont fait injec­ter les deux pre­mières. Et puis main­te­nant on parle déjà de qua­trième dose et de rap­pels à perpète.

Nice-Matin - 30 novembre 2021 - Variant

Ce nou­veau variant sud-afri­cain DOIT vous inquiéter

Les maîtres d’œuvre de la plan­dé­mie, à cours d’ar­gu­ments, res­sortent un nième variant, sud-afri­cain cette fois-ci qu’il bap­tisent « Omicron ». Alors que quelques dizaines de per­sonnes auraient été conta­mi­nées en Afrique du Sud par ce variant, les diri­geants sautent sur l’au­baine pour relan­cer le plan de vac­ci­na­tion par la bonne vieille méthode de la peur : dans leur pré­ci­pi­ta­tion les diri­geants occi­den­taux ont oublié d’é­cou­ter l’Association médi­cale sur-afri­caine qui affirme que le variant Omicron ne pro­voque qu’une « mala­die bénigne » [source].
Ainsi si vous avez bien tout compris :

Il faut se faire injec­ter un pro­duit non vali­dé, dont la com­po­si­tion est tenue secrète, qui ne pro­tège de rien du tout, qui fait bais­ser le niveau d’im­mu­ni­té, qui entraîne des effets secon­daires graves et irré­ver­sibles — jus­qu’à la mort — mais des­quels les fabri­cants dégagent toute res­pon­sa­bi­li­té, au pré­texte qu’un virus peu viru­lent est détec­té tout au bout de l’Afrique !

Ça fait beau­coup quand même !

Et là les Français commencent à s’interroger sur les intentions réelles de leurs dirigeants

Il est temps !

Massimo Luce

P.S.: Ce nou­veau variant à peine appa­ru que déjà Pfizer annonce qu’en « 100 jours envi­ron », il peut adap­ter son vac­cin au variant Omicron ! Trop fort Pfizer.


Bonus :
Ne tar­dez pas ! Faites comme cette mani­fes­tante anti-passe numé­rique (Nice, same­di 7 août 2021)

Nice antipass - 7 août 2021 - Éveillé

3 Commentaires 

  1. Oh micron si tu savais tout le mal que tu fais,
    Oh micron je vois dans l’ombre…
    Pourquoi ce nom si bizarre ? Réfléchissez bien !
    Les gens résistent alors ce qui était pré­vu pour mai.
    On le fait main­te­nant, c’est la panique.

    Répondre
  2. Si ! Il y a bien de quoi s’in­quié­ter : tous les télé­scrip­teurs des mer­dias l’annoncent :
    le virus Omicron qui va tous nous tuer arrive en France : 1 cas (un) iden­ti­fié à La Réunion !
    Tous aux abris ! Comprenez : tous aux vac­ci­no­dromes ! Dépêchez vous !

    Répondre
  3. Et le variant bre­ton, vous avez oublié le variant bre­ton qui entend le loup, le renard et la belette, il aime aus­si les crêpes et le cidre…
    2% des hos­pi­ta­li­sa­tions, 3 voire 4 doses/​an, tout ce nar­ra­tif ne repose que sur le men­songe, la peur, la menace, la dis­cri­mi­na­tion, une honte, j’ai honte d’être fran­çais même si le plan(démie) est mon­dial…
    Le pass nazi­taire affiche jus­qu’à 8 doses… je doute que qqn sur­vive au delà de 20 doses, c’est pas du sérum phy dans la seringue même si il y a des lots de pla­ce­bo… La rou­lette vac­ci­nale n’é­par­gne­ra per­sonne…
    Réveillez vous les mou­geons, nous sommes tous en dan­ger !!!
    Le monde de demain est un monde où vos enfants ne pos­sè­de­ront plus rien, héri­tage, suc­ces­sion, dona­tion, c’est fini, vos enfants ne pour­ront pro­ba­ble­ment pas se repro­duire non plus, tou­jours par­tant ??? Transhumanisme, robo­ti­sa­tion, I.A. et iden­ti­té numé­rique signi­fient plus de taf, reve­nu uni­ver­sel pour les sur­vi­vants, tou­jours par­tant ???
    Je com­mence à com­prendre les rouages qui ont ame­né au nazisme, les gens sont vrai­ment lobo­to­mi­sés, abu­sés…
    Réveillez vous, bordel !!!

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.